Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » Maroc-Espagne, les différents supporters

Maroc-Espagne, les différents supporters

par
526 vues

La victoire du Maroc contre l’Espagne mardi 6 décembre a eu des répercussions surprenantes. Que des passionnés de football qui soutiennent l’équipe marocaine pour son niveau soient heureux de sa victoire, c’est parfaitement compréhensible. Que des Marocains, ou Français d’origine marocaine, soutiennent leur équipe, ça l’est également. Les réjouissances doivent alors se faire dans le cadre privé, ce qui n’a pas toujours été le cas mardi soir. Certaines personnes se sont retrouvées coincées dans leur voiture, encerclées par des supporters hilares et irrespectueux. A Fréjus, les manifestations ont été si violentes que le président de l’agglomération a annoncé suspendre les subventions d’un quartier particulièrement touché.

La troisième catégorie de supporters est plus inattendue. Il s’agit de Français qui n’ont strictement aucun ancêtre marocain mais se réjouissent de la victoire comme si on leur annonçait la fin d’une guerre. Citons Aurélien Taché ou Jean-Vincent Placé, qui utilisent pour se réjouir les mots d’une langue qu’ils ne connaissent probablement pas. L’équipe de Brut, société de production vidéo, a publié une vidéo des locaux où tous les employés, aussi Marocains qu’Aurélien Taché, hurlent de joie, tapent sur les tables et courent aux Champs-Elysées. La Coupe du Monde est toujours révélatrice des attraits des personnes pour leur nation d’origine. On s’attend moins à un soutien aussi bruyant de la part de personnes qui n’ont a priori pas grande raison de le manifester.

1 commenter

Obeguyx 11 décembre 2022 - 10:10

Lorsque nous avons des fous au pouvoir, les fous se retrouvent dans la rue. Il est décevant de reconnaître que la France a BESOIN d’une guerre afin de retrouver un semblant d’équilibre mental. Les yeux des gens sont évocateurs, on y détecte bien la folie et pas besoin d’être grand psychiatre.

Répondre

Laissez un commentaire