Institut de Recherches Économiques et Fiscales

IREF Europe - Institut de Recherches Économiques et Fiscales

Pour la liberté économique
et la concurrence fiscale


par ,

Infiltrated
Ouvrage de Jay W. Richards (McGraw Hill Education, 2013)

Voici un ouvrage qui mériterait d’avoir son pendant en français. L’auteur, Senior Fellow au Discovery Institute, déniche les profiteurs de la crise de 2008.

Nombreux sont ceux qui ont exploité la crise pour infiltrer le système économique américain et le pervertir, tant au niveau national que local. De hauts fonctionnaires ou des politiciens se sont transformés en sauveurs de l’économie US. Ils s’en sont pris aux banques et à la finance ; les accusant d’être à l’origine de la crise. Ils ont critiqué les riches en demandant la hausse des impôts. Ils ont invoqué la défense des plus démunis afin de faire marcher la machine à crédit incarnée par les deux ogres parapublics, Freddie Mac et Fannie Mae, dont la survie dépend de l’argent des contribuables. On a mis en place de nouvelles réglementations afin de « punir » les institutions financières.

Un excellent exemple est la loi Dodd-Franck de 2010. Au nom de la protection des consommateurs, on a bureaucratisé encore un peu plus le système de financement des entreprises. On a créé le Consumer Financial Protection Bureau (CFPB), nouvelle administration censée réglementer le système financier : à la fin de l’année 2012, ce Bureau avait un budget de 500 millions de dollars et 1 300 employés. Un Rapport de la Chambre des députés a estimé que les réglementations dues à ce Bureau ont augmenté les coûts du crédit de 17 milliards de dollars et contribué à la suppression d’environ 150 000 emplois.

Finalement, ce sont les individus et les entreprises qui ont le plus eu à souffrir des « réformes » et du « stimulus » de l’après-crise. La route vers l’enfer est toujours pavée de bonnes intentions …

Partager cet article :

Autres lectures ...

Les syndicats et les milliardaires soutiennent Hillary Clinton

Effectifs des ministères :
Seulement 2 % de baisse en 2017


Anti-Piketty - Vive le Capital au XXIe siècle

Passage en force des intermittents du spectacle
10 considérations pour remettre les choses en place



Un message, un commentaire ?

Afficher le formulaire

 css js

En continuant la navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies
F E R M E R

Newsletter hebdomadaire
Recevez gratuitement nos publications