Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » Les impôts cachés de la publicité

Les impôts cachés de la publicité

par
810 vues

Sans tambour ni trompette, les prélèvements obligatoires prennent d’autres formes. Plutôt que de prélever de nouveaux impôts, l’Etat impose de nouvelles obligations. Toutes les contraintes à respecter en matière écologique pour la construction ou la location d’un logement en sont un exemple. Celles imposées aux entreprises dans leurs publicités en sont un autre.

En faveur des boissons alcooliques, les publicités doivent comporter un message sanitaire préventif « L’abus d’alcool est dangereux pour la santé ». Concernant les produits alimentaires, depuis 2007 les publicités doivent contenir l’une des mentions suivantes : « Evitez de manger trop gras, trop sucré, trop salé », « Evitez de grignoter entre les repas » ou « Mangez au moins cinq fruits et légumes par jour ». A défaut les annonceurs doivent payer une contribution de 1,5 % sur les sommes nettes investies dans leur campagne. Depuis le 1er mars 2022 une de ces trois phrases doit être mentionnée dans la réclame pour les véhicules à moteur : « Pour les trajets courts, privilégiez la marche ou le vélo », « Pensez à covoiturer » ou « Au quotidien, prenez les transports en commun ». Cette mention doit être accompagnée du mot-dièse #SeDéplacerMoinsPolluer ».

Ces petites phrases en plus ont un coût pour les annonceurs. Au surplus elles visent à conditionner les consommateurs de manière insidieuse et scandaleuse. Nous payons pour être soumis à la doxa gouvernementale. C’est un totalitarisme doux qu’Huxley avait ironiquement appelé Le meilleur des mondes.

Vous pouvez aussi aimer

3 commentaires

Dudufe 19 janvier 2023 - 11:14

On peut résumer ces obligations et contraintes publicitaires : Achetez,achetez,mais surtout « n’utilisez pas  » !

Répondre
JR 19 janvier 2023 - 8:00

Bonjour Dudufe, je penche plutôt pour le constat; décidemment vous nous prenez vraiment pour des cons. Merci. Bonne libération de C02

Répondre
PhB 21 janvier 2023 - 11:15

C’est comme les postes émetteur/récepteur CB dans les année70-80. Achetez, achetez, mais utilisation interdite.
PhB

Répondre

Laissez un commentaire