Institut de Recherches Economiques et Fiscales

Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » Stop au catastrophisme écologique !

Stop au catastrophisme écologique !

par
1 719 vues

 Les baleines sont toujours là

Dans son édition du 2 septembre 2023, le journal Le Monde livre les résultats de l’étude coordonnée par l’université de Groningue et le Center for coastal studies de Provincetown (Maine, USA), publiée dans Science, qui conclut que la population de baleines à bosse dans l’Atlantique Nord avant l’ère de la pêche industrielle était de l’ordre de 20 000, loin des 150 000 cétacés habituellement évoqués par les écologistes. Il y a 3 ans, le journal Le Temps (2/11/2019) relatait que l’Union internationale de conservation de la nature en recensait alors 84’000 dans le monde. Stop à l’alarmisme !

Des mesures contre-productives ?

Le journal Le Monde dans son édition des 15-16 août
cite le National Centre for Atmospheric Science britannique, qui s’interroge très prudemment  sur le fait que la nouvelle réglementation abaissant fortement la teneur maximale en soufre du fioul utilisé par les bateaux « pourrait contribuer au réchauffement des températures de surface de la mer». Stop aux mesures hâtives !

Les constats se multiplient qui appellent à faire revenir la science et la raison dans l’arsenal écologique. Oui, il faut lutter contre les pollutions. Quant à penser que l’homme peut décider de son climat, laissons encore la science travailler avant de faire mourir les hommes pour sauver la planète.

Abonnez-vous à la Lettre des libertés !

Vous pouvez aussi aimer

Laissez un commentaire

4 commentaires

nanard 4 septembre 2023 - 7:01

Alors, selon une étude de l’institut international d’études spéciales, nous n’avons jamais été aussi près de la fin du monde….. Une fois ce constat établi, admettons qu’on ne sait rien ou pas grand chose. On peut, toutefois, se demander si les croyance d’anciennes civilisations n’étaient pas pertinentes : où l’on retrouve souvent le soleil comme dieu. Quelques publications de vulgarisation donnent des pistes : https://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/soleil-soleil-emet-lumiere-haute-energie-origine-inconnue-106954/. Mais aussi : https://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/astronomie-nuages-geante-glace-neptune-ont-brusquement-disparu-107149/. Et Neptune est beaucoup plus éloignée…
et un site plus officiel : le NOAA qui fournit la base des publications reprises comme ici : https://www.cieletespace.fr/actualites/le-soleil-est-il-en-train-de-s-emballer.
Il est temps d’étudier l’influence de l’homme sur le soleil !!!

Répondre
Roven 10 septembre 2023 - 7:18

Effectivement, la crainte millénaire de la fin du monde est de retour ! Ce n’est pas bon signe quant à la progression de l’instruction de la population. Vivement que l’éducation soit remise en état de marche…

Répondre
Gerard 4 septembre 2023 - 3:16

Le Climate Change est une extraordinaire opportunité pour vendre n’importe quoi à des Politiciens et des personnes terrorisées par des modèles foireux. Oui foireux car ils sont incapables de prédire les saisons et des Media qui ne relèvent volontairement que les mauvaises nouvelles sans relater les bonnes nouvelles.
Après 20 ans de sécheresse, et depuis 9 mois les chutes de neige historiques et les pluies torrentielles dans tout le Sud Ouest des USA ont rempli les lacs Californiens. Les incendies de forêts n’ont pas ravagé la Californie. Mais les Media ne font que nous bombarder du mois de Juillet le plus chaud sans mentionner les faits précédents, ni que les années 2021 et 2022 sont plus froides que 2020.
Dès qu’un incendie est provoqué par des hommes, des accidents électriques ou la foudre ils parlent du Climate Change, c’est du grand n’importe quoi.
L’effondrement volontaire de l’economie mondiale au printemps 2020 n’a pas réduit la croissance du taux de CO2 dans l’atmosphère! Les phénomènes naturels l’ont compensé…
Il faut arrêter de croire que l’on peut changer le Climat de toute façon les grandes puissances mondiales et les plus grands émetteurs n’y souscrivent pas.
Les mesures drastiques anti CO2 ne font que couler nos economies au profit des BRICS avec un endettement insurmontable alors qu’il faut de façon pragmatique s’adapter aux catastrophes naturelles, et arrêter les hystériques.
La fin du nucléaire engagée par des faux écolos devrait pourtant faire comprendre que l’objectif d’influer sur la température de la planète est une escroquerie.

Répondre
AlainD 10 septembre 2023 - 2:07

Les écolos ne sont que des idéalistes qui traînent derrière eux un énorme troupeau de moutons en manque de savoir et trop contents de trouver là une raison de contester tout ce qui ne leur convient pas.
Les « Grünen » Allemands avaient obtenu de l’Etat allemand la fermeture des centrales nucléaires, fort bien mais qu’arriva t il ? Il fallu bien produire de l’énergie et l’Allemagne eu recours aux polluantes centrales à charbon et lignite ! Quel progrès… Au point que le gouvernement en place va recourir à l’énergie nucléaire, il est vrai à celle de la fusion et non de la fission qui produits des déchets. Toutefois la nouvelle technique n’est pas encore parfaitement maîtrisée et donc il coulera encore beaucoup d’eau sous les ponts de la Spree et la Havel avant que le première centrale voit le jour…

Répondre