IREF Europe - Institut de Recherches Économiques et Fiscales

Pour la liberté économique
et la concurrence fiscale


Flashcode 2 url IREF - Institut de Recherches Économiques et Fiscales
Pour la liberté économique et la concurrence fiscale
https://fr.irefeurope.org/5759



Récession post-virus : la France est (presque) championne du monde (- 12.5 %)

On a maintenant l’habitude d’être champions d’Europe ou du monde. Cela arrive presque tous les ans, surtout en matière d’impôts, de dette et de dépenses. Voici que le FMI vient de nous faire une nouvelle « surprise » du même ordre. Dans son dernier rapport, la France afficherait les pires statistiques concernant la récession dans le monde en 2020 : - 12. 5 %. Seules, l’Espagne et l’Italie feraient un peu moins bien : - 12.8 %. Notre pays, avec son Etat omnipotent et son système de santé parmi les plus coûteux au monde, n’a pas fait mieux que les autres durant la crise du coronavirus. Son économie souffre même davantage, à cause du confinement. De quoi nos politiques peuvent-ils encore se vanter ? Un Etat obèse qui ne protège personne et une économie plus exsangue qu’ailleurs. Qui va en tirer les conséquences ?
Dans le même rapport du FMI on remarque aussi qu’en 2019, la croissance française a été presque au même taux que celle du Royaume Uni (1.5 % contre 1.4 %) malgré les interminables discussions et marchandages sur le Brexit qui ont normalement affecté l’économie britannique. On observe aussi que la plus forte croissance en 2019 parmi les pays développés a été enregistrée dans l’Amérique de... Trump : 2.3 %. « Détail » ignoré par les médias...

Partager cet article :

Autres lectures ...

Le semi-confinement, un danger mortel pour l'économie française
Sébastien Chapotard,

Le semi-confinement, un danger mortel pour l'économie française

Comment Bruno Le Maire appauvrit les Français
Philbert Carbon,

Comment Bruno Le Maire appauvrit les Français


Des mesures économiques indispensables et dangereuses
Jean-Philippe Delsol,

Des mesures économiques indispensables et dangereuses

Classes moyennes : non, monsieur Macron, la hausse des dépenses publiques n’est pas la solution !
Nicolas Lecaussin,

Classes moyennes : non, monsieur Macron, la hausse des dépenses publiques n’est pas la solution !



Un message, un commentaire ?

Afficher le formulaire

 css js



FERMER

Suivez les publications de l'IREF,
inscrivez-vous gratuitement
à la lettre hebdomadaire

En continuant la navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies