Pour la liberté économique et la concurrence fiscale

Faire un don

Menu


Pour la liberté économique et la concurrence fiscale


fr.irefeurope.org

Accueil > Publications > Les pendules à l’heure > L’Etat a fait perdre à la France sa souveraineté alimentaire

L’Etat a fait perdre à la France sa souveraineté alimentaire

dimanche 16 mai 2021, par Aymeric Belaud

A l’occasion de la semaine de l’agriculture, RTL a mené l’enquête sur la souveraineté alimentaire française. Le résultat est flagrant. Si l’on enlève les céréales et le vin, qui portent la production nationale, la France est dépendante de l’étranger, et en particulier des autres pays d’Europe. Notre pays importe beaucoup, et de plus en plus. 60% des fruits sont importés, 50 % des volailles, 40% des légumes et 25 % de la viande bovine.
Au rythme actuel, la France sera importatrice nette de produits agricoles dans 2 ans.

Le média pointe un manque de compétitivité et un coût du travail élevé. Mais pour RTL, le problème réside en partie dans un manque d’aides et dans la consommation de nos concitoyens, pas incités à « manger français »…

Nous pensons que l’agriculture française a moins besoin d’aides et de nouvelles subventions que d’une baisse massive des charges sur les salaires. Il faut aussi libérer les agriculteurs du joug administratif. L’administration française empêche d’une part les échanges libres par la scandaleuse SAFER, et d’autre part bloque l’innovation pourtant nécessaire, tout en imposant des normes écrasantes. Qui plus est, l’Etat interdit l’usage de produits phytosanitaires sans aucune preuve scientifique et désincite à la reprise des exploitations avec des droits de succession parfois colossaux.

C’est l’Etat français qui a fait perdre la souveraineté alimentaire à notre pays.

https://fr.irefeurope.org/Publications/Les-pendules-a-l-heure/article/L-Etat-a-fait-perdre-a-la-France-sa-souverainete-alimentaire

Vos commentaires

  • Le 17 mai à 04:38, par zelectron En réponse à : Et pendant ce temps là les ponx font ripaille et certains agriculteurs meurent . .

    .la machine de l’état broie, écrase, pressure toutes formes de liberté d’entreprendre, c’est devenu un système de copains coquins qui ne laisse aucune place à qui que ce soit d’autre : si toi pas socialiss toi pas avoir de revenu décent.

  • Le 17 mai à 08:16, par Obeguyx En réponse à : Attention, la même folie avec la forêt arrive...

    Le remembrement a eu pour effet de tuer notre agriculture, les subventions n’ont fait qu’adoucir la lente agonie. Les "INDEFINISSABLES" qui nous gouvernent s’apprêtent à faire la même chose avec la forêt, qui est déjà bien trop encadrée par des législations totalitaires. Je soutiendrai toujours TOUTES les actions du monde agricole. Qui en France tolèrerait de travailler aussi dur pour aussi peu ?

  • Le 17 mai à 08:27, par François MARTIN En réponse à : L’Etat a fait perdre à la France sa souveraineté alimentaire

    Pourquoi l’État Français qui a tué notre industrie, notre médecine, notre éducation etc ne tuerait-il pas aussi notre agriculture ?

  • Le 17 mai à 13:11, par PhB En réponse à : L’Etat a fait perdre à la France sa souveraineté alimentaire

    Pour compléter tout ça
    Qu’on commence déjà par manger notre propre viande au lieu d’aller exporter les meilleurs morceaux en Allemagne par exemple pour, ensuite importer de la M... d’origine douteuse qu’on va retrouver dans nos étals puis dans nos ... assiettes.
    Favoriser les exploitations de taille humaine en rémunérant correctement le fruit du travail des agriculteurs. Le libéralisme avec la mondialisation exacerbée, en est en grande partie responsable.
    Quelqu’un va-t-il enfin faire payer A LEURS COUTS REELS les transports irraisonnés de certaines marchandises !
    Qu’attend-t-on pour relocaliser ? Henri IV par la voix de son ministre : MAXIMILIEN DE SULLY en 1638, disait "Labourage et Pâturages sont les deux mamelles de la France"

  • Le 17 mai à 14:55, par Aymeric Belaud En réponse à : L’Etat a fait perdre à la France sa souveraineté alimentaire

    Bonjour,

    C’est l’excès de normes abusives (et leur coût) qui a tué certaines petites exploitations.
    Le libéralisme n’est en rien responsable de cela. C’est plutôt l’étatisme.

