Accueil » Retrouver votre liberté ? Ne soyez pas si hâtifs !

Retrouver votre liberté ? Ne soyez pas si hâtifs !

par IREF

Le pass sanitaire a aidé à retrouver une vie presque normale. Mais sa prolongation jusqu’en juillet prochain a été votée à l’Assemblée nationale mercredi 22 octobre, après un débat qui n’en a que le nom puisque dans la Vème République, cette assemblée n’est qu’une chambre d’enregistrement du Gouvernement.

Au vu de la situation sanitaire actuelle, on s’interroge sur l’utilité de conserver si longtemps cette mesure qui impacte si fort de nombreux aspects de notre vie. Surtout, on se demande si les mesures coercitives ne sont pas appelées à se multiplier à l’avenir. Jean Castex n’a-t-il pas déclaré que le masque « pourrait rentrer dans les habitudes en Occident, notamment en période de grippe hivernale » ? Jean-Baptiste Renard, directeur de recherche au CNRS, ne propose-t-il pas un confinement en cas de pic de pollution ?

En même temps qu’il prolongeait le pass sanitaire jusqu’à l’été 2022, le Gouvernement a fait adopter un amendement qui autorise la connaissance du statut vaccinal des élèves par les directeurs d’école ou les chefs d’établissement du second degré.

On passe ainsi, sans sourciller, de « l’urgence sanitaire » à la « vigilance sanitaire », l’avantage de la seconde étant pour le gouvernement son caractère flou et non ponctuel, permettant une application sur le long terme puisque c’est un fait : les libertés confisquées par l’Etat ne sont jamais rendues.

You may also like

5 commentaires

Vérité 25 octobre 2021 - 6:40

Retrouver votre liberté ? Ne soyez pas si hâtifs !
Bonjour, merci pour votre travail,
Pour la question de retrouver notre liberté, je n’ai pas la même vision que vous, :

avec ce PASS SANITAIRE Je me compare à un prisonnier équipé de son bracelet électronique
et ne vois pas la différence entre les deux . Pourtant je pense pas mériter ce châtiment.
Ma question est quel est l’intérêt de ce PASS puisque vacciné je suis toujours contagieux mal grès les promesses mensongères données comme argumentations. Vous allez me dire oui mais les formes graves ont disparues pour les personnes vaccinées, espérons que ce nouvelle argument sera confirmé, pour en être certain je demande à passer un hiver et là il sera possible de se positionner.
Bien à vous

Répondre
christian Mory 25 octobre 2021 - 4:29

Retrouver votre liberté ? Ne soyez pas si hâtifs !
Peut-être comme je le pense faudrait-il que les élections législatives n’est plus lieu juste après l’élection d’un président mais en milieu de mandat ?
Cela éviterait il s’en doute que le parlement ne soit plus qu’une chambre d’enregistrement des décisions de l’exécutif ?

Peut-être aussi faudrait-il que dans les circonstances actuelles, à la fin de son mandat, Le président , se démette de ses fonctions, et qu’il soit remplacé de façon intérimaire comme le prévoit la constitution par le président du Sénat ?… En attendant le retour à des circonstances normales… Sous cette menace je ne doute pas que la décision de prolonger le pass, qui n’est qu’un moyen de pression sur la population, très inquiétant pour l’avenir, serait revu dans un sens opposé !

OH ! ,MADAME, CACHEZ CE SEIN, QUE JE NE SAURAIS VOIR !

Répondre
Banon 25 octobre 2021 - 9:35

Retrouver votre liberté ? Ne soyez pas si hâtifs !
Où avez-vous pris que le pass sanitaire avait été d’une quelconque utilité.On sait que les patients vaccinés peuvent transmettre le virus et que la charge virale des vaccinés positifs est en général, très forte et supérieure, en tous cas, à celle des non vaccinés.Ce pass vaccinal est une mesure absurde médicalement, et qui n’a servi qu’à pousser des gens sans risques, parce que jeunes et sans comorbidité, à se faire vacciner en masse, et à vacciner , aussi en masse, leurs enfants, au mépris d’un rapport bénéfices-risques absolument défavorable, uniquement pour pouvoir poursuivre leur vie sociale.Le maintien en vigueur de ce pass n’aura pour utilité que de pousser les gens à faire une troisième dose,sous peine de perdre leur pass actuel quand celà deviendra urgent, en raison de l’affaiblissement certaine et rapide de la protection vaccinale actuelle , ce qui semble avoir commencé.Le cas d’Israël est suffisamment significatif, puisque les gens qui n’ont pas fait le booster ont perdu leur pass

Répondre
Picot 26 octobre 2021 - 12:11

Retrouver votre liberté ? Ne soyez pas si hâtifs !
Mon commentaire à la trappe. Tiens? Peut on savoir pourquoi?

Répondre
Astérix 31 octobre 2021 - 8:37

Retrouver votre liberté ? Ne soyez pas si hâtifs !
Je pense que nous allons bientôt découvrir toutes les magouilles gouvernementales à ce sujet.
Sans compter les révélations concernant les effets secondaires des vaccins soigneusement cachés.
Il faut arrêter de croire tous ces menteurs qui nous gouvernent.
Si les Français pouvaient enfin ouvrir les yeux, mais cela est une autre histoire !

Répondre

Laissez un commentaire