Pour la liberté économique et la concurrence fiscale

Faire un don

Menu


Pour la liberté économique et la concurrence fiscale


fr.irefeurope.org

Accueil > Publications > Les pendules à l’heure > Les sénateurs s’attaquent aux dérives des associations promouvant la (...)

Les sénateurs s’attaquent aux dérives des associations promouvant la non-mixité

vendredi 2 avril 2021, par Gabriel Collardey

Le Sénat a adopté, hier, un amendement à la loi sur le séparatisme, donnant au gouvernement le pouvoir de dissoudre une association qui interdit à des personnes la participation aux réunions en raison de « leur couleur, leur origine ou leur appartenance ou non-appartenance à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée ». L’amendement vise à remettre le bon sens au cœur des organisations associatives.

Cet amendement a été voté par les élus écologistes et socialistes, signe du danger que représente la banalisation de ce genre de réunions. La liberté d’association est un principe central dans une démocratie, mais elle implique la responsabilité de chacun des acteurs associatifs. Surtout, l’université et les associations qui y ont cours doivent respecter le principe d’universalité.

Mais, dans la mesure où le gouvernement a dissous l’organisation Génération Identitaire pour non-respect des valeurs républicaines, ne devrait-il pas dissoudre l’UNEF pour les mêmes motifs puisqu’elle a reconnu qu’elle organisait des réunions interdites aux blancs ?

https://fr.irefeurope.org/Publications/Les-pendules-a-l-heure/article/Les-senateurs-s-attaquent-aux-derives-des-associations-promouvant-la-non-mixite

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Lettre Libertés

Suivez les publications de l'IREF, inscrivez-vous gratuitement à notre lettre journalière