Pour la liberté économique et la concurrence fiscale

Faire un don

Menu


Pour la liberté économique et la concurrence fiscale


fr.irefeurope.org

Accueil > Publications > Les pendules à l’heure > Les Républicains ne veulent pas s’attaquer à la dette, mais allonger sa (...)

Les Républicains ne veulent pas s’attaquer à la dette, mais allonger sa durée

jeudi 11 février 2021, par Aymeric Belaud

On serait presque rassuré de voir la droite française ne pas proposer l’annulation de la dette. Aurélien Pradié, Agnès Evren et François Baroin signent une tribune dans le Figaro alertant sur le poids colossal de la dette publique française et proposent d’allonger sa durée, dans « l’intérêt de la jeunesse ».

A droite, on ne souhaite donc pas résoudre le problème de la dette, mais le mettre de côté pour plus tard. Cela ne bénéficiera d’ailleurs pas à notre jeunesse qui paiera le « quoi qu’il en coûte » (soutenu dans cette tribune) dans les années à venir.

La dette est un problème capital pour la santé de notre pays. Plutôt que de vouloir « cacher la poussière sous le tapis », la droite devrait s’emparer de cette question et proposer un programme de rupture. Seule une réforme d’ampleur de l’Etat, intégrant des baisses significatives des dépenses publiques et la rationalisation des services publics, permettra à nos finances publiques d’être plus saines.

https://fr.irefeurope.org/Publications/Les-pendules-a-l-heure/article/Les-Republicains-ne-veulent-pas-s-attaquer-a-la-dette-mais-allonger-sa-duree

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Lettre Libertés

Suivez les publications de l'IREF, inscrivez-vous gratuitement à notre lettre journalière