Accueil » L’Allemagne torpille le nucléaire dans la taxonomie européenne

L’Allemagne torpille le nucléaire dans la taxonomie européenne

par François Turenne

Les Allemands ont une phobie du nucléaire. Les causes en sont multiples :

  • l’opposition, dans les années 1980, au déploiement des missiles américains Pershing de la part des mouvements pacifistes, suscités et financés par les Soviétiques ;
  • la catastrophe de Tchernobyl dont le nuage radioactif a déclenché une vague d’hystérie chez les habitants et marqué durablement les consciences ;
  • l’influence très puissante de lobbies environnementaux comme Greenpeace à tous les échelons du pouvoir ;
  • l’incident de Fukushima, qui a achevé de convaincre les derniers adeptes du nucléaire.

Lors des débats animés sur la mise en place de la taxonomie verte européenne – un outil de classification pour flécher les financements vers la transition écologique –, les Allemands avaient une nouvelle fois réitéré leur opposition au nucléaire, mais s’étaient montrés plus avenants avec le gaz. Il faut dire que le pays dépend très fortement de ce combustible fossile pour compenser la faible productivité des champs éoliens. La mouture adoptée par la Commission européenne avait semblé trouver un juste milieu entre les velléités des deux plus grosses économies européennes en qualifiant le nucléaire et le gaz d’« énergies de transition ».

Coup de tonnerre cette semaine, le gouvernement allemand annonce qu’il s’opposera au texte lors du vote au Conseil. Quatre pays représentant au moins 35% de la population européenne peuvent constituer une minorité de blocage. L’Allemagne, qui représente 15% de l’UE, pourrait convaincre d’autres pays (comme l’Autriche, le Danemark, voire l’Espagne) de voter contre.

Cette situation révèle l’hypocrisie d’un pays qui a développé son économie grâce au gaz russe. De facto, il s’est mis dans une situation d’extrême dépendance vis-à-vis de la Russie, ce qui n’est pas le cas de la France, de la Finlande ou du Royaume-Uni grâce au nucléaire. L’Allemagne est ni plus ni moins en train de chercher à supprimer l’un des rares avantages comparatifs qu’il nous reste.

You may also like

9 commentaires

JR 19 mai 2022 - 8:20 Répondre
Duhamel 20 mai 2022 - 6:48

Macron ,grand chef ,doit exiger que l’Allemagne ferme ses centrales à charbon polluantes .

Répondre
Duhamel 20 mai 2022 - 6:52

Si on était moins C O N on n’enverrait pas d’électricité à l’Allemagne quand elle en manque .

Répondre
Verdun 20 mai 2022 - 7:26

C’est le maillon faible de l’ue.

Bien à vous

Répondre
Pierre Bouchet 21 mai 2022 - 9:55

C’est ça, l’amitié franco-allemande ! Nous ne cessons d’être le dindon de la farce, sans pouvoir réagir car nous dépendons de l’Allemagne sur le plan monétaire, c’est elle qui tient l’Euro …

Répondre
JR 1 juin 2022 - 1:17

Bonjour, Macron et ses complices, ainsi que les usurpateurs climatiques agissant en bande organisée devront être jugés. Merci. Bien à vous

Répondre
Duhamel 22 mai 2022 - 11:17

Macron veut tellement montrer sa foi en l’Europe , qu’il est prêt à sacrifier la France . Plus de frontières ,son monde ce sont des salariés et des financiers.,le patriotisme ,on n’en parle plus c’est fasciste .On n’est plus français ,on est européen .

Répondre
Astérix 1 juin 2022 - 11:20

L’ Allemagne va payer très cher son abandon du nucléaire ! l’Europe, de toutes les manières, va exploser contrairement à ce que pense ce crétin de Macron. qui n’a strictement rien fait pour prévoir l’avenir de l’énergie. entre autres. Depuis plus de 15 ans nos dirigeants auraient dû prévoir ! Mais prévoir est la qualité des gens intelligents ce que ne savent pas faire les enarcotechnocrates superbement idiots !
Mais les français vont comprendre un jour ???? qu’il ne fallait pas les élire !
Toujours en retard les français !
Pauvre France !

Répondre
JR 1 juin 2022 - 1:14

Bonjour, les socialistes, puis les petits Macronistes à 80 km/h ont préféré ceder à la pression d’un minuscule groupe d’activiste à la solde de puissance étrangère. Mais la vérité voit le jour, même un prix Nobel dénonce la gigantesque supercherie: https://climatetverite.net/2022/05/27/jean-pierre-sauvage-prix-nobel-de-chimie-2016/ Merci. Bien à vous

Répondre

Laissez un commentaire