Institut de Recherches Economiques et Fiscales

Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » Rénovation énergétique : le gouvernement organise la pénurie de logement

Rénovation énergétique : le gouvernement organise la pénurie de logement

par
895 vues

Décidément, la réglementation européenne n’a pas fini d’assommer les petits propriétaires. C’est en effet parce que l’Union européenne a imposé la réduction de la consommation énergétique des bâtiments et des émissions de gaz à effet de serre que le diagnostic de performance énergétique (DPE) a été introduit en 2006. Cet outil, qui classe les logements selon leur consommation, s’inscrit dans l’objectif d’un parc immobilier de catégorie A ou B d’ici 2050. Problème : à l’heure actuelle, cette classification ne concerne que 5 % des logements, et s’ajoute à une pile d’obstacles supplémentaires pour les propriétaires qui luttent déjà contre des restrictions détruisant toute perspective de rentabilité dans leurs investissements immobiliers. Dernier exemple en date : l’interdiction à la location des logements dont la consommation énergétique dépasse 450 kWh par m² depuis le 1er janvier 2023, et qui devrait s’étendre progressivement aux biens notés E et F jusqu’en 2034 (sachant que les logements classés G seront interdits à la location dès 2025).

Ces mesures écologistes aggravent la pénurie sur le marché locatif : depuis les nouvelles modalités de calcul du DPE en 2021, le groupe SeLoger constate une hausse mécanique des logements classés F ou G (aussi appelés “passoires thermiques”). En France, on en compte 5,2 millions au total, soit 17 % des biens immobiliers : ce qui implique autant de travaux coûteux et de factures élevées, quand ce n’est le retrait pur et simple d’un bien à la location. Depuis le 1er avril, la loi Climat et Résilience, issue de la très démocratique “Convention citoyenne pour le climat”, impose un audit obligatoire pour la vente des logements notés G. Là encore, l’objectif de cette loi est de réduire de 40 % les émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030. Bien sûr, l’État a pensé à tout : grâce aux subventions « MaPrimeRénov’ », les bailleurs auront la chance de bénéficier d’une aide publique pour rénover leur maison individuelle ou leur appartement en habitat collectif. L’Agence nationale de l’Habitat (Anah) revendique ainsi plus de 718 000 logements rénovés en 2022 pour un montant de 3,4 milliards d’euros… Autant d’argent public gaspillé pour une politique de rénovation énergétique aussi coûteuse que dangereuse pour l’accès au logement.

Abonnez-vous à la Lettre des libertés !

Vous pouvez aussi aimer

7 commentaires

Oncpicsou 25 avril 2023 - 7:52

Ces imbéciles chouchoutent les actionnaires, que ce soit d’entreprises françaises ou étrangères, qui n’ont qu’à regarder tomber les dividendes et payer les 30% d’impôt forfaire, et massacrent ceux qui investissent pour loger leurs concitoyens, rendant un réel service à la nation:
– Contraintes humaines. (Relations avec des êtres humains, pas des banquiers.)
– Contraintes administratives
– Contraintes réglementaires
– Contraintes juridiques
– Taxe foncière (qui est déjà un IFI)
– IFI
– Complexité fiscale
Etc.
N’investissez plus dans l’immobilier en France !

Répondre
JR 25 avril 2023 - 8:21

Bonjour, oui, nous nous demandons dans quoi il faut investir en France ? Dans l’escrologie ? Merci. Salutations

Répondre
Picot 25 avril 2023 - 8:58

C’est parfaitement clair : la propriété doit disparaître petit à petit. On nous susurre déjà que la villa individuelle n’a plus d’avenir. Et bien voyons! Propriétaires et locataires : tout le monde à la rue. Seuls les très riches continueront à vivre confortablement. Pour les gueux ce sera les kolkhozes. Comme c’est curieux, cela nous rappelle quelque chose.

Répondre
JR 25 avril 2023 - 8:25

Bonjour, tout ceci pour une gigantesque supercherie: https://www.climato-realistes.fr/le-carbo-reductionnisme-est-un-mensonge-qui-doit-cesser/ . Il est urgent de stopper manu militari les initiateurs et les complices de cette escroquerie en bande organisée. Merci. Meilleures salutations

Répondre
Astérix 26 avril 2023 - 7:40

Merci Élodie. Depuis le temps que je répète qu’il faut quitter l’union européenne pour retrouver notre souveraineté, mais cette décision ne serait pas suffisante, il faudrait ensuite remercier tous nos gouvernants technocratosfonctionnaires, pour les remplacer par des personne du privé compétentes.
La destruction totale du Pays continue !! A suivre !!?

Répondre
Élodie Messéant 26 avril 2023 - 9:08

Effectivement, cela ne peut que mal se terminer…

Répondre
Oncpicsou 26 avril 2023 - 9:12

Ou là, ça risque de sentir mauvais… faudra t il glisser la pièce au diagnostiqueur tout puissant pour basculer de la mauvaise note vers la bonne ? Je sais ils sont tous incorruptibles, mais on peu poser la question non?

Répondre

Laissez un commentaire