Institut de Recherches Économiques et Fiscales

IREF Europe - Institut de Recherches Économiques et Fiscales

Pour la liberté économique
et la concurrence fiscale


IREF - Institut de Recherches Économiques et Fiscales
Pour la liberté économique et la concurrence fiscale
https://fr.irefeurope.org/4634

par ,

Thomas Piketty a faussé les statistiques
L’IREF l’avait bien dit

Un article scientifique paru le 13 octobre dans la revue Social Science History (Cambridge University Press) confirme les analyses publiées par l’IREF en 2014 lors de la sortie en librairies de l’ouvrage de Thomas Piketty, Le Capital au XXIe siècle.

Selon l’économiste Richard Sutch, « les données lourdement retravaillées pour les 1% les plus riches, l’absence de preuve empirique pour appuyer l’évolution de la richesse des 10% les plus aisés, le manque de clarté sur les moyens utilisés pour harmoniser les statistiques, la documentation insuffisante et les erreurs sur les feuilles de calcul sont plus qu’ennuyeuses ». Les données sur l’évolution des inégalités entre 1810 et 2010 telles que présentées par Piketty semblent totalement fausses.

Comme l’avait démontré l’IREF, il ressort que la théorie de Piketty sur une croissance sans fin des patrimoines ne résiste pas à l’analyse des faits. Il est déjà impossible de connaître les données sur 2 000 ans et si les calculs de Piketty étaient justes, les 1 % des plus riches devraient déjà posséder toutes les richesses disponibles !

Après le FMI et autres Etudes scientifiques, voici une nouvelle preuve du caractère mensonger des prétentieuses analyses de Thomas Piketty réalisée au nom de l’égalité. Les pauvres qu’il prétend défendre méritent autre chose que des truquages statistiques. C’est la dynamique de l’économie et la baisse du chômage qui les font sortir de la pauvreté et non pas les attaques basées sur des données fabriquées.

Partager cet article :

Autres lectures ...

Le taux d’extrême pauvreté dans le monde : de 36 % (1990) à 8.6 % (2018)

Socialisme rime toujours avec corruption et misère


Karl Marx, je l’ai bien connu
Il a été le pire ennemi des pauvres

Les calculs de Piketty ou le sensationnel au service de l’erreur



Un message, un commentaire ?

Afficher le formulaire

Messages (7)

C'est le problème !

le 25 octobre 2017, 06:12 par Laurent 46

C'est le problème de plus en plus grave avec tous ces scientifiques, experts de toute nature et psy, ils ont toujours raison !
La raison est le "fric" une fois de plus qui les obligent à faire des mémoires et des révélations régulières même si elles sont fausses. Le tout largement relayé par le parasites de la presse.

- Répondre -

Piketty et les pauvres

le 25 octobre 2017, 10:44 par Pierre-Edouard Visse

Bonjour,
Si le souci de M. Piketty était les pauvres, son action serait louable (pas le fait de truquer les statistiques - évidemment) ; mais il semble bien que pour M. Piketty comme pour tous les égalitaristes, ce sont les inégalités en elles-mêmes, et donc l'économie de marché, qui lui posent un problème existentiel.

- Répondre -

Piketty, Piketty ...

le 25 octobre 2017, 13:54 par Alain

Et c'est cet homme là qui a obtenu le prix Nobel d'économie ? Super !!!

- Répondre -

L'article aussi est faussé

le 2 novembre 2017, 08:15 par coubow

"C’est la dynamique de l’économie et la baisse du chômage qui les font sortir de la pauvreté" ?
Ce n'est pas une vérité non plus...
L'Allemagne a peu de chômeurs et une forte croissance économique mais il y a plus de pauvres qu'en France. Cela fait sortir les gens de l’assistanat seulement, ce qui serait déjà un premier pas.

- Répondre -

CQFD !

le 4 novembre 2017, 10:02 par Astérix

Dès que l'on a commencé à parler de Piketty, j'avais écrit, ici même, que ce type était un parfait crétin. CQFD !

- Répondre -

 css js

FERMER

Suivez les publications de l'IREF,
inscrivez-vous gratuitement
à la lettre hebdomadaire

En continuant la navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies