Accueil » Dans les pays nordiques, le nucléaire a bonne presse

Dans les pays nordiques, le nucléaire a bonne presse

par François Turenne

Alors que des pays comme l’Allemagne ou l’Autriche sont en guerre contre l’énergie atomique à usage civil, les pays du nord de l’Europe connaissent un regain d’intérêt pour l’atome.

En Suède, la coalition de centre-gauche au pouvoir entre 2016 et 2020 avait décidé de la fermeture des plus vieilles centrales sans élaborer de plan pour en construire de nouvelles. Mais l’hiver 2020-2021, particulièrement dur pour le système électrique, a changé la donne. Le pays, qui a échappé de peu à un blackout du fait du très faible niveau de production d’électricité à base d’énergies renouvelables, est aujourd’hui en plein débat sur le nucléaire. En campagne pour les législatives, le parti conservateur centre son programme énergétique sur la relance du nucléaire. Son slogan, « Le gouvernement supprime les centrales nucléaires. Pour le climat, ce serait intelligent de se débarrasser du gouvernement », est assez explicite. En outre, à l’opposé des écologistes français et allemands, le Parti Vert suédois s’est déclaré favorable à une relance de l’atome.

Un peu plus à l’est, la Finlande poursuit une politique énergétique raisonnée dont le nucléaire est la pierre angulaire. Le pays devrait mettre en service le premier réacteur nucléaire type EPR au printemps 2022. D’une capacité de production de 1 650 MW, le réacteur fournira 15% de la consommation d’électricité du pays. Pour les Finlandais, le nucléaire est une chance et l’opportunité d’assurer la souveraineté énergétique du pays dont une partie de l’électricité est importée de Russie et de Suède. Le parti Vert, à l’instar des Verts suédois, y est très favorable. Leur président au Parlement a d’ailleurs déclaré que « le nucléaire est une énergie durable ». Il précise que son parti, historiquement opposé au nucléaire, a changé d’avis en 2020 « au nom de la science ». Preuve, qu’être écologiste et pragmatique n’est pas incompatible.

You may also like

4 commentaires

Vedun 19 février 2022 - 9:06

La fiscalité philosophique comme nouveau paradigme ?

Vous traitez régulièrement de ce sujet fondamental qu’est le modèle énergétique mais toujours sans bilan prévisionnel ni étude comparative.

La philosophie verte n’est pas un gage d’objectivité écologique ou économique vous le démontrez.

Nous attendons patiemment l’avis indiscutable d’un gestionnaire/fiscaliste sans parti pris !

Merci d’avance.

Bien à vous

Répondre
AlainD 19 février 2022 - 6:43

Il semblerait que les verts des pays nordiques soient moins bêtes que les nôtres qui ont banni l’énergie nucléaire en proposant à la place des moulins à vent. Le vent c’est ce qu’ils ont dans le crâne sûrement.
Il suffit de voir les Allemands qui ont imposé la fermeture des centrales nucléaires et les ont remplacées par celles au charbon et au lignite. Pour la santé de la planète ils pourront repasser…

Répondre
Astérix 20 février 2022 - 8:41

La France des verts préfèrent pédaler pour fournir de l’électricité et enlaidir nos contrées avec les éoliennes qui coûtent des milliards aux contribuables, pour rien. Où sont les visionnaires ?
M. Macron, qui a foutu par terre notre Pays en ne faisant que parler pendant cinq ans, vient de décider à un mois des élections de relancer le nucléaire ?? Ne vous trompez pas, ce ne sont encore que des mots !
Mais les Français dans leur grande majorité, bouchés jusq’au trognon, vont encore tomber dans le panneau.

Répondre
JR 20 février 2022 - 8:28

Bonjour Astérix, je vous rejoins, la France n’a-t-elle pas la droite la plus bête du monde ! Macron est un usurpateur élu par les médias grâce à trois costumes està la botte des éscrolos collapsologues Davosiens. Il n’a aucune vision, ni énergétique, ni sociale de notre pays, nous avons à faire à un gouvernement parasitaire et incompétent. Sa non action énergétique depuis cinq ans, prouve que l’annonce de la réindustrialisation de la France est un mensonge de plus. Comment réindustrialiser sans une énergie abondante et compétitive ? Sachant que les religieux climatiques suicidaires annoncent vouloir une réduction du besoin énergétique de moitié en 2050… (souhait génocidoéscrologue). Macron en déclin à 80 km/h et les opportunistes ont les fossoyeurs de la France passée de la 3 ème à la 7 ème puissance mondiale… Et Pinocchio (B.Lemaire) nous explique l’inverse face à Zemmour. Il y a urgence à se débarrasser de ces morbides liquidateurs. Merci. Bien à vous

Répondre

Laissez un commentaire