Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » Libérer des logements sociaux en expulsant les délinquants

Libérer des logements sociaux en expulsant les délinquants

par
122 vues
prop_4_pendules.png

Gérald Darmanin était, jeudi 20 octobre, l’invité de « Face à Baba », cette émission de C8 présentée par Cyril Hanouna où, pendant deux heures, l’invité débat avec des opposants ou des sympathisants qui se succèdent en plateau. On y a notamment appris que le ministère de l’Intérieur souhaitait généraliser l’expulsion des familles de délinquants quand ils habitent en logement social. C’est ce qu’il s’est passé à Pontoise pour la famille du jeune qui a blessé deux enfants lors d’un rodéo sauvage à moto début août.

L’appareil législatif permet de le faire. Cela ne dépend que du bon vouloir des préfets, que le ministre entend inciter à la rigueur. L’expulsion systématique des délinquants et de leur famille permettrait, non seulement de sanctionner concrètement le non-respect des lois en les « frappant au portefeuille », mais aussi de libérer ces logements pour d’autres qui en auraient besoin et qui seraient plus méritants.

Toutefois, on apprend par Gérald Darmanin que cette sanction ne serait pas vraiment systématique. En effet, il souhaite écarter de cette mesure les familles en difficulté, principalement les familles monoparentales. Bien que celles-ci puissent être dans des situations compliquées, on peut se demander si les dispenser de cette sanction ne rendrait pas la mesure inefficace. Car enfin, que l’on soit pauvre ou riche, dans une famille solide ou non, la Loi est censée s’appliquer à tous. Qu’il y ait des circonstances atténuantes, cela est compréhensible, elles ne doivent pas cependant être considérées comme des cartes blanches par les délinquants. C’est pourtant ce qui risque d’arriver.

Effet d’annonce plus que réelle volonté d’action, on comprend bien que le ministre fait ici de la politique. Il ne peut plus être sourd aux nombreux Français qui se plaignent de l’insécurité. Pas sûr pourtant que cette mesure puisse réponde à cette problématique, elle ne ferait que déplacer le problème.

Vous pouvez aussi aimer

5 commentaires

Didier MOREL 22 octobre 2022 - 1:04

Et les allocations familiales !!!

Répondre
AUR ++ 22 octobre 2022 - 1:08

Une simple évidence dans un pays de « Droit au respect dû aux citoyens qui veulent vivre ensemble et en paix »
Mais nos politiciens sont des Lâches et des Carriéristes, qui se protègent entre ministères, pour poursuivre leurs mandats.
Il manque un France un « Chef d’État » qui « dit et proclame ce qu’il dit et proclame ce qu’il a fait et concrètement réalisé » sans compromis et excuses en ne s’entourant pas de ventres mous protecteurs.
La France est lâche …elle n’est plus prise au sérieuse, c’est aussi dramatique que cela… Le France se meurt…!

Répondre
AlainD 22 octobre 2022 - 2:15

Je crains que cette mesure soit aussi inefficace que le déplacement des drogués et autres dealers d’un point à un autre de la capitale et je ne parle pas des OQTF que le gouvernement est incapable de faire appliquer tant il y a de possibilités de recours, de refus des pays d’origine de les accueillir, sans compter ceux qui se sont arrangés pour ne plus avoir de papiers… L »Australie a trouvé un moyen radical d’éloigner ce genre d’importuns : elle les envoie dans une île, ce que nous pourrions faire car nous ne manquons pas de territoires pour assainir le pays.

Répondre
Obeguyx 22 octobre 2022 - 8:25

Darmanin « blablateur » professionnel qui n’a pas avancé d’un pouce en matière de sécurité publique en 5 ans !! Et surtout pas d’amalgame. Messieurs et Mesdames les Français, soyez rassurés, vos enfants continueront d’être assassinés !!! Et surtout taisez-vous, c’est un ordre qui vient d’en haut !!!

Répondre
Astérix 31 octobre 2022 - 8:41

Merci OBEGUYX d’avoir résumé la situation !

Répondre

Laissez un commentaire