Institut de Recherches Économiques et Fiscales

IREF Europe - Institut de Recherches Économiques et Fiscales

Pour la liberté économique
et la concurrence fiscale


Flashcode 2 url IREF - Institut de Recherches Économiques et Fiscales
Pour la liberté économique et la concurrence fiscale
https://fr.irefeurope.org/5383

par ,

95 % de croyants et 90 nouvelles églises par an !

Tandis que la France tourne le dos à la religion chrétienne pour diverses raisons, dans les pays sortis du communisme elle fait son grand retour.

En France, en 1981, on comptait encore 70 % de catholiques, dont 17 % de pratiquants réguliers et 41 % de non-pratiquants. En 2018, ce taux est tombé à 32 %, dont 19 % de non- pratiquants. En Roumanie par exemple (pays orthodoxe), 95 % de la population affirment croire en Dieu et 21 % vont à la messe toutes les semaines.

En France, de nombreuses églises tombent en ruines, quand elles ne sont pas dégradées…Il y aurait environ 50 000 édifices catholiques dont 26 000 églises. En Roumanie, dont la population est presque trois fois moins élevée, il y a plus de 20 000 édifices religieux (orthodoxes) dont 15 000 églises. Ce chiffre va évoluer car tous les ans, on construit 90 nouvelles églises. L’Est prend le relais et perpétue le christianisme.

Si l’on croit que le christianisme a contribué largement au respect des libertés individuelles ainsi qu’à la naissance et au développement de l’état de droit, il y a là matière à inquiétude à l’Ouest, à espérance à l’Est.

Partager cet article :

Autres lectures ...

La culture française à la chinoise

Rouge : l’expo qui montre que le communisme reste « sympathique »


Amazon va-t-il sauver le livre ?

Le Nouveau Magazine littéraire ou la nouvelle propagande marxiste



Un message, un commentaire ?

Afficher le formulaire

Messages (2)

analyse bancale

le 28 août, 13:46 par bof bof

Le rapport entre christianisme et liberté individuelle est plutôt bancale, en sachant que les croyants s'opposent au développement de certaines d'entre elles ex : mariage pour tous, PMA etc.
Avec pour uniquement argument que cela ne plait pas à un "hypothétique dieu", dont son existence n'est pas prouvé scientifiquement.
On peut donc constater que les croyances/la foi peuvent aussi s'opposer aux libertés.

Par contre je vous rejoins sur le développement des libertés "ÉCONOMIQUES" (le droit de propriété privé en est le meilleur exemple, ce qui à permit à la société occidentale de devenir hégémonique).

Deuxièmement, allez faire un tour au Canada et vous comprendrez qu'il déteste "viscéralement" la religion, et surtout chrétienne pour toutes les choses abjectes qu'elle a fait dans le passé au nom d'un soit disant "dieu".
Les expressions vulgaires Canadienne sont pour beaucoup en rapport avec la religion, et pourtant le Canada est classé 6ème en terme de liberté économique, et les libertés individuelles sont aussi meilleurs.
C'est un pays prospère où il fait bon vivre, où l'on peut avoir un avenir radieux.

30 août, 19:06 - Dominogris

Le christianisme ne s'oppose pas à la liberté, mais promeut une liberté responsable. C'est cela la vraie liberté : assumer ses choix, en rémondre poyr soi, mais aussi devant la société. Pas seulement dans l'immédiat, mais sur le long terme.
Quoi que certains en disent (et c'est vrai que certains chrétiens n'ont pas été exemplaires), c'est bien sur les terres chrétiennes qu'est née la notion de liberté individuelle.
L'argument principal relatif aux cas que vous citez n'est pas seulement que ça déplaît à Dieu, mais surtout que cela ne construit pas l'homme et la société.
Bref, la liberté, c'est très bien, mais ce n'est qu'un moyen. Quels buts voulons-nous servir ? Seulement donner satisfaction à des désirs individuels ?

- Répondre -

Bancal

le 28 août, 13:47 par bof bof

Le rapport entre christianisme et liberté individuelle est plutôt bancal, en sachant que les croyants s'opposent au développement de certaines d'entre elles ex : mariage pour tous, PMA ...
Avec pour uniquement argument que cela ne plait pas à un "hypothétique dieu", dont son existence n'est pas prouvé scientifiquement.
On peut donc constater que les croyances peuvent aussi s'opposer aux libertés.

Par contre je vous rejoins sur le développement des libertés "ÉCONOMIQUES" (le droit de propriété privé en est le meilleur exemple).

Deuxièmement, allez faire un tour au Canada et vous comprendrez qu'il déteste "viscéralement" la religion, et surtout chrétienne pour toutes les choses abjectes qu'elle a fait dans le passé au nom d'un soit disant "dieu".
Les expressions vulgaires Canadienne sont pour beaucoup en rapport avec la religion, et pourtant le Canada est classé 6ème en terme de liberté économique, et les libertés individuelles sont aussi meilleurs.
C'est un pays prospère où il fait bon vivre, où l'on peut avoir un avenir radieux.

- Répondre -

 css js

FERMER

Suivez les publications de l'IREF,
inscrivez-vous gratuitement
à la lettre hebdomadaire

En continuant la navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies