Tuesday, January 18, 2022
Pour la liberté économique et la concurrence fiscale
Banner
Home » Le clientélisme d’Emmanuel Macron pour les harkis

Le clientélisme d’Emmanuel Macron pour les harkis

par Aymeric Belaud

Ce lundi, Emmanuel Macron a rendu hommage aux harkis et à leurs descendants. Le 25 septembre prochain marquera les 20 ans de la journée nationale consacrée aux supplétifs qui ont combattu aux côtés de l’armée française durant la guerre d’Algérie. Un anniversaire qui arrange bien le président de la République en campagne. En effet, ce dernier veut faire un geste fort. Pour cela, il en appelle au porte-monnaie du contribuable, habitué à être appelé à chaque occasion. Les associations de harkis réclamaient une « loi de reconnaissance de l’abandon des harkis » d’ici la fin de l’année. Emmanuel Macron, en plus d’un projet de loi, va créer un fonds de réparation qui devrait être doté de 300 millions d’euros. C’est huit fois plus que le fonds prévu initialement.

Les nombreux harkis désormais morts seront bien contents de bénéficier de cet argent… qui profitera plus à leurs descendants qui n’ont pas connu cette époque et les mauvais traitements. Si reconnaître les mauvaises actions de l’Etat français de cette époque envers les harkis est une bonne chose, une réparation financière ne relève pas de la nécessité, mais bien d’une volonté d’acheter des voix auprès d’un réservoir de votes important (les enfants et petits-enfants d’harkis) principalement situé dans le sud de la France et « dragué » habituellement par la droite.

Pourquoi ne pas aller plus loin ? Dans cette même logique, pourquoi ne pas dédommager les descendants des soldats de la première guerre mondiale qui ont subi l’horreur des tranchées et des décisions militaires ubuesques transformant de jeunes hommes en chair à canon sans grande valeur ? Avec cette logique, ce sont des millions et des millions d’individus qui pourraient être dédommagés par le contribuable.

Emmanuel Macron continue sa grossière chasse aux voix en distribuant de l’argent qui n’est pas le sien pour assurer sa réélection.

You may also like

4 commentaires

BERNARD Serge septembre 21, 2021 - 7:18

Le clientélisme d’Emmanuel Macron pour les harkis
Après ce que Macron a dit sur notre colonisation; aller encenser les Harkis qui étaient nos alliés, est de sa part d’un ridicule absolu ! C’est manifestement un homme très instruit, mais totalement dépourvu d’intelligence et qui n’est vraiment pas à sa place à la tête de la France. Serge Bernard

Répondre
Ninon septembre 21, 2021 - 7:32

Le clientélisme d’Emmanuel Macron pour les harkis
1) La chasse aux voix est ouverte pour la réélection (non souhaitée) de Macron. Le chèque des contribuables sera t-il dans les comptes de campagne de LREM ?
2) Un demi-siècle après l’indépendance de l’Algérie, on doit en être à la 3ème génération de descendants de harkis. N’ont-ils pas encore réussi à se faire une place normale en France ?
3) Le problème, c’est que notre pays supporte beaucoup plus de descendants du FLN que des harkis ? Il faut savoir faire ses choix.
4) N’est-ce pas une nouvelle manipulation des esprits, pour justifier l’accueil des afghans dont on nous dit qu’ils ont choisi la France, alors qu’ils ont uniquement profité de l’aubaine d’avoir un boulot payé par les occidentaux, quand les USA étaient encore présents en Afghanistan ?

Répondre
Obeguyx septembre 21, 2021 - 8:59

Le clientélisme d’Emmanuel Macron pour les harkis
Macron fait preuve d’une bêtise crasse avec ses interventions qui n’engagent que lui et surtout pas la France (sauf financièrement). Au fait, j’ai un grand-père qui fut une « gueule cassée » de la guerre de 14-18 et l’autre décédé de la grippe espagnole en 19 (maladie répandue en Europe par les Américains). J’ai un oncle qui fut fusillé par les Allemands en juin 1944 pour faits de résistance sur dénonciation d’un collabo qui ne fut jamais inquiété (comme les socialistes de la guerre d’Algérie qu’on appelait gentiment les porteurs de valises, certains furent même appelés au plus haut de l’Etat quelques années plus tard). Monsieur Macron pourriez-vous me verser une petite indemnité pour mes 2 grands pères (en compensation des pertes de pouvoir d’achat de ma retraite pourtant bien mieux méritée que toutes celles de votre caste politique) ? Je ne réclame rien pour mon oncle car son fils âgé de 7 ans à l’époque fut pupille de la Nation et comme vous s’est gavé de pognon. Non, je rigole, lui surement pas, mais vous, à voir votre déclaration de fortune entachée d’irrégularités surement que OUI.

Répondre
jeanj septembre 22, 2021 - 6:34

Le clientélisme d’Emmanuel Macron pour les harkis

« maqueron » est pret a tout dans la course aux voix.

Comme disait le regrette Coluche….<>

Et Zemmour qui n’est ni declare candidat, NI sponsorise avec nos  » sous »
est odieusement censure par un ramassis de faux-culs et de vieilles badernes
honteusement remuneres grassement…..
(pas si cons ,les conscons)
Une republique de maquereaux !

Répondre

Laissez un commentaire