Pour la liberté économique et la concurrence fiscale
Banner
Home » Les cheminots font grève et les contribuables payent leur retraite

Les cheminots font grève et les contribuables payent leur retraite

par Nicolas Lecaussin

Les syndicats de la SNCF reprennent leurs habitudes. Les conducteurs de TGV Atlantique sont en grève pour ce premier week-end des vacances de la Toussaint. La circulation des trains est perturbée, avant un retour à la normale prévu lundi. Mais un nouvel appel est lancé pour le week-end prochain. Face au constat d’échec des négociations menées ces derniers jours avec la direction sur les conditions de travail et les rémunérations, les trois syndicats appellent dans un tract à nouveau les conducteurs des TGV Atlantique à se mobiliser sur la période du vendredi 29 octobre 12 h au lundi 1er novembre 12 h.

Les cheminots font grève et les contribuables payent leurs retraites. La loi « Nouveau Pacte ferroviaire », votée en 2018, a supprimé le régime spécial de la SNCF, en raison de la prochaine ouverture du transport ferroviaire de voyageurs à la concurrence. Les nouveaux cheminots recrutés depuis le 1er janvier 2020 sont donc – officiellement – affiliés au régime général (CNAV) et au régime complémentaire des salariés du privé (AGIRC-ARRCO), tandis que leurs collègues embauchés « au statut » avant cette date continuent à bénéficier des avantages servis par le régime spécial.

Mais l’Etat a imposé en 2020 au privé de verser une soulte à la caisse de la SNCF (CPRP), qui gère le régime spécial pour « compenser » le « manque à gagner » que ce transfert de cotisations représente pour la CPRP. Comme on le sait, le régime spécial est financé par les contribuables depuis des années grâce au versement d’une subvention annuelle de plus de 3 milliards d’euros. Avec cette soulte, c’est la retraite des nouveaux entrants à la SNCF qui sera aussi financée. Avant la soulte, les contribuables payaient pratiquement plus de la moitié de la pension des cheminots. Aujourd’hui, c’est pratiquement la pension entière !

You may also like

5 commentaires

Laurent 25 octobre 2021 - 4:44

Les cheminots font grève et les contribuables payent leur retraite
Virez tous ces gauchistes fainéants de l’administration. Ce n’est plus un service public mais un organisme qui organise des grèves à chaque départ de vacance.

Répondre
Kircher Jean 25 octobre 2021 - 10:51

Les cheminots font grève et les contribuables payent leur retraite
Non les administrations ne sont que les idiots utiles des syndicats. Ces derniers ont acquis à force de négociations entre « partenaires sociaux » un pouvoir démesuré…
Non seulement ils ne privégient plus depuis longtemps les intérêts des travailleurs mais exclusivement leur petite nomenklatura qui elle ne travaille plus depuis des lustres.
Ainsi ces mêmes syndicats ont ruiné le port de Marseille qui au lieu d’être un des 3 premiers ports d’Europe se retrouve à la quinzième ou dixhuitième place…
Tant que durera cette anomalie, la France continuera de décliner…

Répondre
MARC BLOT 25 octobre 2021 - 11:55

Les cheminots font grève et les contribuables payent leur retraite
polémiques pernicieuses, diviser pour Reigner, dresser les uns contre les autres
vos articles certes pertinents, dans bien des cas, demeurent « malsains, délétères »
dommage, les vraies différences, affirmées font avancer les choses
mais les « schéma caricaturaux », public vs privé, actifs vs chômeurs, retraités vs jeunes….sont très dommageables
cordialement
Mr Marc Blot

Répondre
ambelouis 25 octobre 2021 - 12:35

Les cheminots font grève et les contribuables payent leur retraite
LA SNCF et Réseau Férée de France relèvent directement de l’autorité de l’État, et c’est bien l’État qui « accompagne », qui « alimente », qui subventionne, qui contribue…. à la « gestion  » de ces deux sociétés d’État ….nourries, au quotidien,sous perfusion syndicale par SUD RAIL (communiste 3 étoiles) , la CGT (communiste 2 étoiles, syndicat financé par le contribuable).
Ces « mastodontes » cadenassées par les syndicats, profitent de L’IMPUISSANCE et du MANQUE DE COURAGE ( ou lâcheté) de nos politiciens apeurés devant un syndicalisme communiste qui menace L’ÉTAT en imposant des grèves ciblées, elles mêmes financées par le contribuable…( il faut noter qu’il y a peu de temps, la prime » charbon » accordée aux conducteurs a été supprimées (je ne sais pas si elle n’a pas été remplacée par autre choses ?)
Quand auront nous en FRANCE , « un chef d’État- Président de la République » qui ait LA VOLONTÉ, LE COURAGE et la DÉTERMINATION de mettre un coup de pied dans la fourmilière en s’imposant pour amener ces entreprises, nanties » dans le giron d’une entreprise normale avec des salariés traités comme la totalité des fonctionnaires en France ?
Un président français devrait être un CHEF D’ÉTAT qui a des objectifs à court, moyen et long terme en se donnant les moyens de les remplir sans se donner des excuses pour se protéger..
Le problème de la SNCF c’est « Biribi »….au nom de L’ÉGALITÉ..DE LA FRATERNITÉ et enfin de la LIBERTÉ DES VOYAGEURS….C’est une VOLONTÉ politique et rien d’autre…
Oui mais, la France recherche encore « son » CHEF D’ÉTAT…aussi, en attendant, les problèmes des sociétés d’État, ne peuvent qu’empirer à moins que les règles du marché de la concurrence fassent leurs œuvres en pratiquant la politique et la stratégie du JEU DE GO ÉCONOMIQUE et SOCIAL…Ce qui serait nouveau en France !
Cette remarque est valable pour toutes les «  » »entreprises » »…et « organismes » «  »gérés » » par l’État ..On pourrait parler de « dégraisser le mammouth » dit : Éducation Nationale entre autres… ?

Répondre
Astérix 31 octobre 2021 - 8:31

Les cheminots font grève et les contribuables payent leur retraite
Rien à ajouter au parfait commentaire de Laurent !

Répondre

Laissez un commentaire