Pour la liberté économique et la concurrence fiscale

Faire un don

Menu


Pour la liberté économique et la concurrence fiscale


fr.irefeurope.org

Accueil > Publications > Les pendules à l’heure > Les employés d’Amazon en Alabama ne veulent pas être syndiqués

Les employés d’Amazon en Alabama ne veulent pas être syndiqués

dimanche 11 avril 2021, par Nicolas Lecaussin

Le président Biden s’est impliqué personnellement. Dans une vidéo, il s’est adressé aux employés d’Amazon de l’Alabama en leur demandant de voter en faveur d’un syndicat dans leur entrepôt Amazon. Il s’agirait, disait-il, d’un vote pour « votre santé, votre sécurité, des salaires plus élevés ». C’est une intervention rarissime dans un vote syndical pour un président en exercice. Le sénateur Bernie Sanders s’est lui aussi adressé aux employés de l’entrepôt, les exhortant à « affronter l’homme le plus riche du monde », en référence au PDG d’Amazon, Jeff Bezos.

Le vote (à bulletins secrets) a eu lieu jeudi et vendredi derniers et 71 % des employés se sont prononcés contre l’affiliation au grand « Syndicat de la vente au détail, de la vente en gros et des grands magasins ». Malgré des grandes promesses et aussi des pressions de la part du syndicat et des politiques, ceux qui travaillent dans l’entrepôt de l’Alabama ont préféré faire confiance à leur entreprise. Un échec de plus pour les syndicats américains (qui sont, eux aussi, en chute libre) et un grand revers pour le président Biden.

https://fr.irefeurope.org/Publications/Les-pendules-a-l-heure/article/Les-employes-d-Amazon-en-Alabama-ne-veulent-pas-etre-syndiques

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Lettre Libertés

Suivez les publications de l'IREF, inscrivez-vous gratuitement à notre lettre journalière