Accueil » Le nucléaire est une énergie durable et bas carbone

Le nucléaire est une énergie durable et bas carbone

par François Turenne
prop_4_pendules.png

Il est un fait irréfragable : le nucléaire est une énergie durable et peu émettrice de CO2. EDF a publié, dernièrement, l’analyse en cycle de vie de son parc nucléaire et estime que le KWh d’électricité nucléaire émet 4g équivalent CO2. Pour parvenir à ce résultat, l’énergéticien français se fonde sur la méthodologie de l’Ademe qui calcule les émissions de gaz à effet de serre d’une énergie sur tout le long de son existence, de l’extraction des métaux rares, en passant par le processus industriel jusqu’à l’installation et le démantèlement de l’infrastructure de production. Le résultat est sans appel, l’électricité produite à base de nucléaire est la moins émettrice avec l’hydroélectricité. En comparaison, l’Ademe estime qu’un KWh d’électricité produit par des éoliennes émet 10 g équivalent CO2 contre 30 g pour le solaire, 418 g pour le gaz et 1058 g pour le charbon. De plus, on pourrait arguer que l’Ademe ne prend pas en compte dans le calcul des émissions des gaz à effet de serre des énergies renouvelables, la pollution émise par les centrales à gaz ou au charbon appelées pour compenser leur production intermittente.

L’énergie nucléaire est donc durable, relativement pilotable sans compter que le KWh est plutôt peu coûteux. Enfin le nucléaire assure la souveraineté de la France puisque l’entreprise Orano estime avoir suffisamment de combustible pour les dix prochaines années. Dans ce cas, la fébrilité de l’UE, qui peine à vouloir accorder des financements à la filière, est difficilement compréhensible. Quant aux écologistes et « insoumis », ils revendiquent un mix 100% renouvelables qui conduirait la France à perdre son statut de premier exportateur net d’électricité en Europe et fragiliserait de manière irréversible notre réseau électrique. Une position à rebours de celle des Verts finlandais, par exemple, qui soutiennent le développement de projets nucléaires.

You may also like

4 commentaires

Daniel 1945 18 juin 2022 - 5:55

Miracle, le nucléaire est devenu écologique.

Répondre
Christian 18 juin 2022 - 3:00

Si l’Europe refuse de comprendre qu’il n’est pas souhaitable d’imposer une norme uniforme à ses membres aux zones de vent hétérogènes, aux ensoleillements différenciés, aux écarts marqués de température, il ne reste plus qu’à certains de ses membres à quitter l’Union. La seule manière pour eux de ne pas subir une norme inapplicable à leur zone géographique. Par exemple comment démarre-t — on une voiture électrique en zone de montagne par -20 °C ? Pourquoi bloquer l’investissement sur le nucléaire indispensable aux pays sans vent et sans soleil, comme la Finlande ? Laissons les citoyens décider eux-mêmes ce qui est bon pour la planète, plutôt que de subir l’idéologie des technocrates d’autres pays, soumis à des lobbys.
Pourtant les solutions au réchauffement sont faciles à appliquer. Elles restent simples et peu onéreuse pour les citoyens.

Répondre
Obeguyx 18 juin 2022 - 5:23

Et Macron a vendu notre technologie, leader mondial, et le peuple aveugle l’a réélu et nous importerons, à des prix prohibitifs, de l’électricité produite à partir de centrales thermiques étrangères et polluantes. Et tout le monde pleure. Désolé de le dire, mais vous êtes tous fous !!!

Répondre
AlainD 19 juin 2022 - 8:35

Je pense que vous avez raison d’autant plus que je n’ai pas voté pour lui. Macron s’est fait repeindre en vert pour complaire à nos écolos rougeâtres en espérant récupérer leurs suffrages. Sous des dehors de m’as tu vu il continue son jeu de bonneteau d’enfant gâté.

Répondre

Laissez un commentaire