Pour la liberté économique et la concurrence fiscale
Banner
Home » Les contribuables n’en peuvent plus

Les contribuables n’en peuvent plus

par Nicolas Lecaussin

Contribuables Associés et l’IREF viennent d’organiser une série de conférences sur les impôts à Rennes, Lyon et Lille (pour plus d’infos, cliquez ici). Ce qui ressort de ces déplacements, au-delà de la qualité des interventions, c’est le ras-le-bol des contribuables face à l’inflation des taxes et autres impôts. Une grande déception aussi après les cinq années d’un président de droite qui leur donnait espoir en 2007. Mais plus que la hausse des impôts, c’est l’insécurité fiscale qui provoque l’inquiétude et l’exaspération. La législation change presque tous les jours et on ne peut s’y retrouver qu’avec l’aide d’un conseiller fiscal. La clarté et la simplicité sont les caractéristiques du système fiscal suisse qui a été analysé à ces conférences. Sans oublier les taux très bas… Que faire ? Comment agir ? L’impatience était visible chez les participants. Contribuables Associés et l’IREF se battent pour faire évoluer les choses et persuader les politiques. En attendant le grand soir de la révolte fiscale.

Contribuables Associés et l’IREF viennent d’organiser une série de conférences sur les impôts à Rennes, Lyon et Lille (pour plus d’infos, cliquez ici). Ce qui ressort de ces déplacements, au-delà de la qualité des interventions, c’est le ras-le-bol des contribuables face à l’inflation des taxes et autres impôts. Une grande déception aussi après les cinq années d’un président de droite qui leur donnait espoir en 2007. Mais plus que la hausse des impôts, c’est l’insécurité fiscale qui provoque l’inquiétude et l’exaspération. La législation change presque tous les jours et on ne peut s’y retrouver qu’avec l’aide d’un conseiller fiscal. La clarté et la simplicité sont les caractéristiques du système fiscal suisse qui a été analysé à ces conférences. Sans oublier les taux très bas… Que faire ? Comment agir ? L’impatience était visible chez les participants. Contribuables Associés et l’IREF se battent pour faire évoluer les choses et persuader les politiques. En attendant le grand soir de la révolte fiscale.

You may also like

1 commenter

Anonyme 1 mars 2012 - 12:24

L’instabilité fiscale
Est-ce que cette instabilité fiscale, tellement préjudiciable à nos entreprises, n’est pas qu’un effet mécaniquement prévisible du nombre astronomique des employés de Bercy ?

Il faut bien les occuper, tous ces employés. Eux-mêmes ont intérêt à « inventer » de nouveaux impôts, à « jouer » avec les taux, pour justifier leur job, pour le rendre intéressant, pour se mettre en valeur auprès de leur hiérarchie et accélérer leur carrière. Rien que de bien humain, sauf que l’intérêt du pays, de son économie, de ses entreprises, est bien loin de leurs préoccupations, visiblement.

Muscadou

Répondre

Laissez un commentaire