Accueil » Les militants extrémistes d’Extinction Rébellion attaquent un convoi de blé en Bretagne

Les militants extrémistes d’Extinction Rébellion attaquent un convoi de blé en Bretagne

par François Turenne

Samedi 19 mars, des militants de l’organisation Extinction Rébellion et du Collectif « Bretagne contre les fermes usines » ont attaqué un convoi ferroviaire de blé à Pontivy dans le Morbihan. Ils entendaient dénoncer les pratiques de l’élevage intensif et le productivisme. Ils cherchaient également à attirer la lumière sur l’entreprise Sanders qui gère plusieurs élevages en Bretagne et dont les pratiques ne seraient pas en adéquation avec le mode de vie de ces militants! Forts de ce mécontentement, ils ont déversé 1 400 tonnes de blé sur les voies pour un préjudice atteignant près de 2 millions d’euros. Ironie du sort, les marchandises transportées n’étaient ni du soja OGM comme le pensaient les activistes, ni destinées à l’entreprise Sanders. Les associations agricoles et les coopératives de la région ont fermement condamné cet acte qui arrive dans un contexte compliqué pour l’ensemble du secteur fortement impacté par la guerre en Ukraine. Cette dernière a, en effet, entraîné une augmentation des prix des engrais, du blé mais aussi de l’énergie.

Pour le gérant de la coopérative Le Gouessant à qui était destiné le blé contenu dans le train, c’est la « goutte d’eau qui fait déborder le vase ». Les actions de ces militants témoignent d’une déconnection totale avec ce que vivent les agriculteurs et éleveurs de Bretagne, mais aussi l’ensemble de la population française. Alors que le gouvernement et l’UE alertent sur des risques de pénurie, le gaspillage de ces tonnes de blé n’arrive pas à un moment opportun. Il est à souhaiter que la Justice, souvent frileuse à condamner les activistes, en fasse un exemple. Le sabotage, par des « excités » prétendant lutter contre le gaspillage de la nourriture (sic), ne peut pas être un mode d’expression tolérable en démocratie.

You may also like

7 commentaires

JR 24 mars 2022 - 7:27

Bonjour, il conviendrait même de lancer une pétition pour s’assurer que la justice fasse son boulot, face à la peste verdâtre, véritable cancer qui conduit la France au déclin et les Français au déclassement. Merci. Bien à vous

Répondre
Obeguyx 24 mars 2022 - 9:44

Eh oui, c’est bien toujours la même chose : le rat des villes et le rat des champs. Rien de nouveau sous le soleil. Des citadins qui ne font pas la différence entre une chèvre et un veau (normal quand on sait que lorsqu’ils se regardent dans une glace ils voient qu’ils sont les 2 à la fois) et le rural qui ne fait pas la différence entre un fonctionnaire et un gestionnaire (normal il crève de faim en engraissant le premier et croyant fermement que ses intérêts sont bien défendus par le second). Et ça dure depuis un demi siècle !!!

Répondre
en fait 24 mars 2022 - 10:15

Oui, Extinction Rébellion France défit le sens commun, « Officiellement » ils vivent des dons des particuliers; mais détruire du BLE : OUI 1 400 tonnes chapeau les artistes, mépris total pour les agriculteurs, et tous les autres, . .. ….,
Bretagne Contre les Fermes Usines se vante sur son site de l’exploit le 20 mars 2022 de  » ses criminels », pour eux le productivisme agricole est le problème.
OUI, très vite, vive le retour rapide des famines comme en Ukraine vers 1930 ou 1946.
OUI, environ 33 % des paysans gagnent moins que le RSA pour 60 / 80 heures semaines 52 / 52 par an
Encore merci !

Répondre
JR 24 mars 2022 - 10:11

Bonjour, autres temps autres mœurs, en 1985 le Rainbow Warrior a été envoyé par le fond pour raison d’état. C’était mieux avant. Merci. Bien à vous

Répondre
Teisserenc 24 mars 2022 - 6:19

Mais qu’attendons-nous pour frapper et interdire ces organismes criminels ?

Répondre
Duhamel 27 mars 2022 - 8:36

La faute à nos députés qui refusent de voter des lois pour appliquer des peines planchers et contourner ainsi notre justice complaisante avec l’extrême gauche .Des associations minoritaires qui veulent imposer leurs idées débiles
Mettre ces énergumènes en prison et leur donner à manger qu’une fois par semaine pour qu’ils comprennent la valeur de la nourriture .

Répondre
Jean Louis Blard 3 avril 2022 - 5:36

Plus qu’ecoeurant !!! La France est un pays foutu, rongé de l’intérieur par ces irresponsables, encouragés par le laxisme de la justice…

Répondre

Laissez un commentaire