Accueil » Le soja non-OGM n’est plus rentable au Brésil

Le soja non-OGM n’est plus rentable au Brésil

par Aymeric Belaud

Représentant uniquement 4 % de la production au Brésil, et principalement destiné à l’exportation vers l’Europe, le soja non-OGM n’est plus rentable pour les producteurs locaux, car son rendement est inférieur à celui du soja OGM. Le soja non-modifié peut atteindre le même niveau de rendement, mais au prix de très gros investissements, tant matériels qu’humains. Les industriels donnent même une prime aux agriculteurs ne produisant pas du soja OGM, pouvant aller à 66 $ par tonne ! Et même avec cette « subvention », il est toujours moins intéressant de produire du non-OGM.

Le soja OGM est ultra-majoritaire au Brésil, car seuls ses rendements peuvent répondre à la demande mondiale. Cet exemple doit inspirer d’autres pays et d’autres cultures. Avec bientôt 8 milliards d’habitants sur Terre, les cultures génétiquement modifiées démontrent qu’elles sont les seules à pouvoir répondre à la demande mondiale croissante. Plus écologique et plus rentable, la culture OGM sera l’avenir incontournable de nos champs.

You may also like

1 commenter

Charles FOURCADE 7 avril 2021 - 5:11

Le soja non-OGM n’est plus rentable au Brésil
Le coton isogenique (non-OGM) est dans le même cas de figure. Il ne subsiste que dans des filières bien spécifiques, BIO, équitable. Pour le maïs on est sur le chemin, les semences se raréfient et ne sont produites que pour l’Europe.

Répondre

Laissez un commentaire