Accueil » Pass sanitaire, pass vaccinal : mais où est le totalitarisme ?

Pass sanitaire, pass vaccinal : mais où est le totalitarisme ?

par Nicolas Lecaussin

En janvier 2021, lors du début de la campagne de vaccination un peu partout dans le monde, les anti-vax se sont mobilisés très rapidement. Ils n’ont pas perdu de temps pour lancer la rumeur :  une mort imminente, dans quelques semaines, quelques mois tout au plus, attendait tous ceux qui se feraient vacciner. Comment ? Par l’insertion d’une puce dans notre corps fabriquée par le « criminel » Bill Gates. Lors de la mise en place du pass sanitaire, les mêmes infatigables activistes nous ont averti de l’instauration, tout aussi imminente, d’un régime totalitaire,  ce pass en était le signe. Aujourd’hui, les vaccinés (environ 11 milliards de doses dans le monde) ne sont pas morts et tous les pays démocratiques, dont la France, ont renoncé au pass. Et la « muselière » ne sera pas obligatoire « toute la vie ». Pour quelqu’un qui a vécu dans un pays totalitaire, ces clameurs font rire. D’autant plus que tous ceux qui les ont poussées ont pu répandre leurs délires sur les réseaux sociaux (voir les tweets et retweets de Florian Philippot !) en toute liberté. Personne n’est venu les arrêter à 5 heures du matin pour les embarquer et les envoyer en prison ou au goulag. Personne n’a arrêté les anti-pass ou les anti-vax, ne les a enfermés, battus ou torturés. Parce que c’est comme cela que les choses se passent, dans un régime totalitaire.  Plus encore – le comble ! – c’est parmi ces courageux pourfendeurs du totalitarisme qu’on trouve aussi les admirateurs d’un grand démocrate comme Poutine.

Pour comprendre, il suffirait à ces grands défenseurs de libertés de lire juste quelques lignes du Système totalitaire de Hannah Arendt. Pas plus.

You may also like

20 commentaires

Banon 4 avril 2022 - 4:38

Ah bon, comment savez-vous que les vaccinés ne meurent pas également ?Regardez les flambées de contamination et les décès dans les pays les plus vaccinés comme Israël, la Corée, la Nouvelle Zélande, Gibraltar, les états des US les plus vaccinés.Je ne suis pas antivax et j’ai passé ma carrière de médecin à recommander de nombreux vaccins, protecteurs et sûrs parceque éprouvés par le temps.Ce n’est pas le cas de ces produits.Qu’attend-t-on d’un vaccin ? Qu’il empêche d’attraper la maladie et de la transmettre, ce qui n’est pas le casavec les ARN m.Quand à leurs risques précoces, ils sont connus et très sous-déclarés dans les bases de données, et pour les risques plus tardifs, wait and see.Dans ce contexte, les pass sanitaires avaient une certaine utilité, les pass vaccinaux aucune

Répondre
Nicolas Lecaussin 4 avril 2022 - 8:53

A 95 % de vaccinés, Il devrait y avoir de smorts dans la rue ! Vous confondez contaminations avec décès…
NL

Répondre
Serge CIBOXER 4 avril 2022 - 8:05

L’ ANTI « antivax » que je suis, découvre en ces lignes, qu’il était promis une mort imminente aux vaccinés !!! L’info ne m’était pas parvenue… J’aurais donc risqué ma vie, « à l’insue de mon plein gré » ?
Si les vaccins ne tuent pas, ce qui serait contraire à leur principe, l’application à la pandémie covid est un naufrage général.
La réalité objective est l’incompétence de haut niveau dans la gestion de la crise sanitaire, l’actualité enfonçant encore davantage le clou, révélant l’ampleur des mécanismes et des incohérences.
Au delà, réduire la question du pass’sanitaire aux excès de quelques discours extrêmistes est simpliste.
Le pass’sanitaire pose de véritables questions sociétales et politiques, et l’Iref ferait bien de les poser, en laissant les « antivax » de l’extrême à leurs élucubrations.

