Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » Non, aujourd’hui, il n’y a pas plus qu’avant de régions touchées par la sécheresse

Non, aujourd’hui, il n’y a pas plus qu’avant de régions touchées par la sécheresse

par
258 vues

Les phénomènes climatiques nous paraissent de plus en plus violents. Les images sont violentes et le bombardement médiatique est permanent. Quand on voit que les températures (très) élevées touchent la plupart des pays, l’inquiétude grandit. Pourtant, les données sur plusieurs années devraient nous rassurer. Une étude détaillée prouve  que les phénomènes extrêmes ne sont pas plus fréquents aujourd’hui que dans le passé. Le graphique ci-dessous montre la surface des régions dans le monde victimes d’une grave sécheresse durant la période 1901-2017. On voit nettement  que, pendant cette période de 116 ans, leur surface n’a pas augmenté. Au contraire, on constate même une certaine diminution des régions touchées par une grave sécheresse.

D’ailleurs, même le GIEC soutient « qu’il y a peu de preuves dans l’attribution à l’influence humaine des changements de la sécheresse sur les superficies terrestres mondiales depuis le milieu du XXe siècle » (GIEC 2013a, 871). Car la sécheresse a probablement augmenté en Méditerranée et en Afrique de l’Ouest et probablement diminué dans le centre de l’Amérique du Nord et le nord-ouest de l’Australie depuis 1950 » (GIEC 2013a, 50).

Vous pouvez aussi aimer

5 commentaires

Laurent46 29 août 2022 - 4:36

Peut-être que vous n’avez pas tout à fait raison sur la forme car les collectivités n’ont cessé de construire dans les zones inondables et humides ce qui accentue le phénomène et réduit d’autant la qualité et quantité des nappes sous terraines. Le pire c’est que cela continue pour une seule raison le « fric » dont ils n’en ont jamais assez.

Répondre
Obeguyx 29 août 2022 - 5:13

Bien vu Nicolas. Aujourd’hui nous DEVONS être « escrolos ». Nos dirigeants mettent en place la nouvelle tyrannie qui va leur permettre d’encore mieux soumettre les peuples. Autrefois ils agissaient au nom de dieu, maintenant ils agissent au nom de l’écologie. A quand de nouvelles guerres et famines ? Je crains, hélas, qu’ils en soient TOUS capables. Ils vont nous limiter la consommation d’énergie, mais une certitude : ils ne sont pas limités en conneries !!!

Répondre
nanard 29 août 2022 - 5:27

Consensus scientifique sur l’effet unique de l’homme sur le climat ? : https://m.youtube.com/watch?v=SUZbmo6Ae9U&t=311s.

Répondre
nanard 29 août 2022 - 9:14

re bonjour, aujourd’hui, c’est journée cinéma : https://m.youtube.com/watch?v=34t7A__pWQA. Cette deuxième vidéo nous présente un même phénomène : les conséquences de l’activité solaire. Côté US, seul l’aspect : conséquences sur le réseau électrique est abordé, ignorant les quantités d’énergie reçues et l’impact sur l’absorption terrestre de cette énergie . En Inde, c’est  » plus  » complet, puisque l’effet de la magnétosphère est mieux décrit avec des effets inattendus sur les humains. Faut-il y voir une cause de l’éco-anxiété ? franchement on en sait rien. Mais on peut se poser la question sur la façon dont un pays peut être dépendant des organismes « supra nationaux » en matière d’idéologie… voir de recherche scientifique.

Répondre
MOINIER 1 septembre 2022 - 12:52

Bonjour,
En 1976, surtout dans la 1/2 France NE, la sécheresse a commencé le 14 avril et s’est terminée le 14 juillet, soit 3 mois consécutif sans eau. Ce qui n’est le cas cette année, il y a même eu quelques petites coupures pluvieuses sans compter les orages violents. En 1976, la natue avait a peine commencé à s’ouvrir qu’elle s’est trouvée arrêtée ce qui en a suivi des arbres et plabntes sans feuilles, l’herbe n’a pu poussé ou à peine, les paysans faisaient venir de la paille de Pologne, toutes les praires… étaient « blanches », beaucoup d’arbres ont « crevés », les rivière se trouvaient presque sans eau.
La différence c’est que c’est plus court actuellement mais plus chaud ce qui accentue la sécheresse instantannée et « grille » plus vite arbres et plantes.
Sur plus de 1000 ans , il y a eu X sécheresses longues faisant des millièrrs de morts, y compris chez les animaux et des grandes rivières sans eau.

Répondre

Laissez un commentaire