Pour la liberté économique et la concurrence fiscale

Faire un don

Menu


Pour la liberté économique et la concurrence fiscale


fr.irefeurope.org

Accueil > Publications > Les pendules à l’heure > D’après une étude de l’Irsem, la Chine continue d’étendre son emprise partout (...)

D’après une étude de l’Irsem, la Chine continue d’étendre son emprise partout dans le monde

lundi 20 septembre 2021, par François Turenne

Deux chercheurs de l’Institut de recherche de l’école militaire viennent de publier un rapport de 630 pages sur la manière dont le gouvernement chinois mène sa propagande à l’international. Le rapport fait froid dans le dos. Il met en lumière l’importance des réseaux sociaux que les sbires du parti communiste saturent de fausses informations afin de manipuler les opinions publiques. Un bureau d’Etat est chargé de diriger la propagande internationale, il s’agit du bureau 311 situé dans la ville de Fuzhou. Sa mission consiste à mener des missions d’influence au travers de radios, journaux, think tanks, universités ou maisons d’édition dans les différents pays du monde notamment dans les pays occidentaux. Le rapport montre que ce bureau dirige une armée de faux comptes numériques : ils seraient 2 millions à être actifs à temps plein et 20 millions de manière occasionnelle. Le bureau n’hésite pas à créer de faux rapports scientifiques et à inventer de faux scientifiques. Au moment de la crise du Covid, ce même bureau a créé de faux rapports accusant le gouvernement américain d’être à l’origine de la pandémie.

Le pouvoir chinois tisse aussi ses liens en France grâce à des relais d’influence sinophiles. La maison d’édition La Route de la Soie, les think tanks IRIS et The Bridge Tank, et la Fondation Prospective et Innovation de Jean-Pierre Raffarin reçoivent des financements de la part de la Chine pour faire la promotion de son image. Fort heureusement, le rapport conclut que ces méthodes agressives sont peu efficaces et ne servent qu’à alimenter le ressentiment des populations envers la Chine. Cependant, les manipulations chinoises doivent être prises au sérieux. Ne sont-elles pas à l’œuvre en Nouvelle-Calédonie où la Chine souhaite faire gagner les indépendantistes au prochain référendum d’auto-détermination pour ensuite y piller le nickel ?

https://fr.irefeurope.org/Publications/Les-pendules-a-l-heure/article/D-apres-une-etude-de-l-Irsem-la-Chine-continue-d-etendre-son-emprise-partout-dans-le-monde

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Lettre Libertés

Suivez les publications de l'IREF, inscrivez-vous gratuitement à notre lettre journalière