Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » Une brise libérale souffle-t-elle chez LR ?

Une brise libérale souffle-t-elle chez LR ?

par
105 vues

Après la débâcle à la présidentielle avec moins de 5% des voix pour Valérie Pécresse, Les Républicains (LR) se cherchent un nouveau chef, qu’ils aimeraient charismatique et si possible… de droite. La course est lancée depuis peu et Eric Ciotti espère bien pouvoir tirer son épingle du jeu.

Avec 39% des voix aux primaires de la droite et du centre en 2021, le député des Alpes-Maritimes présente ses convictions dans un long entretien au Journal du Dimanche.

Souvenons-nous, il avait eu, lors des primaires de la dernière présidentielle, des propositions intéressantes et particulièrement libérales comme la flat tax. Aujourd’hui, il continue dans la même veine et prône un contre-choc fiscal d’ampleur, une baisse de la fiscalité et des charges d’au moins 125 milliards d’euros sur un quinquennat pour ramener les prélèvements obligatoires à moins de 40% de PIB (47,5% du PIB en 2020).

Eric Ciotti est allé au mont Mézenc soutenir Laurent Wauquiez lors de sa rentrée politique et a annoncé qu’il souhaiterait le voir candidat en 2027 au nom de la droite sans que ce dernier ne prenne pour l’instant position pour un quelconque candidat. Bruno Retailleau se lance lui aussi, soutenu par Gérard Larcher qui voudrait qu’un sénateur prenne le poste.

Espérons que, dans cette guerre de succession à droite, le fond finisse par compter davantage que la forme. Là où il y a lieu de se réjouir, c’est que les candidats sérieux en lice, Eric Ciotti et Bruno Retailleau défendent des idées plus ou moins  libérales, contrairement au troisième candidat, Aurélien Pradié, l’un des derniers artefacts de cette droite collectiviste typiquement française.

Quant à David Lisnard, personnalité également inspirée par le libéralisme, il a déclaré ne pas être candidat à la présidence de LR mais veut faire de son parti Nouvelle énergie une machine de compétition électorale.

Espérons que la brise libérale qui souffle chez Les Républicains puisse rapidement se renforcer et se maintenir dans le temps.

Vous pouvez aussi aimer

2 commentaires

Astérix 6 septembre 2022 - 6:22

Vous plaisantez, la seule brise qui a toujours soufflé chez L.R. c’est une brise socialiste !

Répondre
Obeguyx 6 septembre 2022 - 3:52

C’est en effet une insulte au « libéralisme » que de penser que les LR changeront. Ils sont ventousés à leurs avantages et ne décrocheront en rien.

Répondre

Laissez un commentaire