Pour la liberté économique et la concurrence fiscale
Banner
Home » Afghanistan : les écoles du courage

Afghanistan : les écoles du courage

par Nicolas Lecaussin

Alors que les taux d’alphabétisation se sont considérablement améliorés au cours des 20 dernières années, avant le départ des Américains, les filles afghanes sont toujours à la traîne : 40% seulement ont terminé l’école primaire contre 70% des garçons, selon les données 2019 des Nations Unies. L’accès à l’éducation est particulièrement limité dans les zones rurales pauvres, où il y a peu d’écoles pour les garçons comme pour les filles. Une fois arrivés au pouvoir, les talibans ont interdit aux filles âgées de 11 ans et plus d’aller à l’école alors qu’ils avaient déclaré que les écoles pour filles plus âgées rouvriraient à Kaboul « une fois que des dispositions appropriées en matière de ségrégation entre les sexes auront été prises ».
Pourtant, trois mois après, toujours pas de filles scolarisées de cet âge. Mais, comme le montre un excellent reportage réalisé par le Wall Street Journal, le courage de certains a fait que des écoles clandestines et improvisées pour filles ont été ouvertes dans certaines villes et même à la campagne. Les enseignants (des femmes) prennent énormément de risques car les talibans peuvent découvrir leurs écoles secrètes. Grâce à leur bravoure, des centaines de filles afghanes peuvent continuer à s’instruire.

You may also like

Laissez un commentaire