    Il faut regarder les exemples des Pays-Bas, de l’Allemagne, mais aussi de la Nouvelle-Zélande et s’en inspirer.

    Qui plus est, certaines filières agricoles françaises ne prospèrent que grâce à l’exportation, donc grâce à la mondialisation…
    Pour citer un exemple, la filière Cognac (en grande crise dans les années 90) vit et se développe uniquement avec l’étranger (98 % d’exportations). La France ne lui apporte que des normes, taxes et impôts.

  • Le 25 mai à 07:53, par Astérix En réponse à : L’Etat a fait perdre à la France sa souveraineté alimentaire

    L’état est en train de tuer la France.
    Non seulement, nous perdons notre souveraineté alimentaire mais nous reculons dans tous les domaines en raison de la démence de nos technocrates et fonctionnaires qui ont tous pouvoirs et font tout ce qui est possible pour paralyser le Pays.
    Un exemple parmi tant d’autres. L’agence nationale des titres sécurisés (ANTS) qui depuis la fermeture des guichets dans les Préfectures délivrent les passeports, cartes d’identité, permis de conduire etc..
    Impossible d’obtenir la moindre pièce ??
    les utilisateurs s’arrachent les cheveux.
    Souvenez-vous, autrefois vous alliez à la préfecture l’on vous délivrait permis de conduire, carte grises etc.. immédiatement.
    Une carte d’identité à la Mairie.
    Aujourd’hui le soviétisme centralisateur de nos crétins de dirigeants a tout cassé.
    Mais quand les Français vont-ils enfin ouvrir les yeux et virer tous ces malades ??

  • Le 25 mai à 08:48, par Aymeric Belaud En réponse à : L’Etat a fait perdre à la France sa souveraineté alimentaire

    Bonjour et merci pour votre commentaire narrant votre expérience.

    En effet, l’Etat Léviathan, L’Etat-nounou, est le premier ennemi de la Nation française et des Français.

  • Le 25 mai à 09:36, par Astérix En réponse à : L’Etat a fait perdre à la France sa souveraineté alimentaire

    Merci de votre réponse, M. A. BELAUD.
    Compte tenu de la gravité de la situation et des conséquences dramatiques, l’IREF pourrait t’elle entrer en rapport avec le Ministre de l’intérieur dont dépend l’ANTS, afin d’attirer son attention et qu’il passe à l’action en délivrant des ordres avec attente de retours concrets.
    LA SITUATION ACTUELLE EST BLOQUÉE !

  • Le 26 mai à 06:21, par Aymeric Belaud En réponse à : L’Etat a fait perdre à la France sa souveraineté alimentaire

    Bonjour,

    l’IREF peut en effet alerter le ministère de l’intérieur sur ce sujet.

    Bonne journée à vous.

  • Le 22 août à 05:35, par jeanj En réponse à : L’Etat a fait perdre à la France sa souveraineté alimentaire

    Le mot " France" perd doucement son F majuscule

  • Le 22 août à 10:28, par ALAIN VANNIER En réponse à : L’Etat a fait perdre à la France sa souveraineté alimentaire

    Je ne demande qu’à acheter français mais pas à n’importe quel prix. Exemple dans mon supermarché CARREFOUR MARKET : brocilis espagnol = 0,99 euro - brocolis français = 1,50 euro. C’est exclu d’autant plus que son poids est inférieur, après tout un brocolis est un brocolis.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Lettre Libertés

Suivez les publications de l'IREF, inscrivez-vous gratuitement à notre lettre journalière