Répondre
Nicolas Lecaussin 4 avril 2022 - 8:45

Merci pour votre commentaire. Oui, nous avons posé ces questions.. Vous avez raison. Ce court article concerne effectivement ceux qui – très nombreux – qui annonçaient la société totalitaire et une vie entière avec la muselière.
https://fr.irefeurope.org/featured/article/le-passe-vaccinal-ou-la-mesure-de-trop/
Cordialement
NL

Répondre
Obeguyx 4 avril 2022 - 12:15

Encore une fois, Nicolas, vous vous trompez. Vous sombrez dans l’excès et tombez dans les filets des antivaxs. Pourquoi ne dites vous JAMAIS que 80 % de la population mondiale était auto immune ? Pourquoi voudriez vous qu’il y ait eu des morts partout dans les rues ? Pourquoi ne pas vouloir prendre en compte les effets secondaires, si minimes soient ils, dont mon épouse et moi font parties ? Je ne suis pas anti vaccination puisque j’ai eu 4 doses et que je m’apprête à me faire injecter mon rappel anti tétanique. Je maintiens, malgré tout que, tant le passe sanitaire que le passe vaccinal, sont des outils anti démocratique. Si vous ne voulez pas voir l’évidence, il y en a une autre, parallèle, que je vous invite à consulter, c’est celle de la conquête islamique (depuis le 7° siècle). Merci à Serge Ciboxer pour son commentaire.

Répondre
Nicolas Lecaussin 4 avril 2022 - 12:28

Désolé, mais nous avons fait les critiques nécessaires? Mon texte vise les antivax délirants et ceux qui qui ont prédit la « muselière » à vie ainsi que le passe à perpétuité.
NL

Répondre
Razoski 11 avril 2022 - 7:08

M. LECAUSSIN, est-ce que le pass sanitaire est toujours suspendu?

Répondre
Nicolas Lecaussin 11 avril 2022 - 8:28

eh oui…sauf si ça change pendant que je vous réponds…

Répondre
Picot 4 avril 2022 - 4:51

Mr Lecaussin je vous invite à vous pencher sur les effets secondaires, soigneusement camouflés, de ces soit disant vaccins. Déjà 1000 décès en Juillet rien qu’avec le Pfizer en France (ANSM). Curieusement, depuis, il est très difficile de trouver le nombre réel de décès à cette heure. Et je ne parle pas des effets secondaires bénins ou dramatiques. Dieu merci tout le monde ne meurt pas après ces injections mais il y a beaucoup trop de casse pour un produit parfaitement inefficace. Je suis désolé de vous le dire : vous ne savez pas de quoi vous parlez.

Répondre
Nicolas Lecaussin 5 avril 2022 - 9:30

Je me suis penché sur les effets secondaires et il existe maintenant des dizaines d’études dans tous les pays qui infirment tout ce qui a été véhiculé par les antivax.
Cordialement

Répondre
Picot 5 avril 2022 - 2:42

Mr Lecaussin on dirait que vous n’avez pas regardé le site, on ne peut plus officiel, de l’ANSM. Les effets secondaires du Pfizer y sont décrits et comptabilisés de façon assez rigoureuse. Si les mille décès annoncés sont faux expliquez nous pourquoi Mr Veran n’a pas fait un scandale, voire un procès à cette agence, ce qu’il aurait du faire. Qui ne dit mot consent.

Répondre
Nicolas Lecaussin 6 avril 2022 - 9:23

Si, justement, sur plus de 141 millions de doses injectées, les effets secondaires (graves et non graves) sont minimes…
Cordialement

Répondre
Havez 4 avril 2022 - 5:25

« une mort imminente, dans quelques semaines, quelques mois tout au plus, attendait tous ceux qui se feraient vacciner. »
Très peu de gens ont prétendu ça, mais il est sûrement plus facile de caricaturer l’opinion des gens que l’on veut critiquer, plutôt que d’y trouver une réponse pertinente. Au fait, figurez-vous que les millions de non-vaccinés ne sont pas morts du covid non plus, malgré les annonces catastrophistes issues de modèles farfelus.
Quand vous dîtes que la France a renoncé au pass, vous n’avez pas l’air au courant qu’il est toujours demandé dans les hôpitaux, ou pour voyager hors de France, et que des milliers de soignants ou de pompiers ont perdu leur emploi sans indemnité et ne seront peut-être jamais réintégrés, le tout sans réelle justification médicale.
Non le pass, dont la fin était prévue le 15 octobre, n’a toujours pas disparu et ses auteurs ne semblent pas pressés de l’abroger. Le gouvernement a réussi à faire accepter l’idée qu’il avait un droit de regard sur les personnes qui ont la permission d’aller au restaurant, nul doute qu’il l’utilisera dorénavant en cas de crise.
La situation française est certes éloignée de celle de la Chine, mais nous avons fait un pas dans la mauvaise direction et c’est regrettable qu’il n’y ait pas plus de voix qui s’élèvent.

