Accueil » SNCF : les grévistes ont refusé des primes de 300 et 600 euros ! De qui se moque-t-on ?

SNCF : les grévistes ont refusé des primes de 300 et 600 euros ! De qui se moque-t-on ?

par Nicolas Lecaussin

Christophe Fanichet, le PDG de SNCF Voyageurs, était l’invité, jeudi 16 décembre, de l’émission Télématin sur France 2. Il a eu le courage de condamner la grève qui est annoncée à la SNCF, et de dénoncer un vrai scandale car la direction a bien proposé aux syndicats des primes de 600 euros pour les conducteurs et de 300 euros pour les salariés de la filiale SNCF Voyageurs. Les conducteurs des TGV de l’arc atlantique ont obtenu une prime de 1 200 euros après un premier mouvement de grève il y a quelques semaines. Les syndicats ont donc demandé des primes alors que l’entreprise vit sous perfusion d’argent public et que, contrairement au secteur privé, elle n’a pas été impactée par la crise économique pendant la pandémie !

M Fanichet aurait pu insister sur le fait que les Français sont pris en otage – une fois de plus ! – et cela pendant les fêtes et dans le contexte d’une pandémie. De même, il a oublié de préciser que les victimes des grèves sont les mêmes qui financent les salaires, les primes et les retraites des agents de la SNCF. Chaque année, les contribuables français versent près de treize milliards d’euros à la SNCF, soit 8 666 euros par agents SNCF payés par les contribuables, qu’ils prennent le train deux fois par semaine ou une fois par an, voire jamais. En plus, ils doivent bien sûr payer leurs billets…Selon les dernières informations, la grève a été levée mais il y a des « risques de perturbations »… Il est vrai aussi qu’en période électorale, l’argent du contribuable ne compte pas…

Vous pouvez aussi aimer

8 commentaires

Laurent 17 décembre 2021 - 5:48

SNCF : les grévistes ont refusé des primes de 300 et 600 euros ! De qui se moque-t-on ?
Déjà 300 ou 600 € de prime pour une société qui a un déficit supérieur à cela de la santé cela me paraît déjà peu rassurant et même grave sachant que ce sont tous les contribuables qui vont payer pour une grosse bande de gauchistes fainéants . Je dis cela suite à l’intervention d’un tiers de la SNCF dans l’émission de Pascal Praud. Tous ces misérables assistés ne savent même plus ce qu’ils ont et qui véritablement les payent. Il serait temps de virer tout ce petit monde de nantis sans indemnités pour leur apprendre à vivre. Mais pour leur défense l’exemple vient de haut, de tout temps dirigé par la même mafia que celle de l’Etat avec les mêmes problèmes et les mêmes déficits chroniques et les mêmes fainéants à la barre.

Répondre
en fait 17 décembre 2021 - 10:17

SNCF : les grévistes ont refusé des primes de 300 et 600 euros ! De qui se moque-t-on ?
Oui, depuis longtemps la S.N.C.F. ( d’après Statista 271 509 personnes en 2020 ) parasite les clients, les contribuables et les citoyens.
une lecture Société Noyautée Communiste Française semble une correcte première approche.
en même temps le classique cela ne coûte rien, car, c’est l’Etat qui paye fonctionne à fond, il efface même de temps en temps plusieurs dizaines de milliards € de dettes, alors pourquoi se remettre en question(s) ? .
D’un autre côté pour la M.S.A. 52470 personnes sont au R.S.A., ( soit 22.1 % ) pourtant elles travaillent le plus souvent 7J/7J et 10 h / 12 h JOUR quasi 52 semaines par an tous les ans et avec une retraite le plus tard possible, mais ridicule . .. …., – pour information en ce moment pour une personne seule c’est 565 € 34 mois pour le R.S.A. soit 6784 € 08 pour un an.
Liberté Egalité . .. ….,

