Institut de Recherches Economiques et Fiscales

Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » Une très large majorité de Parisiens rejettent l’usage des trottinettes en libre-service

Une très large majorité de Parisiens rejettent l’usage des trottinettes en libre-service

par
539 vues

Dimanche dernier, la mairie de Paris a organisé une consultation citoyenne sur l’interdiction des trottinettes en libre-service dans les rues de la capitale qui, malgré une faible participation (7,46 %), a donné lieu à une victoire écrasante du oui, à 89,03 %.

L’anarchie engendrée par le développement de ce type de mobilité a fait florès ces dernières années, les trottinettes électriques étant déposées n’importe où et étant souvent impliquées dans de nombreux accidents.

Au-delà de ce simple problème, le résultat du vote des Parisiens met en lumière la dégradation générale de leur cadre de vie et l’état global d’une capitale sale et rongée par l’insécurité.

Un sondage de l’IFOP avait d’ailleurs récemment révélé le mécontentement des habitants de la ville lumière, dont 59 % pensent que leur cité évolue plutôt dans le mauvais sens – un chiffre en nette hausse puisqu’il n’atteignait que 36 % en 2011.

Seuls 38 % des sondés se déclarent satisfaits du travail d’Anne Hidalgo, le désamour se manifestant sans surprise à l’aune du peu de satisfaction dans le domaine des transports publics (35 %), de la sécurité (29 %), des finances (23 %), de la propreté (17 %) ou de la circulation (17 %). Globalement, sur l’ensemble des sujets, par rapport à 2011, le taux de satisfaction baisse de 7 à 10 points.

Autre enseignement intéressant, les motifs de grogne dépassent le clivage gauche-droite, le différentiel d’insatisfaction entre les deux tombant à 5 points.

Trois ans avant les élections municipales, il apparaît donc souhaitable que les oppositions modérées, issues des Républicains ou de l’actuelle majorité, soient capable de faire basculer la mairie et de mettre fin à une gestion calamiteuse qui fait tant de mal à l’une des plus belles villes du monde.

Abonnez-vous à la Lettre des libertés !

Vous pouvez aussi aimer

Laissez un commentaire

7 commentaires

JG2433 4 avril 2023 - 8:23

Trottinettes, synonyme de déplacements « doux » (! ?) selon ses adaptes forcenés… En réalité, une fausse solution prônée par des écolo-bobos qui prennent, comme bien trop souvent, leurs rêves pour des réalités mais qui n’aboutissent finalement qu’à créer du désordre.

Répondre
Gérard Koerckel 4 avril 2023 - 12:35

Je suis fondamentalement contre cette ineptie bobo de trottinette, mais affirmer qu’une large majorité est contre alors que seul 7% des électeurs se sont déplacés est une autre ineptie, mais si électoralement et juridiquement c’est exact.

Répondre
Astérix 5 avril 2023 - 7:21

En accord avec vous GÉRARD KOERCKEL ! 7 % des électeurs se sont déplacés ???? C’est bien la raison pour laquelle nous avons Macron au pouvoir et réélu récemment par 25 % des français !???
Au delà des trottinettes, notre système électoral est débile et celui-ci nous amène à n’avoir des crétins au pouvoir. Si un prétendant n’obtient pas plus de 50 % des votants, il faut annuler le vote jusqu’à obtention.
Mais le français n’a toujours pas compris les conséquences dramatiques et il ne se révolte pas !!???
Pauvre FRANCE !

Répondre
GHUS 4 avril 2023 - 1:22

La très grande majorité des utilisateurs de trottinettes sont des jeunes, des ados aux « jeunes cadres dynamiques ». 89% de ceux qui sont allés votés (7.5%) ont dit non aux trottinettes en libre service, ne supportant plus les mauvais comportements des utilisateurs. Ces utilisateurs ne peuvent s’en prendre qu’à eux mêmes. Comme on dit aux Etats-Unis : « That’s when the shit hits the fan ».

Répondre
Jacques Baudouin 5 avril 2023 - 7:47

Hier, je déjeunais avec un nouvel anti-Paris. Il vient de changer le lieu de ses COMEX car, dit-il, j’avais honte de faire venir les membres étrangers du COMEX à Paris.
Je n’ai rien d’autre à ajouter sur le désastre que la gauche a créé dans l’EX plus belle ville du monde !

Répondre
JR 5 avril 2023 - 7:11

Bonjour, Paris est devenue la capitale du Rat grâce à Hidalgo. Madame le Maire doit être satisfaite du résultat, car outre la nuisance de ces trotilib, c’est surtout le compte de résultat de la ville qui en prenait un coup. Cela étant dit, les parisiens feraient mieux de voter également contre Hitldalgo à 89 %. Cela fait deux malheureuses expériences avec les voitures électriques en libre service qui ont terminé leur vie prématurément dans un cimetière. Voici une 3 ème mauvaise nouvelle pour les véhicules macrono-électriques, les assurances vont sans doute grimper pour les possesseurs: https://www.20minutes.fr/auto/4031339-20230405-batteries-tesla-volontairement-irreparables . A moins que les assureurs, eux aussi, pratiquent le communises et répercutent la plus-value nécessaire sur les véhicules thermiques ? Merci. Bien à vous

Répondre
Astérix 6 avril 2023 - 1:18

Hidalgo a réussi le tour de force de détruire la capitale, de gérer de manière lamentable (trottinettes, voitures électriques en libre service) Des centaines de millions jetés et supportés par les contribuables !???
Que font les Parisiens !??? Rien ??

Répondre