Institut de Recherches Economiques et Fiscales

Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » Canada : tous unis contre Kinder

Canada : tous unis contre Kinder

par
1 109 vues

Il n’y a pas de petite indignation. Si vous voulez en être sûr, il suffit de jeter un coup d’œil outre-Atlantique où règne une petite cabale contre les œufs Kinder.

A l’intérieur des fameux chocolats, les enfants trouvent des petits jouets en plastique. Seulement voilà, l’un de ces jouets représente un Inuit dans son igloo. Vous ne voyez pas le problème ? Muckpaloo Ipeelie, PDG de Urban Inuit Identity Project, vous explique en quoi il consiste : « Nous sommes des personnes qui vivent et respirent. Nous sommes impliqués dans le monde moderne et nous ne vivons pas dans des igloos. Parfois, les gens peuvent rester prisonniers de cette imagerie et commencent à penser que les Inuits vivent comme à l’époque préhistorique ».

Une Canadienne, Theresa Miller, choquée par le jouet que lui a montré sa fille qui venait de manger l’un de ces œufs en chocolat, a déclaré : « On a tout de suite eu une conversation sur la raison pour laquelle c’est inapproprié. On ne se sert pas de la culture des gens pour en faire des jouets. Je pense qu’il est important que davantage d’autochtones se battent pour des choses qui se sont passées, et ils ne devraient pas toujours être les seuls à le faire ». Bien envoyé ! Le prochain qui dessinera un Indien avec un turban à plumes ou un Aborigène en pagne trouvera à qui parler.

On notera la réponse convenue de l’entreprise Ferrero Rocher face à cette nouvelle attaque de la cancel culture, qui se dit « désolée que ce jouet ait pu offenser » des personnes, et prétendant qu’il « n’a pas pour objectif de représenter une culture particulière ».  Alors que le but de ces petites représentations est tout simplement de faire voyager les enfants dans des imaginaires aux quatre coins du globe, les politiquement correct interprètent cela comme une offense faite à une culture, parfaitement respectable au demeurant. Chose curieuse, plus le multiculturalisme se développe, moins on a le droit de faire référence aux autres cultures que la sienne. Drôle de paradoxe.

Abonnez-vous à la Lettre des libertés !

Vous pouvez aussi aimer

Laissez un commentaire

1 commenter

Christine 4 avril 2023 - 9:50

Des peuples de chochottes pleurnichardes, voilà ce que nous devenons.
La dictature de la bienveillance à tous les niveaux est en train de se retourner contre nous, entre autres l’écologisme fou qui tue l’habitat, l’agriculture et l’industrie

Répondre