Pour la liberté économique et la concurrence fiscale

Faire un don

Menu


Pour la liberté économique et la concurrence fiscale


fr.irefeurope.org

Accueil > Actions et Manifestations > L’IREF dans les médias > CSG, taxe foncière : retraités et propriétaires, victimes expiatoires

CSG, taxe foncière : retraités et propriétaires, victimes expiatoires

lundi 19 mars 2018, par IREF

Est-il juste de considérer comme des rentiers les retraités qui bénéficient du fruit de leurs cotisations ?
Est-il juste de taxer encore plus les propriétaires français qui sont d’ores et déjà les plus imposés d’Europe ?

Non, les retraités et les propriétaires ont raison d’être mécontents.
Parce qu’ils ne peuvent pas paralyser le pays, les voilà corvéables à merci.

C’est ce que dénoncent Jean-Philippe Delsol et Nicolas Lecaussin dans une Tribune publiée par Le Figaro.

https://fr.irefeurope.org/Actions-et-Manifestations/L-IREF-dans-les-medias/CSG-taxe-fonciere-retraites-et-proprietaires-victimes-expiatoires

Messages

  • Aucun intérêt à nous renvoyer à un article illisible parce que réservé aux seuls abonnés du journal (en l'occurrence Le Figaro).
    On n'est pas nécessairement abonné.
    Salutations.

    • Désolé, mais Le Figaro en détient l’exclusivité. Cordialement,
      Nicolas Lecaussin

    • L'état veut faire des économies...Cela fait 40 ans que j'entends cela , la France est aujourd'hui endettée, cela ne peut plus continuer et bla bla dernier cité Fillon "escroc menteur" avec un petit bac +4 à la tête d'un pays... Les politiciens qui nous gouvernent ont tous la solution, du moins quand il faut mettre un bulletin de vote. Bien trop préoccupés de préserver leurs acquis et nombreux avantages, ils n'hésitent pas a voter des lois qui asservissent davantage mandatS après mandatS celles et ceux qui ont déjà donnés toute une vie. Messieurs les politiques et hauts fonctionnaires commencez à donner l'exemple, non pas en supprimant la prime de 18000,00€ en cas de décès de l'un d'entre vous mais faites de vrai actions. Vous vous dites concernés et préoccupés par l'état de la France. Très bien commencez alors par faire comme tout le monde percevez votre salaire, payez vos factures vos tenues vestimentaires, frais de "bouche" vous pourrez ensuite faire comme tout le monde une vraie déclaration en déclarant vos frais réels...Monsieur le président, je doute que vous lirez ce message, mais les politiques qui se disent ou laissent entendre qu'ils font preuve d'abnégation commencez par vos privilèges et avantages quels qu'ils soient, voiture tenues vestimentaire et votre retraite...(https://www.retraite.com/retraite-par-metier/retraite-fonctionnaire-publique/retraite-depute.html).
      Les politiques depuis des décennies ont mis le pays plus bas que terre et tentent encore aujourd'hui de nous faire croire qu'ils mettent tout en ouvre pour les citoyens...pauvre "vache à lait". C'est écœurant.

  • Si vous publiez un article de votre cru en lecture captive sur Le Figaro par exemple, laissez-le au moins (sans publicité) en lecture libre sur votre site. Sinon, refusant de m'abonner chez eux pour lire et découvrant la frustration de ne pas pouvoir prendre connaissance de votre réflexion chez vous non plus, je zappe. Et je ne crois pas que ce soit le but recherché. Cordialement, vl

    ps : je lis votre réponse au commentaire précédent. J'entends mais je maintiens : vous gagnez des lecteurs mais vous risquez d'en perdre de déjà acquis. Enfin, à vous de voir.

  • ... à ceux qui ne sont pas abonnés au Figaro. Dommage.

  • Je trouve également le procédé très étrange. Si Le Figaro a l'exclusivité de votre article, en tant qu'auteur, c'est que vous avez bien voulu la leur donner/vendre… Pourquoi n'avez-vous pas négocié un délai d’exclusivité portant sur la période de publication ? Le Figaro étant un quotidien, ça vous aurez permis de publier sur votre site avec quelques jours de décalage.

  • Désolé pour ces personnes qui ne peuvent soit disant pas lire l’article, sans être un abonné du »Figaro », je peux très bien lire( sur mon iPhone) cet excellent article. CQFD

  • Oui c’es En fait la continuité de la pensée intellectuello gaucho de FM travailler moins et gagner plus on ne valorise plus le travail
    J’interviens souvent dans des conférences échanges pour définir les différences entre l’Allemagne et la France eh ben on peut prendre en exemple la Valeur travail en Allemagne

  • J'ai entendu l'autre jour un membre du gouvernement nous dire 'qu'il fallait que les retraités acceptent une 'petite' augmentation de la CSG pour permettre de mieux rémunérer le travail'. Autrement dit, il faut que les retraités payent les augmentations de salaire des actifs. A quoi servent donc l'employeur et les actionnaires ? Allez, amis retraités, bientôt on vous proposera l'IVV (Interruption Volontaire de Vieillesse). Avec le psychopathe qui nous sert de président, plus rien ne m'étonne.

  • Macron est devenu incohérent : le lendemain du jour ou il nous a imposé son "service national obligatoire" (qui va couter des milliards d'€),Bruno Le Maire déclare vouloir prendre des mesures pour réduire l'endettement de l'état.
    On ne peut pas réduire les dépenses tout en les augmentant...à moins d'augmenter les taxes !

  • Article très intéressant et documenté.
    En revanche ,dommage qu'il y ait encore cette confusion récurrente entre % et points !Non !La CSG n'augmente pas de 1.7 % mais de 1.7 POINT. En pourcentage cela donne 8.3 : 6.6 = 1.257 soit une augmentation de 25.7% .Cette erreur trompe le lecteur et affaibli largement l'argument de ce que l'on voulait démontrer. Avouez que cela aurai eu plus "de gueule" si ces chiffres de 25.7% avaient été annoncés,soit 18.3 fois plus !!!

  • Article sûrement intéressant mais parfaitement inutile car illisible.

  • Comme nous sommes en régime de répartition, mes cotisations ont bénéficié aux retraités de ma période active. La question est démographique : j'ai fait 5 enfants, mais je suis une exception.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lettre Libertés

Suivez les publications de l'IREF, inscrivez-vous gratuitement à notre lettre journalière