Institut de Recherches Economiques et Fiscales

Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » La CDU veut rompre avec la politique d’Angela Merkel

La CDU veut rompre avec la politique d’Angela Merkel

par
1 129 vues

L’élection de Friedrich Merz à la tête du parti chrétien-démocrate allemand (CDU) faisait présager ce tournant. Cette fois, c’est confirmé. La direction du parti a publié une nouvelle version de son programme fondamental, qui rompt très nettement avec l’ère Merkel.

Ainsi, la politique migratoire est la partie centrale de ce nouveau programme. Si la CDU est au pouvoir, une convention d’intégration sera obligatoire pour tout immigré voulant s’installer en Allemagne. Alors qu’Angela Merkel et l’ancien président de la République Christian Wulff disaient que « l’Islam fait partie de l’Allemagne », la CDU actuelle dit « les musulmans qui partagent nos valeurs font partie de l’Allemagne ».

À l’image du Royaume-Uni, la CDU veut créer des procédures d’asile délocalisées en dehors de l’UE et lutter activement contre l’immigration illégale. Elle prône aussi la surveillance électronique de toutes les frontières externes de l’Union européenne et l’établissement de barrières physiques « là où nécessaire ».

Aussi, la CDU veut remettre en cause la sortie du nucléaire actée par Angela Merkel, catastrophe énergétique et environnementale rendant l’Allemagne dépendante du charbon (l’Allemagne devenant l’un des pays les plus polluants d’Europe) et du gaz russe.

En tête des sondages, la CDU pourrait retrouver le pouvoir et M.Merz devenir Chancelier. Mais là se posera la question de l’alliance gouvernementale. L’AFD, parti d’extrême-droite, est en deuxième place des sondages avec plus de 22%. L’immigration, comme partout ailleurs en Europe Occidentale, sera l’enjeu principal de cette élection. Merz l’a bien compris. Il doit maintenant attendre la validation des adhérents lors du congrès du printemps prochain. Dans les sondages, la CDU est à 30% d’intentions de vote.

Abonnez-vous à la Lettre des libertés !

Vous pouvez aussi aimer

Laissez un commentaire

4 commentaires

Thureau 13 décembre 2023 - 12:10

Il y a environ quatre milliards de migrants potentiels, combien en voulons-nous ?

Répondre
CLEMENT 13 décembre 2023 - 1:07

Le bon sens de retour ???

Répondre
Dudufe 14 décembre 2023 - 1:12

Pas mal le « coup » du charbon à la place du nucléaire…!

Ca les écolos français ne s’en vantent pas !

Répondre
AlainD 15 décembre 2023 - 11:36

Pour avoir voulu satisfaire les verts, madame Merkel s’était fourvoyée.

Répondre