Institut de Recherches Economiques et Fiscales

Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » RATP : le conducteur syndicaliste se moque de la hiérarchie et du travail

RATP : le conducteur syndicaliste se moque de la hiérarchie et du travail

par
1 993 vues

La publication de nos articles sur la RATP a incité plusieurs lecteurs à nous envoyer des témoignages. Voici l’un d’entre eux écrit par un cadre du privé dont la société a passé un contrat avec la RATP :

Je suis chef de projets techniques dans une entreprise privée d’inspection technique. Nous avons décroché il y a quelque temps une mission d’audits environnementaux à la RATP sur les lignes du métro parisien. Nous avons testé notre prestation sur la ligne 8, qui consistait en un pré-audit de certification du système de management environnemental de la RATP et de son application sur une des lignes. Nous espérions être référencés pour étendre la prestation à de nombreuses autres lignes, marché que ma direction (et moi-même) envisagions avec optimisme tellement il était prometteur…

Au cours d’une des journées, je procédais à des entretiens avec les opérationnels sur la gestion des aspects environnementaux, notamment sur les eaux d’exhaure (provenant du pompage d’une fouille, d’un chantier ou d’un ouvrage souterrain) et sur la qualité de l’air dans les tunnels et couloirs empruntés tant par les personnels que par les usagers. A un moment, il fut nécessaire de solliciter un conducteur pour m’accompagner dans une rame sur une voie de service pour visiter in situ les instruments de contrôle existants et identifier les opportunités d’installations d’instruments de contrôle de la qualité de l’air (alors inexistants sur cette ligne). Je fus choqué en constatant :

  1. Que le directeur de la ligne qui m’accompagnait n’osait pas entrer dans la salle de repos, qui semblait lui être interdite.
  2. Après avoir insisté, car je perdais mon temps à attendre qu’un conducteur daigne se manifester, nous entrâmes dans la salle. Il se fit vertement insulter par les conducteurs présents qui, effectivement, ne toléraient pas la présence de leur directeur dans « leur » salle (qu’ils considèrent sans doute propriété de la CGT…). Il nous accompagna tout de même pour que je puisse poursuivre, tout en maugréant et en insultant la RATP et sa direction incompétente, etc.  en présence du directeur de la ligne. J’ai clairement compris que le conducteur syndicaliste n’a strictement rien à faire, ni de sa hiérarchie, ni de l’entreprise.

Abonnez-vous à la Lettre des libertés !

Vous pouvez aussi aimer

Laissez un commentaire

8 commentaires

JOLY Berny 17 avril 2023 - 5:57

Et dire que notre gouvernement sa réforme des retraites, accorde toujours autant d’avantages à cette catégorie de salariés que je qualifierai de nuisible pour notre économie. Pas d’inquiétude, la descente aux enfers pour notre pays va continuer.

Répondre
Astérix 17 avril 2023 - 9:12

Tout à fait JOLY BERNY, La privatisation permettrait à un employeur mécontent de licencier son salarié ce qui est impossible dans la fonction publique ! merci aux français qui ont élu et réélu ce crétin de Macron et sa clique d’incapables ! La France est morte !

Répondre
JOLY Berny 17 avril 2023 - 5:58

Il faut lire « dans sa réforme des retraites »

Répondre
LYBD 17 avril 2023 - 6:16

Faut il en être surpris ? Dans beaucoup d’entreprise où l’état est actionnaire, il en est de même!!
Pourquoi l’état garde toutes ses participations d’entreprise?? il serait bien utile de céder ces participations pour résorber le passif de la France. Est ce le rôle de l’état de transporter des voyageurs aériens? Avec du personnel bien payé et qui fait grève quand cela lui chante. Personnellement j’évite Air France autant que possible.

Répondre
Dupond 17 avril 2023 - 7:17

C’est le résultat des règles du code du travail très protecteur des droits des salarié. D’autant plus s’ils sont élus dans les instances syndicales très bien organisées dans les services publics. Aucun ministre du travail ne prendra de sanctions contre ces agissements abusifs. La pollution de l’air dans les tunnels justifiera leur départ à la retraite anticipé . Et les français soutiennent le mouvement !!!

Répondre
rouzet 17 avril 2023 - 11:00

non c’est le résultat de l’intrusion des politiciens professionels, et des fonctionnaires dans la sphére économique, notamment du statut du fonctionnaire mis en place par pétain, faut rester lucide

Répondre
vivien 17 avril 2023 - 10:27

ce n’est pas une révélation, un simple constat révélateur de la méconnaissance de certains milieux professionnels

Répondre
T55 40 17 avril 2023 - 3:32

Il y a des nantis et des bourgeois partout. Même dans le prolétariat. Et surtout dans le prolétariat. Question basique d’éducation.

Répondre