Accueil » 61 % des Français sont favorables à un moratoire des implantations d’éoliennes

61 % des Français sont favorables à un moratoire des implantations d’éoliennes

par Romain Delisle

Selon un sondage Opinionway commandé par l’organisation « Sites et monuments » et publié au mois de mars, 61% des Français sont favorables à un moratoire de plusieurs années des implantations d’éoliennes terrestres en France, 72 % attribuent un impact négatif à celles-ci sur les paysages et sur la biodiversité et 69 % sont favorables au démantèlement de toutes les éoliennes existantes créant des nuisances ou dommages pour les riverains.

Les personnes interrogées ont un avis massivement négatif de l’impact des éoliennes sur la qualité de vie : 73% pensent qu’elles dégradent le calme et le silence des campagnes et 72% leur beauté.

Les sondés estiment, de plus, que les éoliennes ont un impact négatif sur la qualité de vie dans les villages proches (65%) et même sur l’entente entre les habitants des communes d’implantation (69%).

Leur impact est de même jugé négativement sur la santé humaine (64 % des sondés), animale (69 %) et sur la biodiversité (72%).

A l’heure où la guerre en Ukraine met en danger la sécurité de nos approvisionnements énergétiques, c’est bien la filière nucléaire qui demeure le choix politique d’investissement le plus opportun pour l’avenir.

Vous pouvez aussi aimer

4 commentaires

Obeguyx 3 avril 2022 - 8:23

Les sondages, ah, les sondages. Lorsque 60 à 70 % de la population est contre un projet inique d’Etat, on ne prête pas ou peu d’attention au résultat et on continue de dériver. Quand on annonce Macron a 25 % des voix au premier tour, on dit qu’il est d’office réélu au deuxième tour et qu’il faut se préparer à cinq années de « en même temps » supplémentaires. La France sera couverte à court terme d’éoliennes, même si la population n’en veut pas. Quel courage aura t elle pour faire cesser ce scandale ? La question est et restera posée pour cinq années encore ! Allez on en reparle en 2027 ?

Répondre
Daniel 1945 3 avril 2022 - 1:32

Il y a quelques années les éoliennes avaient »le vent en poupe », oui mais voilà tout le monde écolo en voulait, mais pas chez eux, dans le jardin de leur voisin. Aujourd’hui, vive les voitures électriques (nucléaires).

Répondre
Dudufe 3 avril 2022 - 4:15

« Il parait » que si un agriculteur loue son champ pour permettre l’installation d’une éolienne avec un loyer de q.q. milliers d’euros par an, une fois que cette dernière est HS le démantèlement est à sa charge et que ça coûte 300000 euros ?

Répondre
JR 17 avril 2022 - 8:00

Bonjour, il faut bien lire le contrat et s’attacher les services d’un homme de loi. Il existe un association de lutte contre les éoliennes https://environnementdurable.net/ . Ce qu’il faut comprendre pour faire vite, c’est que l’électricité éolienne coûte environ 4 fois (50 € le MWh vs 200 €) plus chère que de l’électricité nucléaire, mais qu’en plus, il n’est pas certain de pouvoir en disposer. L’éolien est une source d’énergie intermittente et non renouvelable. Il est clair que les pseudos écolos et les bobos de tous poils vont eux aussi trouver la facture douloureuse, mais eux on s’en fiche car c’est ce qu’ils désirent au plus haut point. Ce n’est pas faute d’alerter, comme le plausible black-out. Mais les mots ont été « grands remplacés ». Merci. Bien à vous

Répondre

Laissez un commentaire