Accueil » Programme de la Nupes : à quelle sauce serions-nous mangés ?

Programme de la Nupes : à quelle sauce serions-nous mangés ?

par Adélaïde Motte

Le programme définitif de la Nouvelle union populaire écologique et sociale (Nupes) a été publié. On y trouve la réduction du temps de travail avec “le rétablissement de la durée effective hebdomadaire du travail à 35 heures”, les 32 heures pour les métiers pénibles et de nuit, une sixième semaine de congés payés, la remise en cause de l’autorisation de travail dominical et la fin de la flexibilisation. S’il est amusant qu’un groupe politique, dont la plupart des membres sont anti-chrétiens, défende un repos dominical issu de la religion catholique, on peut s’inquiéter de ces mesures qui, pour quelques heures de loisirs, amoindriront la compétitivité des entreprises et au passage le pouvoir d’achat des Français, donc leur capacité à profiter de ces mêmes loisirs.

La Nupes promet également la création d’un million d’emplois “grâce à l’investissement dans la bifurcation écologique et sociale”. Reste à savoir si les Français se précipiteront vers des métiers pénibles réapparus à cause de la décroissance. Mais au royaume de la gauche, régi par le refus du progrès, on ne peut pas tout avoir. On ne pouvait guère attendre autre chose de partis plus préoccupés d’idéologies hors-sol que des attentes réelles de ceux qu’ils souhaitent gouverner. Bien sûr, la Nupes n’est censée représenter que les salariés, et ne saurait mettre ses compétences au service des entrepreneurs, auxquels il faudra imposer des négociations régulières sur l’emploi. Mais que les “travailleurs”, c’est-à-dire ceux qui ne sont responsables de personnes dans la sphère professionnelle, ne se croient pas tirés d’affaires. Les livreurs et chauffeurs Uber, Deliveroo et autres ne se syndiquent pas, et les rares à le faire choisissent des syndicats d’auto-entrepreneurs ? Qu’à cela ne tienne, on les considérera comme des salariés par défaut.

Opposée aux intérêts des agriculteurs, des dirigeants, des entrepreneurs, des salariés, des éleveurs, des professionnels du bâtiment, des pêcheurs, des contractuels de la fonction publique, des soignants, des industriels, des jeunes, des propriétaires, la Nupes ne prétendra pas moins qu’elle gouvernera pour tous les Français. Il ne reste plus qu’à espérer dans la clairvoyance des électeurs et l’honnêteté de ceux qui diffusent l’information.

You may also like

4 commentaires

Duhamel 20 mai 2022 - 6:46

Le programme des Nupes c’est un programme de fainéants qui imaginent que la France pourra continuer à exister en ne travaillant plus .Mais à la fin de ne plus travailler on n’aura même plus de fric pour acheter les produits fabriqués en Chine .

Répondre
en fait 20 mai 2022 - 7:06

J.L.M est un cas d’école. Déjà NUPES peut se transformer en PNEUS, avec des dérapages, . .. ….,
Mais, aussi et surtout ce – Rentier d’Etat – se moque réellement du monde, en effet, chaque fois qu’il touche 10 000 € NET par mois cela correspond au taux du jour des OAT à 10 ans à un capital mini de 8 000 000 € an, mais compte tenu des diverses taxes et autres, il faut x par 2 ou 3 ou plus ? je ne suis pas spécialiste.
J.L.M vit royalement du  » capitalisme », mais, il ne participe jamais à la création de la valeur ajoutée, et en plus il veut détruire le capitalisme en ruinant les citoyens qui assurent son train de vie hors du commun.
Donc tout va très bien.

Répondre
Almaviva 20 mai 2022 - 7:39

Avec eux, c’est la bérézina assurée ! La majorité des entrepreneurs quitteront le pays y compris les cadres er cadres supérieurs dont les taux d’imposition seront confiscatoites !

Répondre
Astérix 1 juin 2022 - 11:11

Nous allons voir si de nombreux français sont assez cons pour voter aux législatives pour les PNEUS ? ce qui n’aurait rien d’étonnant puis que la France est cuite !

Répondre

Laissez un commentaire