Pour la liberté économique et la concurrence fiscale

Faire un don

Menu


Pour la liberté économique et la concurrence fiscale


fr.irefeurope.org

Accueil > Publications > Les pendules à l’heure > L’indemnité inflation de Jean Castex : le summum du bidule socialo-technocratique

L’indemnité inflation de Jean Castex : le summum du bidule socialo-technocratique

vendredi 22 octobre 2021, par Aymeric Belaud

Encore un chèque ! Jean Castex a annoncé jeudi soir dernier au JT de TF1 la mise en place d’une « indemnité inflation », d’un montant de 100 €, destinée à 38 millions de français gagnant moins de 2000 € nets par mois. Ce dispositif, censé faire face à la flambée du prix du carburant, ne ciblera pourtant pas les premiers concernés, à savoir les automobilistes, mais sera destiné à tout le monde qui se trouve en dessous des 2000 € de revenus par mois. Elle bénéficiera également aux allocataires du RSA et sera accordée sur une base individuelle, peu importe le revenu du conjoint. Le plus fort, c’est que l’aide sera versée directement par l’employeur, que l’on charge encore plus. Mais que ces derniers se rassurent, cette aide sera « presque immédiatement » compensée par une baisse des cotisations patronales…
La baisse des taxes sur le carburant, qui représente 60 % du prix, était trop simple et surtout pas assez socialiste et bureaucratique pour notre gouvernement. Cette mesure illustre parfaitement la politique du « je te casse une jambe, je te prête une béquille ». Ou plutôt « je te la loue » car 60 % des 100 € seront collectés par l’Etat lors des pleins d’essence.
Cette indemnité ouvre également la voie à d’autres « chèques ». A quand « l’indemnité pâtes » pour faire face à la hausse du prix du blé ? Ou le « chèque chaussures » pour contrer une augmentation du prix du cuir ?
Le gouvernement doit cesser son clientélisme et son étatisme. Pour le carburant, seule une baisse des taxes est une mesure viable.

https://fr.irefeurope.org/Publications/Les-pendules-a-l-heure/article/L-indemnite-inflation-de-Jean-Castex-le-summum-du-bidule-socialo-technocratique

Vos commentaires

  • Le 23 octobre à 05:36, par Yves Thoma En réponse à : L’indemnité inflation de Jean Castex : le summum du bidule socialo-technocratique

    Excusez moi pour cette expression un peu grossière mais ils se foutent vraiment de nos gueules et dire qu’il y a des gens qui sont contents de recevoir 100 € et qui disent que c’est un beau geste. Mais à force d’être pris pour des cons sommes nous pas vraiment devenus des cons ?

  • Le 23 octobre à 07:49, par Karol En réponse à : L’indemnité inflation de Jean Castex : le summum du bidule socialo-technocratique

    Une énième redistribution d’argent inutile et mal gérée.
    A quand le pain social ? (Mesure qui ferait que l’on paye son pain en fonction de ses revenus).
    J’évoquais cela il y a déjà plus de 20 ans.
    Le socialisme à outrance est une catastrophe qui heurte le bon sens, qui nourri l’assistanat, appauvri le pays économiquement et intellectuellement, et se fait au détriment du peuple français.
    Ce socialisme que l’on pratique en France (et presque partout en Europe) fait plus de morts que l’alcool et le tabac réunis.

  • Le 23 octobre à 12:05, par Pierre Bouchet En réponse à : L’indemnité inflation de Jean Castex : le summum du bidule socialo-technocratique

    Stupide en effet, et simplement "argent de poche" électoraliste. Mais quand les Français arrêteront-ils de se laisser infantiliser ???

  • Le 23 octobre à 14:12, par vincens En réponse à : L’indemnité inflation de Jean Castex : le summum du bidule socialo-technocratique

    Dans la déclaration de revenus de 2 conjoints, les revenus immobiliers sont confondus en une rubrique unique. Comment déterminera-t-on la quote-part de ces derniers pour le calcul du seuil de 2.000 € net par mois (sauf à faire pour chaque bien immobilier une recherche d’origine de propriété ou d’usufruit) ??

  • Le 23 octobre à 16:03, par AlainD En réponse à : L’indemnité inflation de Jean Castex : le summum du bidule socialo-technocratique

    A quoi pouvions nous attendre de la part d’un gouvernement "énarchique" qui démontre une fois de plus son incompétence ? Comme le pose si bien l’article, il eût été tellement plus simple de pratiquer une réduction de la ticpe qui grève tellement le prix de l’énergie car ce n’est pas le pétrole qui est cher, le prix du baril a déjà été bien plus élevé et le cours du dollar moins intéressant face à l’euro.
    Un chèque de 100 euros ? Il n’y a qu’un Castaner promu cireur de pompes en règle qui puisse trouver cette aumône efficace et mise en place rapidement ! Depuis, Montchanin s’est ralliée au susdit forcément... Je mesure toute l’inefficacité de la mesure et quant à la rapidité je rigole, les retraités seront servis en février 2022, enfin ceux qui pourront y prétendre car dans leur cas on retiendra le foyer fiscal et la limite sera inférieure à celle des salariés, bonjour l’égalité une fois de plus. Non vraiment ces gens qui gouvernent si mal sont incapables de faire quoi que ce soit de simple et cependant ils sont contents d’eux, un comble !!!

  • Le 25 octobre à 10:39, par Astérix En réponse à : L’indemnité inflation de Jean Castex : le summum du bidule socialo-technocratique

    En accord avec tous les commentaires.
    Je pense même que ce versement ridicule ne sera pas effectué..!
    Il s’agit d’une énième opération de communication pour tenter de se faire réélire en 2022.
    J’ose espérer que nos compatriotes ne vont pas cautionner de telles conner... mais j’en doute ??
    (voir le commentaire d’Yves Thoma) !!

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Lettre Libertés

Suivez les publications de l'IREF, inscrivez-vous gratuitement à notre lettre journalière