Accueil » Retraites : le débat inutile

Retraites : le débat inutile

par Nicolas Lecaussin

Toute la presse de ce lundi 12 avril aborde le sujet des retraites et les futures « réformes » du gouvernement. On parle de « concertation avec les syndicats », de tables rondes, de réunions entre partenaires sociaux, même de rencontres avec les partis d’opposition. Une mise en scène qui donne l’impression du « déjà vu », c’est-à-dire d’un vacarme médiatique qui débouchera sur rien de bon.

Parmi les pistes envisagées par le pouvoir figurent l’allongement de la durée de cotisation, le relèvement de l’âge légal du départ à la retraite, l’augmentation des cotisations et l’instauration d’une contribution supplémentaire pour « les plus riches ». Il s’agit de mesures qui ne serviront strictement à rien (sauf le changement de l’âge du départ à la retraite qui est une mesure de bon sens), ne serait-ce qu’à faire baisser le pouvoir d’achat des salariés et la compétitivité des entreprises. Il est vrai qu’on parle aussi d’aligner les retraites des fonctionnaires sur celles du privé et de créer un compte épargne retraite par capitalisation comme le souhaite l’IREF. Si ces deux réformes sont adoptées on aura déjà fait un grand pas vers le changement du régime de retraite par répartition à la française bâti sur une terrible inégalité entre le public et le privé. Si elles ne le sont pas, notre pays sera le dernier au monde (parmi les Etats riches et démocratiques) à ne pas avoir réformé son système de retraite.

Vous pouvez aussi aimer

Laissez un commentaire