Pour la liberté économique et la concurrence fiscale

Faire un don

Menu


Pour la liberté économique et la concurrence fiscale


fr.irefeurope.org

Accueil > Publications > Articles > Moins d’impôts pour les riches c’est plus de rentrées fiscales

Moins d’impôts pour les riches c’est plus de rentrées fiscales

mardi 27 décembre 2011, par Nicolas Lecaussin

En 2007, juste avant la crise, les 1 % des plus riches américains payaient 39.5 % du total de l’impôt sur le revenu, plus de 57 % de l’impôt sur les sociétés et 4.1 % du total des charges sociales. Cela représentait 26.5 % de tous les impôts fédéraux. Sous le président Clinton, les 1 % les plus riches payaient 21.8 % du total des impôts et 13.8 % avant les baisses d’impôts de Reagan. A cette époque, le taux maximum était de 70 %. On voit que plus on baisse le taux d’imposition, plus les rentrées fiscales augmentent. A remarquer aussi qu’entre 2007 et 2009, le nombre de riches avec des revenus supérieurs à 1 million de dollars a baissé de près de 40 %. Les rentrées fiscales ont, elles aussi, baissé de 27.8 % à 20.5 %. Matraquer les riches ne fait que baisser les rentrées fiscales. (Alan Reynolds, Cato Institute)

https://fr.irefeurope.org/Publications/Articles/Moins-d-impots-pour-les-riches-c-est-plus-de-rentrees-fiscales

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Lettre Libertés

Suivez les publications de l'IREF, inscrivez-vous gratuitement à notre lettre journalière