Répondre
Nicolas Lecaussin 5 avril 2022 - 9:30

Malheureusement, de nombreuses idioties ont été relayées…
Cordialement

Répondre
Hela 4 avril 2022 - 6:10

Je ne suis pas une antivax délirante, néanmoins, je n’ai pas accepté ce ARNm qui n’est pas un vaccin selon les méthodes ayant fait leur preuves! J’ai un certain âge, et surtout une réflexion. Personne ne parle jamais de l’immunité, le bon état de santé, de la personne, corps et esprit!!! Si elle est dans la peur, forcement , elle est davantage vulnérable,c’est ce que les médias ont exploité!!! drivés par les gouvernements et ceux au dessus, qui voulaient surtout faire du fric! Néanmoins il y a des morts, des sportifs tombés comme ça, AVC, thromboses etc , et la suite sera une recrudescence du sida, forcement les médias ni les gouvernements en parlent….des scléroses en plaques, des paralysés !!! lisez de quoi sont composés ces breuvages qu’on injecte contre la volonté de notre plein gré !
Moi, je vais bien, Dieu merci ,sans l’intervention de qui que ce soit, même que j’ai eu le virus!

Répondre
Nicolas Lecaussin 5 avril 2022 - 9:29

Si vous pensez connaître mieux le virus et les vaccins que tous les chercheurs et autres Académies médicales, c’est votre chois…
Cordialement
NL

Répondre
Arthur 5 avril 2022 - 7:51

Mon commentaire d’hier à propos de la phrase « Personne n’est venu les arrêter à 5 heures du matin pour les embarquer et les envoyer en prison », n’est pas passé. Pourquoi ? Vous ne voulez pas admettre que ce pouvoir utilise la force et des moyens d’intimidation contre les opposants à ses idées. Sur cette histoire de vaccination vous êtes très décevant.

Répondre
Nicolas Lecaussin 5 avril 2022 - 9:27

Ca n’a rien à voir avec le pass ou la vaccination. C’est une enquête de justice en cours.
Cordialement
NL

Répondre
Liberté 10 avril 2022 - 5:10

Cher ami

Votre article me gêne énormément par la contradiction intrinsèque qu’il révèle. Comment effectivement un homme qui a connu comme vous nous le faites remarquer la dictature communiste peut-il défendre le principe même d’un pass sanitaire subordonné à une vaccination pour enrayer soit disant la covid alors que ce vaccin est en fait une sorte de traitement( on doit se vacciner tous les quatre mois et c’est beaucoup non!) alors qu’il n’empêche pas la contamination, bien au contraire. Vous ne pouvez pas non plus nier les effets secondaires ni les AVC ou équivalents même s’il est vrai qu’à partir du moment où nous sommes tous vaccinés on ne peut plus affirmer si ces AVC et thromboses on pour cause le vaccin. Une étude sérieuse sur ce point devrait être entreprise, c’est sans doute le cas et dans l’affirmative attendons les résultats.
Sans être anti vaccin on peut être anti pass et en plus comprendre les polonais, les baltes, les roumains et bien entendu les ukrainiens et combattre Poutine qui est une catastrophe certes pour l’ Ukraine mais aussi pour son pays et le peuple russe.
En un mot Cher ami quand la liberté est votre bien le plus cher comme l’affirme la République on ne peut pas défendre cet ausweiss qu’est le pass sanitaire qui en plus affaiblit les défenses immunitaires pour un virus dont la propagation est inversement proportionnelle au nombre de morts. Enfin pensez aux non-vaccinés qui on chopé la covid qui n’aura été qu’un gros rhume. Ils auraient pu mourir mais ne sont pas morts et en plus sont tellement conscients de cette mort qui nous touchera tous qu’ils sont encore plus amoureux de la liberté et encore plus anti-pass.
Bien cordialement

Répondre
Nicolas Lecaussin 11 avril 2022 - 8:38

C’est justement parce que j’ai connu le vrai totalitarisme que je l’écris…Et on s’est bien prononcé contre le pass vaccinal. D’ailleurs, les Français ne semblent pas impressionnés, Macron a fait mieux qu’en 2017…
Cordialement
NL

Répondre

Laissez un commentaire