Pour la liberté économique et la concurrence fiscale

Faire un don

Menu


Pour la liberté économique et la concurrence fiscale


fr.irefeurope.org

Accueil > Publications > Les pendules à l’heure > L’administration française bloque l’innovation viticole

L’administration française bloque l’innovation viticole

jeudi 29 avril 2021, par Aymeric Belaud

Dans un article intitulé « La longue marche des nouveaux hybrides résistants » paru dans la Revue du Vin de France du mois d’avril, Vincent Pugibet exprime son désarroi face aux blocages de l’administration. Le viticulteur du sud de la France et président de la branche française de l’association PIWI (promouvant les cépages résistants aux maladies de la vigne), explique que « les autorités agricoles françaises ont établi un monopole sur la création de nouvelles espèces de vigne ».

Ce viticulteur fait des expérimentations dans son vignoble, après deux ans de lutte acharnée contre les autorités. Il importe des plants venant de l’étranger dans son exploitation, mais ne peut pas vendre certaines de ses cuvées, car les plants ne sont pas inscrits dans les registres français. D’autres sont bloqués par les douanes alors qu’ils sont pourtant autorisés dans leurs pays d’origine (Allemagne, Suisse, Italie, Russie). Par exemple, il ne peut pas commercialiser un de ses vins produit avec un cépage qui donne d’excellents résultats, alors que les vignerons italiens le peuvent.

Ces nouveaux plants issus de croisements permettent une meilleure résistance aux maladies, aux aléas climatiques, et développent même de nouveaux goûts intéressants. Ils seraient également une possibilité d’adapter les vignes au gel pour les décennies à venir. Malheureusement, l’administration bloque l’innovation, et fait prendre du retard à la viticulture française sur ses voisins. La compétitivité du secteur est en jeu. L’Etat devrait faire confiance aux expérimentations scientifiques et aux viticulteurs.

https://fr.irefeurope.org/Publications/Les-pendules-a-l-heure/article/L-administration-francaise-bloque-l-innovation-viticole

Messages

  • Macron s’est entouré de toutes les minorités extrémistes qui sont contre l’automobile, l’environnement, le tabac, l’alcool et même les usines. Alors il ne faut pas s’attendre à autre choses

  • En plus ces cépages résistants sont à ma connaissance une des voies les plus efficaces vers le "verdissement" "exigé" des produits agricoles, le vin en l’occurrence.
    MAIS la recherche française est très lente & pesante & subventionnée. Les INRA - IFV (organismes publics) & consort touchent sur chaque plant planté issus de leurs laboratoires. Autoriser les obtentions étrangères reviendrait à soumettre une administration à la concurrence...
    Dans la même veine, l’arriérisme scientifique de notre époque nous condamne à des plants issus de croisements "à l’ancienne". Les méthodes de génie génétique aujourd’hui disponibles & maîtrisées permettraient d’obtenir très rapidement des variétés beaucoup plus environnementales & respectueuses des habitudes des consommateurs.
    Liberté scientifique & commerciale. Le marché fera son choix.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lettre Libertés

Suivez les publications de l'IREF, inscrivez-vous gratuitement à notre lettre journalière