Institut de Recherches Economiques et Fiscales

Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » Prévention de la délinquance des jeunes : 4.6 milliards d’euros partis en fumée

Prévention de la délinquance des jeunes : 4.6 milliards d’euros partis en fumée

par
725 vues

« Les jeunes : agir plus tôt et aller plus loin dans la prévention ». C’est ce qui est écrit dans le document intitulé « Prévention de la délinquance et de la radicalisation » du PLF 2023.  Pour cela, plus de 4.6 milliards d’euros sont prévus en 2023. C’est 30 % de plus qu’en 2021 (3.2 Mds) !

Avec les résultats que l’on peut voir ces jours-ci : des milliers de jeunes (en très grande majorité mineurs) cassent, brûlent, détruisent, volent un peu partout en France. Il est temps de changer de politique et ne plus gaspiller l’argent des contribuables.

Abonnez-vous à la Lettre des libertés !

Vous pouvez aussi aimer

Laissez un commentaire

3 commentaires

VIGNELLO Daniel 27 août 2023 - 6:19

J’ai eu un excellent président qui disait que lorsque l’entreprise (idem pour l’Etat) va mal, il ne faut condamner la base mais couper les têtes au sommet et toujours plus haut !!

Répondre
Alain CASTEL 27 août 2023 - 7:39

Vous ne parlez que du préventif avec 4,6 Milliards d’Euros, mais il y a du curatif qui serait efficace avec le choix d’un encasernement volontaire en lieu et place d’une condamnation diminuée (sous bracelets électroniques), négociée avec le Juge des Peines. Pour le quotidien, surveillance pas des « Légionnaires » (parce qu’ils ont eu aussi un parcours chaotique et qu’ils sont issus de tous horizons), levée à 6 heures, honneur au Drapeau Tricolore, « Marseillaise », footing, petit-déjeuner, école de remise à niveau avec lecture, écriture, compréhension du texte de la leçon de morale, mathématiques (en fait le niveau de nos arrière-grands-parents avec le Certificat d’Études dont ils étaient si fiers!). Repas. Apprentissage d’une activité, mécanique, électricité, permis, permis poids lourds, transports en commun, artisans plombiers, peintres, menuisiers, maçons, etc … ou en artisanats « artistiques » suivant offres, sans oublier de devenir militaire. Bien entendu, le Juge des Peines pourra effacer son casier si le délinquant est bien « redressé », prêt à être socialisé et à être intégré dans le système .
Non seulement l’éloignement du délinquant de son « quartier » lui offre une autre vision du monde extérieur, et la possibilité d’un futur différent de son passé. La fréquentation d’un Militaire Légionnaire est un modèle dont il pourra s’approprier ses valeurs.
Autant je ne crois pas à l’incarcération qui n’apporte qu’une solution provisoire de protection de la société puisqu’il ressortira encore plus fort après avoir fait de la musculation, plus d’acolytes et souvent plus endoctriné.
Le modèle que je propose offre un futur au délinquant, et est rassurant de savoir qu’il aura appris l’autorité et mon fameux :
LES DEVOIRS AVANT LES DROITS.

Répondre
Picot 27 août 2023 - 3:52

La Macronie est là pour détruire la France. Donc tout va bien, il n’y aura aucun changement de politique.

Répondre