Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » Le réchauffement climatique nous tue. Vraiment ?

Le réchauffement climatique nous tue. Vraiment ?

par
308 vues

La COP27 à peine commencée, les infos et les rapports les plus alarmistes circulent déjà dans la médias. Selon une étude récente du magazine The Lancet, la hausse rapide des températures aurait augmenté de 68% le nombre de décès de personnes âgées provoqués par la chaleur chaque année. Et cela en moins de deux décennies. Bjorn Lomborg, président du Consensus de Copenhague et chercheur à la Hoover Institution de l’Université de Stanford, a analysé l’étude avec attention et publié dans le Wall Street Journal un article qui conteste les conclusions de Lancet. Selon lui, il est vrai que les décès dus à la chaleur ont considérablement augmenté chez les personnes âgées de 65 ans et plus dans le monde. Mais c’est à cause du vieillissement de la population, parce qu’il y a de plus en plus de personnes qui vivent plus longtemps aujourd’hui qu’il y a 20 ans. Sur la période choisie par The Lancet, le nombre de personnes de 65 ans et plus a augmenté de 60%, soit presque autant que les décès dus à la chaleur selon le magazine. En fait, lorsque l’augmentation de la mortalité provoquée par la chaleur est ajustée à cette croissance démographique des personnes âgées, l’augmentation réelle des décès qui pourrait être attribuée à la hausse des températures n’est que de… 5%. Lomborg a raison : un chercheur qui travaille avec des statistiques sait qu’il faut ajuster le nombre de décès en tenant compte de la croissance démographique.

L’étude ne tient compte que des décès dus à la chaleur. Or, rappelle Lomborg, beaucoup plus de personnes meurent de froid que de la chaleur. Aux États-Unis et au Canada, entre 2000 et 2019, 20 000 personnes en moyenne meurent de la chaleur chaque année et plus de 170 000 meurent de froid. C’est 8,5 fois plus ! L’alarmisme climatique est l’ennemi de la recherche scientifique. Débattre sérieusement du réchauffement climatique est une action normale et nécessaire. Pour cela, il ne faut pas tromper le monde avec des données biaisées.

Vous pouvez aussi aimer

7 commentaires

JR 8 novembre 2022 - 9:54

Bonjour, la réponse est dans la question. Les fautifs du fiasco énergétique en France devraient être satisfait de ce mois d’octobre clément…

Richard Lindzen et il y a plus de vingt ans, Claude Allègre dans son ouvrage « l’imposture climatique » dénoncent cette gigantesque escroquerie en bande organisée :
https://youtu.be/7e-oYHyrWPE
Le climat a toujours changé, par définition le climat est chaotique et le C02 qui est indispensable et irrempalçable sur terre, présent à 0,04 %, n’y est pas pour grand-chose.
https://static.climato-realistes.fr/2021/01/FicheACR8-1.pdf
Le froid tue bien plus que le chaud, de plus le corps humain est fait pour s’adapter au chaud en non au froid.
Cette chasse Carbocentrique est une arnaque qui permet de justifier le casse siècle et de réduire les libertés. Vive le C02, vive le pétrole et vive le gaz. La plus grande chance pour l’humanité est cette énergie aux capacités miraculeuses. Rendons grace aux énergies fossiles. Merci. Bien à vous

Répondre
nanard 9 novembre 2022 - 7:20

bonjour, un peu « d’urgence climatique » : https://www.lindependant.fr/2022/11/08/une-tempete-solaire-de-classe-m5-a-frappe-la-terre-des-pannes-radio-dans-plusieurs-pays-10789496.php
Ce lien est intéressant pour plusieurs raisons. Tout d’abord, il indique que nous allons faire des économies de chauffage, ensuite, il « dévoile » des sources scientifiques, habituellement ignorées et consultables.
Pendant ce temps là, à la cop 27, les prêtres de l’ONU déploient leurs discours : homme de peu de foi, le malheur arrive…. il va falloir faire des sacrifices ! décarbonez au nom de la décroissance ! Et notre président, aussitôt rentré convoque des industriels et engage un « pognon de dingue » en subventions…. Pas de recul, de réflexion et hop un caprice….. C’est un spectacle navrant. Certains diront que c’est du complotisme, et traiterons les dissidents d’hérétiques, peut-être, mais la curiosité, l’analyse doivent mener les décisions, pas le vent sur la girouette !

Répondre
nanard 9 novembre 2022 - 7:27

Mais qu’on me donne la liste nominative des morts…. ah! ce n’est qu’une hypothèse, un « calcul statistique » . Alors il pourrait s’agir de morts prématurées car de toutes façons la mort est notre destin. Quel discours anxiogène…

Répondre
Astérix 9 novembre 2022 - 2:11

Merci Nicolas. Il s’agit d’une gigantesque escroquerie qui manipule les foules, comme d’habitude. Il n’existe aucun débat sérieux avec des chiffres réels, tout comme le reste en France !

Répondre
JR 9 novembre 2022 - 5:49

Bonjour, histoire de recentrer le débat : https://www.climato-realistes.fr/co2-gaz-de-vie/ ce n’est pas les vrais problèmes qui manquent dans notre cher pays la France. Merci. Bien à vous. Résistons au climatejugend.

Répondre
Obeguyx 9 novembre 2022 - 5:56

Je suis né et je vais mourir … J’arrive au bout du chemin et vous m’en voyez content … Il ne se passe pas un seul jour sans que j’ai ma charge de dépression tant le citoyen français me dégoute … Que j’aille à la Mairie, à la Gendarmerie, à la Poste, à l’hôpital, en grandes surfaces, partout, je n’ai plus que du dégout. Il n’y a plus guère que mon boulanger, mon boucher, mon cafetier ou autre tout petit commerce qui me donnent envie de sourire et de d’espérer. Ce n’est pas le climat qui va me tuer mais c’est bien la connerie humaine …

Répondre
Jean-Pierre Bardinet 15 novembre 2022 - 5:55

La technique de propagande des réchauffistes est idiote, irrationnelle, mais simple et efficace. Elle consiste à imputer tout événement météo plus ou moins intense à une action hypothétique du CO2 anthropique. Cela permet par la répétition permanente, de maintenir la peur d’un grand réchauffement climatique anthropique. Cela dispense aussi de montrer les évolutions de la TMAG (température moyenne annuelle globale), car, comme la TMAG est quasiment stable depuis 20 ans, malgré des pics et des creux, malgré une très forte inflation des émissions anthropiques de CO2, la diffusion d’une telle information et ce serait la fin des mensonges et la fin de l’idéologie du réchauffement climatique anthropique et de ses conséquences destructrices pour l’économie, les ménages et les libertés individuelles.
https://www.woodfortrees.org/plot/hadcrut4gl/from:2002/offset:-0.45

Répondre

Laissez un commentaire