Répondre
REEL 17 décembre 2021 - 11:52

SNCF : les grévistes ont refusé des primes de 300 et 600 euros ! De qui se moque-t-on ?
a quoi ça sert de vitupérer ‘je suis un député’ si on ne sait pas que le pays décline et ceci depuis au moins le TEMPS qu’un Président a joyeusement fait des distributions avec le constat que le bien dilapidé ne se reconstitue pas de suite !!! et ceci depuis 1983 même disparition d’un MONSIEUR BEREGOVOY
1) pour être LIBRE il faut savoir ‘qui paie ses dettes s’enrichie
2) le monde est trop grand et il ne nous appartiens pas
3) ceux qui vives leurs rêves a PRODUIISANT dela MISERE aurons des comptes à rendre

Répondre
Astérix 17 décembre 2021 - 12:34

SNCF : les grévistes ont refusé des primes de 300 et 600 euros ! De qui se moque-t-on ?
Privatisation totale d’urgence ! De qui se moque t’on ?? une entreprise criblée de dettes qui se mat en grève ???

Répondre
Obeguyx 17 décembre 2021 - 1:44

SNCF : les grévistes ont refusé des primes de 300 et 600 euros ! De qui se moque-t-on ?
De qui se moque-t-on ? Mais de nous, parbleu ! Non seulement criblée de dettes, mais gavée de pognon. J’ai entendu qu’un billet vendu 40 balles il y a quelques temps, serait vendu aujourd’hui 150 balles sur un autre départ à cause de la grève. Messieurs les vendeurs de jouets (c’est le moment) faites un jour de grève, profitez en pour multiplier vos produits par 2 ou 3 et réouvrez vos boutiques. Je suis sûr qu’immédiatement, la DCGRF viendra vous verbaliser, voire fermer votre boutique et vous assigner au pénal pour escroquerie patente. La SNCF pas. C’est une entreprise fasciste contrôlée par des fascistes et vous n’avez rien à dire. Je dis fasciste parce qu’escroc est à mon sens trop doux.

Répondre
Obeguyx 17 décembre 2021 - 1:49

SNCF : les grévistes ont refusé des primes de 300 et 600 euros ! De qui se moque-t-on ?
Ah, j’oubliais, quel est le pourcentage de clients de la SNCF qui paye son billet à plein tarif et quel est le pourcentage de ceux qui voyagent gratos ?. Dernièrement je discutais avec une des mes amies qui m’a avoué qu’elle voyageait dans toute la France gratuitement parce que son mari était à la SNCF. Le problème est qu’elle est divorcée depuis plus de VINGT ANS !!!

Répondre
Dufournet jean-Paul 17 décembre 2021 - 3:51

SNCF : les grévistes ont refusé des primes de 300 et 600 euros ! De qui se moque-t-on ?
OUI et j »entends un membre LR rappeler les « réformes » faites par Mr. Macron parmi lesquels était cité, tenez-vous bien : la réforme de la SNCF
En fait de réforme seul la forme juridique de la société a été changée en contrepartie d’une reprise massive d’une bonne partie des dettes par l’Etat donc sur nous tous contribuables soit
45% des ménages français (toujours les mêmes qui payent
Jusqu’où peut aller ce train train de générosité ponctué de chèques de l’Etat à tous publics susceptibles de revenir voter Macron ??
Vous remarquez que tous les jours, les chèques sans provision sont émis au profit des gens et corporations qui pourraient peut-être s’en souvenir au moment de mettre un bulletin de vote.
Mettons un terme une bonne fois pour toutes à ces imposteurs qui nous prennent en otage lorsqu’il s’agira bientôt de voter.

Jean-paul

Répondre
amerein 19 décembre 2021 - 8:15

SNCF : les grévistes ont refusé des primes de 300 et 600 euros ! De qui se moque-t-on ?
Je viens de lire quelques commentaires (injurieux) envers un service public. Ces commentateurs connaissent-ils ce qu’est un service public ? C’est ma seule remarque.

Répondre

Laissez un commentaire