Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » Il faut aider l’Ukraine à récupérer ses territoires et ne pas céder à Poutine

Il faut aider l’Ukraine à récupérer ses territoires et ne pas céder à Poutine

par
146 vues

L’armée de Poutine recule dans plusieurs endroits, elle semble sérieusement en difficulté. Ce n’est pourtant pas le moment de relâcher la pression. L’Ukraine veut maintenant contrattaquer pour repousser les forces russes des terres qu’elles ont prises. Mais elle a besoin de l’aide des États-Unis et de l’OTAN, et l’administration Biden paraît hésiter à fournir les armes et les renseignements qui lui seraient nécessaires. Les conditions de paix que la Russie exige dans les négociations suggèrent qu’une consolidation dans l’est du pays et une occupation à long terme sont désormais ses objectifs. Poutine veut conquérir le crucial « pont terrestre » entre la Crimée et le Donbass  ; il pourrait alors, fort de cette victoire, faire une pause de quelques années en profiter pour se réarmer, fomenter d’autres tentatives d’assassinat du président Volodymyr Zelensky et causer une multitude de problèmes de toutes sortes à un gouvernement ukrainien à tendance occidentale.

C’est pourquoi M. Zelensky doit maintenant passer à l’offensive. Reconquérir le plus de territoire possible, afin d’être plus fort à la table des négociations. On a vu comment M. Poutine s’est comporté en Géorgie en 2008 et dans l’est de l’Ukraine en 2014-2015 : il n’abandonne aucun fief conquis par  ses troupes. Résultat ; des  « conflits gelés », dans des pays affaiblis, vulnérables, soumis au chaos russe. Les Ukrainiens doivent disposer d’armes plus lourdes pour passer à  l’offensive, y compris des chars et des avions de chasse comme les MiG-29 que la Pologne veut fournir sous la couverture politique de l’OTAN. Ils ont aussi absolument besoin de renseignements sur les mouvements de troupes russes à l’est. Il est maintenant temps d’aider l’Ukraine à  foncer.

 

Vous pouvez aussi aimer

10 commentaires

en fait 4 avril 2022 - 6:38

OUI, il ne faut pas oublier ses  » classiques communistes »: c’est une dialectique territoriale de l’expansion non-stop.
« ce qui est à moi est à moi, ce qui est à toi est négociable »
un agent du KGB reste un agent du KGB.
. .. ….,

Répondre
Nicolas Lecaussin 4 avril 2022 - 8:51

En effet !

Répondre
Serge CIBOXER 4 avril 2022 - 7:38

Très étonnant de la part de l’Iref: « IL EST MAINTENANT TEMPS D’AIDER L’UKRAINE À FONCER. » ???
L’armée Ukrainienne recrute; que l’auteur de cette incitation postule !
Propos « va-t’en-guerre » irresponsable, du pur « BHL ».

Répondre
Nicolas Lecaussin 4 avril 2022 - 8:49

Défendre son pays n’est pas vraiment un « va-t-en-guerre »…
NL

Répondre
Serge CIBOXER 4 avril 2022 - 5:42

« Défendre SON pays », c’est ce que font les Ukrainiens, c’est leur « boulot ». C’est ce qu’ont fait les Résistants français en 39-40, pour défendre la France.
Celles et ceux qui, de loin, depuis leur confortable salon haranguent… les autres ! à « Aider l’Ukraine à foncer » sont des « va-t’en-guerre », (merci de lire la définition Larousse), fanfarons parlant de ce qu’ils ne connaissent pas, tout en se préservant de tout engagement personnel direct.
La guerre n’est pas un jeu de société en famille de biens pensants. Très cordialement.

Répondre
maxens 8 avril 2022 - 6:25

Avec de telle réponse, être traité de va t-en guerre si on choisi d’aider un pays à défendre son territoire, la France serait peut être encore allemande, les américains ne serait pas venu…. Il faut un peu réfléchir. il y eu une indépendance avec des frontières reconnues en Ukraine, une révolution en Ukraine qui ne concernait que l’Ukraine, comme la France l’a faite en 1789. Ce n’est pas l’Ukraine qui a envahit des territoires russes, mais bien la Russie qui a envahit et annexé par la force armée des territoires souverains ukrainien, il ne faut pas réécrire l’histoire. Je ne dis pas que les soldats américains doivent poser le pied en Ukraine, je dis que les agresseurs, et ce depuis 2014, ce sont les russes, et que si comme vous le pensez, les américains n’avaient pas été va t -en guerre en 1941, personne ne peut dire ce que serait la France et le monde

Répondre
Pierre Bouchet 4 avril 2022 - 7:40

Non, cela ne ferait que poursuivre la guerre inutilement. Il faut revenir à ce que l’Ukraine soit reconnue neutre, s’engageant à ne pas intégrer l’OTAN, et cela dans des frontières issues du vote des populations de chaque région, sous la surveillance de l’ONU. Ce sont à la fois la Russie, et les USA ( refusant la neutralité de l’Ukraine proposée par Chirac en 2008), sont largement coupables d’avoir poussé à cette guerre.

Répondre
Nicolas Lecaussin 4 avril 2022 - 8:49

Les populations ont voté et ont choisi. C’est Poutine qui n’a pas accepté et qui a envahi le pays. Si l’Ukraine avait été membre de l’OTAN, cela ne serait pas arrivé…
Cordialement
NL

Répondre
Obeguyx 4 avril 2022 - 12:37

Cette chronique est dangereuse. La guerre n’est encore pas totale. Méfiez-vous. Les russes dans certains domaines militaires sont largement supérieurs aux Américains qui, d’ailleurs, font actuellement une marche forcée afin de recoller à la Russie. Je crois que le domaine militaire vous dépasse et que vous devriez vous consacrer à plus de sagesse. Maintenant au sujet des votes dits « démocratiques », parlons-en, nous qui sommes gouvernés par un Président qui n’a pas l’adhésion de la majorité des français, comme ses prédécesseurs, il ne faut pas se mentir. Et pour finir mon propos : si l’Ukraine était rentrée dans l’OTAN, nous serions en guerre et là, vous pourriez parler de ce qu’est vraiment la guerre !

Répondre
Nicolas Lecaussin 4 avril 2022 - 12:55

Rien que pour le respect des victimes (et des destructions), on devrait éviter d’écrire que la « guerre n’est pas totale »…

Répondre

Laissez un commentaire