Accueil » Marine Le Pen et Emmanuel Macron en lice pour la Palme d’or de l’étatisme et de l’assistanat

Marine Le Pen et Emmanuel Macron en lice pour la Palme d’or de l’étatisme et de l’assistanat

par Nicolas Lecaussin

Faut-il tenir compte du débat qui a opposé Marine Le Pen à Emmanuel Macron pour faire des pronostics ? Pas vraiment, si l’on s’en tient au contenu. On a pu voir face-à-face deux politiques qui ne proposent pas la moindre idée de réforme importante pour la France. On avait l’impression d’assister à une discussion entre deux hauts fonctionnaires qui parlent chiffres – certains incorrects d’ailleurs – pour décider lequel d’entre eux va dépenser le plus. Ils veulent (chacun à sa manière) accorder plus d’aides aux Français, augmenter les salaires – même dans le privé – et les retraites, augmenter les dépenses sociales en général (alors que la France est championne des pays de l’OCDE), donner « plus de moyens » à l’hôpital et aux services publics.

Aucune vraie proposition de réforme pour libérer l’économie française. Aucune annonce pour baisser les dépenses publiques et la dette ou débureaucratiser la France (ne serait-ce que le système de santé). Rien sur une éventuelle réduction du nombre de fonctionnaires, de normes ou de réglementations. Au contraire, l’écologie revient au galop dans la campagne, ce qui promet de nouvelles obligations et charges pour les entreprises. Comment revigorer la France sans la liberté et la responsabilité ? Les deux candidats n’y ont même pas pensé. Ils veulent diriger le pays comme une mère et un père de famille. Ils savent tout et mieux que tout le monde. Ils prennent les Français pour des enfants auxquels il faut dire ce qu’il faut faire, en plus de les prendre en charge.

You may also like

2 commentaires

REMI 22 avril 2022 - 8:57

Séduire l’électeur, c’est savoir donner un bon appas aux poissons que l’on veut pécher dans la situation et l’instant présent…. Quel qu’en soit les dégâts induits….
Ainsi se présente l’enjeu des candidats qui pêchent, dans un concours, sur le même territoire les mêmes poissons…
Ceci est une situation présente… mais qui ne prévoit pas les conséquences de demain…?
Est-ce responsable… Non bien évidement, mais c’est électoraliste pour alimenter son congélateur pour 5 ans… ?

Répondre
Obeguyx 22 avril 2022 - 5:19

France molle = programme mou et inversement. Bien vu Nicolas.

Répondre

Laissez un commentaire