Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » Covid : la Chine continue à enfermer la population et à cacher la vérité sur l’origine du virus

Covid : la Chine continue à enfermer la population et à cacher la vérité sur l’origine du virus

par
176 vues

Les vidéos montrant des foules qui s’enfuient de centres commerciaux et d’immeubles de bureaux par peur d’être enfermées sont extrêmement fréquentes sur les réseaux sociaux. Sur les dernières, on peut voir des centaines d’employés s’échappant de l’usine Foxconn à Zhengzhou qui fabrique des iPhones et emploie environ 200 000 personnes. Ils ne voulaient pas être pris dans un confinement  à l’intérieur de l’usine, à cause de tests ayant révélé des résultats positifs au Covid. À Shanghai, le parc d’attractions Disney Resort a brusquement arrêté ses activités pour se conformer aux mesures de prévention du Covid-19. Des vidéos diffusées sur Weibo, le Twitter chinois, montrent des visiteurs se précipitant à l’assaut des portes du parc… déjà verrouillées. Ils ont tous dû se soumettre à un test et n’ont pu être « libérés »  qu’avec un résultat négatif.  La dictature chinoise continue à enfermer sa propre population à chaque fois qu’un cas de Covid est détecté, que ce soit dans une entreprise, un supermarché, un village ou un quartier d’une ville.

Pékin ne veut toujours pas dire la vérité sur les origines du Covid. Pourtant, la thèse d’une fuite dans un laboratoire se confirme. Le Wall Street Journal vient de rendre publiques les conclusions d’un rapport du Sénat américain : il n’y a toujours aucune preuve qu’une transmission de l’animal à l’homme soit au départ de la pandémie (c’est la version de la Chine). Au contraire, le rapport confirme ce qui a été révélé par les services de renseignement américains, c’est-à-dire le fait qu’en novembre 2019, trois chercheurs de l’Institut de virologie de Wuhan sont tombés malades et ont subi un traitement hospitalier. Il s’agirait donc d’un problème de biosécurité et d’une fuite dans ce laboratoire, que les Chinois ont d’abord niée et ensuite minimisée. Leur responsabilité ne fait plus aucun doute. Des millions de personnes dans le monde sont mortes à cause d’eux.

Vous pouvez aussi aimer

1 commenter

nanard 2 novembre 2022 - 8:17

Bonjour, que la Chine continue sa stratégie zéro covid est surement une erreur. C’était la solution au début de de l’épidémie, et vouloir maintenir cette doctrine constitue aujourd’hui certainement une impasse avec toutes les conséquences économiques. Toutefois même si l’hypothèse émise par les USA est à examiner, il faut aller plus loin dans les investigations : https://www.who.int/fr/activities/tracking-SARS-CoV-2-variants ce lien nous mène à :
https://www.who.int/activities/tracking-SARS-CoV-2-variants puis à : https://cov-lineages.org/lineage_list.html. Ce qui est intéressant, c’est la répartition par pays lorsque l’OMS diffuse le séquençage, fin 2019 : 32% aux USA…. (Seuls les pays ayant des moyens de séquençage efficaces sont recensés).
Un lien pour poursuivre les pistes : https://www.pasteur.fr/fr/centre-medical/fiches-maladies/mers-cov. La lecture de la revue « the lancet » est aussi très instructive.

Répondre

Laissez un commentaire