Institut de Recherches Economiques et Fiscales

Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » Rouge : l’expo qui montre que le communisme reste « sympathique »

Rouge : l’expo qui montre que le communisme reste « sympathique »

par
104 vues

Que se passerait-il si l’on organisait au Grand Palais une expo consacrée à l’art nazi avec une boutique qui proposerait des marque-pages avec la tête de Goebbels, des mugs avec celle d’Hitler souriant ou des stylos sur lesquels on apercevrait Himmler ? Ce serait inconcevable et cela provoquerait, à juste titre, des protestations de toutes parts. Par contre, l’art totalitaire communiste, pourtant identique à l’art nazi, bénéficie d’une sorte d’immunité idéologique.

L’exposition organisée au Grand Palais et intitulée « Art et utopie aux pays des Soviets » est très bien faite et montre parfaitement les caractéristiques de la propagande communiste ; sauf qu’elle est présentée de telle manière que l’immense tragédie qu’elle cache n’y apparaît jamais … On parle seulement de « stalinisme » alors que ce genre de propagande « culturelle » a survécu au culte de Staline et a été la même dans tous les Etats communistes, Une seule fois il est fait allusion (en tout petit) aux dizaines de millions de victimes du totalitarisme communiste et au destin des vrais intellectuels (déportations, assassinats, résidence forcée, etc…).

Et bien entendu aucune comparaison n’est faite avec l’art totalitaire nazi dont les caractéristiques sont les mêmes : culte de la personnalité, nationalisme exacerbé, culte du travail et du peuple, soumission des artistes, propagande par tous les moyens « culturels », etc…

Que comprennent des jeunes qui ne connaissent pas très bien cette période et qui peuvent acheter, à la fin de l’expo, des cahiers, des stylos et des mugs avec les portraits de Staline, Marx et Lénine ? Finalement, malgré les souffrances et les morts, tout cela est bien sympathique. Parce que c’est rouge.
expocommunisme.jpg
expocommunisme2.jpg

expocommunisme.jpgexpocommunisme2.jpg

Abonnez-vous à la Lettre des libertés !

Vous pouvez aussi aimer

Laissez un commentaire

5 commentaires

pasquini 23 avril 2019 - 10:48

communisme : un très grand malheur
on a raison de magnifier le communisme , cette idéologie mortifère à réduit le nazisme au rang d'amateur en ce qui concerne le nombre de victimes qu'elle à faites ; si on additionne les victimes de Lenine , de Staline , de Mao , de PolPot , et aussi de Castro ( ne l'oublions pas ) sans parler de certains africains , tout ça représente , et de loin , beaucoup plus que le score de Hitler !

Répondre
zelectron 24 avril 2019 - 5:49

le total dépasse 200 millions en hypothèse basse et un peu au dessus de 500 millions en hypothèse haute :
le communisme/socialisme est le pire fléau que l'humanité ait eu à supporter majoritairement au XXe siècle.

Répondre
Moggio 23 avril 2019 - 7:23

Conseil de lecture
En lien avec le sujet de ce billet, le dernier livre de Thierry Wolton intitulé Le Négationnisme de gauche, chez Grasset.

Répondre
Erbs 24 avril 2019 - 11:26

Vente de pseudo souvenir
C'est absolument scandaleux de vendre des "mug" et autres objets à l'effigie de Staline.il faut lancer une pétition.

Répondre
DURAND 17 septembre 2019 - 6:15

Le parti du Goulag
Parmi les nostalgiques de la terreur communiste, citons le "Parti du Goulag", qui tient une page FaceBook appelant ouvertement à "envoyer la bourgeoisie au goulag".
Non, vous ne rêvez pas: https://www.facebook.com/labourgeoisieaugoulag/

Répondre