Institut de Recherches Economiques et Fiscales

Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » Les contribuables vont prendre en charge 75 % des frais de transport des agents publics

Les contribuables vont prendre en charge 75 % des frais de transport des agents publics

par
1 800 vues

Tout le monde connait l’expression « Donner d’une main pour reprendre de l’autre ». Eh bien l’Etat fait l’inverse avec les agents publics : il prend d’une main et redonne de l’autre. Depuis le 1er septembre, plusieurs régimes spéciaux de retraite ont été supprimés, notamment celui des agents de de la RATP, de la Banque de France et du Conseil économique, social et environnemental (Cese). Applaudissement général, les régimes spéciaux sont une aberration.

Mais en même temps, le 1er septembre marque l’entrée en vigueur du décret n°2023-812 du 21 août 2023, lequel dispose que la prise en charge par l’employeur des déplacements effectués par les agents publics entre leur résidence habituelle et leur lieu de travail ne sera plus de 50% mais de 75%. Bien entendu, ce taux reste de 50% pour les travailleurs du privé, lesquels payent le remboursement des frais de déplacement des agents publics par leurs impôts.

Voilà, c’en est presque drôle : après des années à réclamer une harmonisation du régime des retraites, le gouvernement a quand même trouvé une façon de distinguer et d’avantager les agents publics, sur un sujet tellement secondaire qu’on en vient à se demander si ce n’est pas une question de principe. Est-ce que l’harmonisation des jours de carences avec le privé, si elle devait arriver, entraînerait une hausse des tickets resto dans la fonction publique ? On peut se le demander.

Abonnez-vous à la Lettre des libertés !

Vous pouvez aussi aimer

Laissez un commentaire

10 commentaires

Antifiscal 4 septembre 2023 - 4:22

Bjr. Agent public moi même, je ne me rabaisserais jamais à demander une aide pour le transport qui plus est une aide payêe par toutes et tous. D’ailleurs j’ai investk dans un cyclomoteur et adieu la voiture et bonjour les ėconomies😁

Répondre
Jean-Aymar de Sékonla 4 septembre 2023 - 8:28

Corruption du peuple par les gouvernants.
On achète la tranquillité politique avec de l’argent pris au peuple et redonné à ce dernier en alimentant une classe d’intermédiaires fonctionnaires stériles,
ponctionnant le privé.
Quel aveu d’incompétence d’une classe politique corrompue ! (préférant son intérêt personnel à l’intérêt général. Le clientellisme en est une des racines profondes)

Répondre
Jean-Aymar de Sékonla 4 septembre 2023 - 8:39

Je propose le calcul d’un indice de corruption:
REDISTRIBUTION / ( PRELEVEMENTS OBLIGATOIRES + ENDETEMENT)

Répondre
Almaviva 4 septembre 2023 - 3:02

Lamentable, et personne n’en parle dans les médias !

Répondre
Br 5 septembre 2023 - 5:50

Article partiellement faux.
Je suis salarié du privé et mon patron prend en charge 75% de mes 2 abonnements en transports en commun (Navigo et SNCF TER) comme la loi le lui autorise (ou impose, selon) depuis début 2023 si je me souviens bien.

Répondre
Oncpicsou 6 septembre 2023 - 6:34

… ces 75% proviennent du fruit du travail des employés de votre entreprise … ou de mes impôts, comme pour les 75% des agents publics?

Répondre
Mik 10 septembre 2023 - 10:58

La différence est que c’est votre patron qui a décidé de prendre en charges vos déplacement, sur son bilan financier.
Il ne la imposé à personne et ne prends pas cela sur le revenu des privés qui n’ont rien demandés.
Alors que dans le cas des fonctionnaires l’état joue avec l’argent des autres (donc nous).
C’est facile.
Je vais dire à mon voisin de payer un resto à mon autre voisin toutes les semaines…. et moi je garde mon portefeuille rempli avec mes avantages de fonctionnaires.

Répondre
Celt 5 septembre 2023 - 6:23

Je rappelle, à toutes fins utiles, que les travailleurs du privé payent déjà la totalité des salaires des agents publics par leurs impôts.

Répondre
MDA 10 septembre 2023 - 6:13

Harmonisation du système des retraites : le communisme à l’état pur

A quand une harmonisation du système des salaires ?

Fonctionnaire mal payé = fonctionnaire incompétent ou corrompu.

A vous de voir…

Répondre
AlainD 10 septembre 2023 - 1:54

Pour ajouter quelque avantage supplémentaire à ces très chers fonctionnaires, l’Etat trouve toujours une bonne raison de distribuer un peu d’argent, le nôtre ! Que voulez vous, bon nombre de ministres sont eux mêmes des fonctionnaires, ils n’ont donc aucune intention de se défavoriser et quand on pourrait croire qu’ils sont rangés ils nous font une surprise : voyez Moscovici, ancien ministre, commissaire européen bombardé par les soins de Macron président de la Cour des comptes ou encore les membres du Conseil Constitutionnel chargés du respect de la constitution qui se paient un supplément indu de rémunération. Un tribunal pourrait considérer que cela ressemble à de la concussion pourtant personne n’a jamais sifflé la fin de la récréation malgré les interventions de l’IREF et de Contribuables associés. N’est ce pas là un bel exemple de république bananière ?

Répondre