Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » La Russie se prépare à lancer une vague de migrants sur l’Europe

La Russie se prépare à lancer une vague de migrants sur l’Europe

par
435 vues

Kaliningrad est l’enclave russe située entre la Lituanie et la Pologne. Ancien territoire allemand (Königsberg), Kaliningrad a été rattaché à l’URSS après la Seconde Guerre mondiale. Aujourd’hui, elle est un outil stratégique pour Vladimir Poutine. En effet, la semaine dernière, des lignes aériennes reliant le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord avec ce territoire ont été ouvertes et l’obligation de détenir un visa de tourisme pour les habitants de la plupart de ces pays a été supprimée. Le but caché ? Déstabiliser l’Europe et l’espace Schengen par une nouvelle vague de migrants. C’est ce qu’avait fait le dictateur biélorusse Alexandre Loukachenko en affrétant notamment des vols pour la Syrie et l’Irak afin de faire venir des migrants sur son territoire avant de les amener à la frontière avec la Pologne. C’est cette dernière qui, grâce au travail des gardes-frontières et à la construction d’une barrière tout le long de la frontière polono-biélorusse, a réussi à contenir cette vague de migrants. La Lituanie avait également été touchée par ce phénomène.

Ainsi, les autorités polonaises ont décidé de construire une barrière provisoire longeant toute la frontière entre la Pologne et Kaliningrad. Selon le ministre polonais de la Défense nationale, Mariusz Blaszczak, la barrière sera composée de trois clôtures parallèles de barbelées, hautes de 2,5 mètres et d’une épaisseur totale de 3 mètres, ainsi que d’équipements électroniques, sur une distance de 210 kilomètres.

C’est une crise migratoire organisée que la Pologne veut éviter. A raison. La frontière entre la Pologne et la Biélorussie, protégée par une zone franche et une clôture de 5 mètres de haut, connaît une centaine de tentatives quotidiennes de passage illégal par des migrants originaires principalement du Moyen-Orient.

Si la Russie mène une guerre directe en Ukraine, elle souhaite également déstabiliser l’Europe par d’autres moyens, notamment l’immigration illégale. Une partie de la droite anti-immigration française, qui se fait le relais de la propagande du Kremlin en France, cautionne ainsi cette action. En se protégeant, la Pologne protège également l’Europe. La moindre des choses serait que les pays membres de l’UE la soutiennent dans son action et que les sanctions financières européennes qui la frappent soient levées.

Vous pouvez aussi aimer

6 commentaires

Golfenberg 9 novembre 2022 - 6:44

Pourquoi feindre de s’offusquer de ce que fait Poutine en aidant des clandestins à entrer dans l’espace Schengen alors que c’est déjà ce que font les navires des ONG immigrationnistes en Méditerranée ?

Répondre
valette 9 novembre 2022 - 7:53

L’UE est tenue par des pro immigration de masse. La Pologne sera à nouveau seule

Répondre
Laurent MOTTE 9 novembre 2022 - 1:30

Bonjour,
« Une partie de la droite anti-immigration française, qui se fait le relais de la propagande du Kremlin en France, cautionne ainsi cette action » dites-vous.
Je ne comprends pas ce que vous avancez, ni ce sur quoi vous vous appuyez pour dire une chose pareille.
Pouvez-vous expliquer, svp ?
merci
cordialement
Laurent Motte

Répondre
poivre 7 janvier 2023 - 7:11

Vous dites juste, cette phrase est incompréhensible ou bien s’agit-il d’une coquille ?

Répondre
Obeguyx 9 novembre 2022 - 5:47

Les migrants russes ne seront pas acceptés car insuffisamment « colorés » et ne seront pas une « chance » pour l’Europe vassalisée …

Répondre
Nicolas Lecaussin 10 novembre 2022 - 6:47

Ils sont acceptés, l’Allemagne l’a même dit clairement, pour les militaires aussi

Répondre

Laissez un commentaire