Accueil » Taux de criminalité, armes à feu, rémunérations des patrons

Taux de criminalité, armes à feu, rémunérations des patrons

par Nicolas Lecaussin

A chaque fois qu’un événement dramatique lié aux armes à feu se produit aux Etats-Unis, journalistes, sociologues et autres spécialistes en profitent pour dénoncer – bien entendu – le port d’arme autorisé dans ce pays. Ceux qui connaissent la situation, savent très bien que le port d’armes n’est pas autorisés dans tous les Etats américains, qu’il est attribué différemment d’un Etat à l’autre et que pour l’obtenir il faut, normalement, être inscrit sur un fichier et avoir un casier vierge. Mais on devrait savoir aussi que les statistiques ne donnent pas raison aux critiques du port d’arme. Les Etats-Unis ont un taux de criminalité pour 100 000 habitants de 6 alors que ce taux se situe à 59 en Afrique du Sud ! D’autres pays qui font « mieux » que les Etats-Unis sont aussi la Colombie (58), la Jamaïque (37), le Brésil (21), la Russie (21), et le Zimbabwe (9). Tous des pays où le port d’arme est interdit.

Une nouvelle étude montre que les rémunérations des patrons sont très éloignées de ce qu’on nous raconte dans les médias. En moyenne, un dirigeant d’entreprise de moins de 20 salariés gagne en moyenne 4 200 euros par mois. Et 94 % des entreprises françaises sont des TPE de moins de 10 salariés. Rien à voir avec les rémunérations faramineuses que la gauche veut nous faire avaler. Intéressant de noter que ce salaire d’un chef d’entreprise qui crée des richesses pour le pays est bien inférieur à celui touché par nos hauts fonctionnaires…

You may also like

Laissez un commentaire