Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » Le scandale de la Légion d’Honneur d’Agnès Buzyn

Le scandale de la Légion d’Honneur d’Agnès Buzyn

par
155 vues

La promotion de la Légion d’Honneur du 1er janvier réserve toujours des surprises. Cette année ne fait pas exception. La surprise est même de taille : Agnès Buzyn, ancienne ministre des Solidarités et de la Santé des gouvernements d’Édouard Philippe a été fait chevalier par son successeur Olivier Véran.

Il n’est pas choquant que soit ainsi distinguée une personne qui a été responsable de l’unité de soins intensifs d’hématologie adulte et de greffe de moelle à l’hôpital Necker, qui a présidé le conseil scientifique de la Société française de greffe de moelle et de thérapie cellulaire (SFGM-TC), qui a présidé le conseil d’administration de l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN), qui a été présidente de l’Institut national du cancer (INCa), qui a été présidente du collège de la Haute Autorité de santé (HAS), etc.

Olivier Véran, Jean Castex et Emmanuel Macron auraient cependant pu faire preuve de davantage de discernement avant de mettre son nom sur la liste des décorés.

En effet, Agnès Buzyn a été à plusieurs reprises soupçonnée de conflits d’intérêts, notamment lorsqu’elle avait des responsabilités dans des organismes publics tout en étant rémunérée par des laboratoires pharmaceutiques pour faire la promotion de leurs médicaments, ou lorsqu’elle a fait pression (menaçant même de démissionner), alors qu’elle est ministre de la Santé, pour que son époux soit reconduit à la tête de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm).

Surtout Agnès Buzyn a été mise en examen en septembre 2021 pour « mise en danger de la vie d’autrui » par la Cour de justice de la République dans le cadre de l’enquête sur la gestion de la crise de Covid-19.

Certes Agnès Buzyn reste innocente tant qu’elle n’a pas été condamnée. Mais n’aurait-on pu attendre la fin de l’enquête avant de lui décerner le ruban rouge au risque de la voir rejoindre Isabelle Balkany, Claude Guéant et tous les autres déchus de la Légion d’Honneur ?

Vous pouvez aussi aimer

13 commentaires

Laurent 4 janvier 2022 - 5:31

Le scandale de la Légion d’Honneur d’Agnès Buzyn
Vous dites scandale ! c’est la marque d’honneur que toute la vermine Républicaine qui l’aborde à la boutonnière alors que dans d’autres pays c’est le DRAPEAU DE LEUR PAYS qui est montré haut et fort.

Répondre
ambelouis 4 janvier 2022 - 9:07

Le scandale de la Légion d’Honneur d’Agnès Buzyn
Une « monarchie républicaine » peut tout faire et décider, jusqu’au jour où elle se présente devant l’échafaud….

Répondre
ambelouis 4 janvier 2022 - 9:55

Le scandale de la Légion d’Honneur d’Agnès Buzyn
Raisonnons et observons lucidement :
Qu’est-ce que la Légion d’Honneur aujourd’hui ?
Analysions tout simplement les noms de celles et ceux qui en « disposent » et quelles en sont les fondements et les raisons »… par rapport à la définition même de cette décoration….
ALORS, MADAME BEUZIN N’A AUCUNE RAISON DE NE PAS ETRE DÉCORÉE DE CETTE DISTINCTION QUI N’A DE VALEUR QUE CELLE QUI LUI AIT ATTRIBUÉE AUJOURD’HUI…
Le « déclin » correspond à un cycle normale dans les valeurs humaines Il faut accepter ce déclin, tout en s’en protégeant d’en bénficier des « signes extéreurs » pour ne donner de la valeur à ce que otre culture et sens de la citoyenneté lui donnent
ALORS FÉLICITATIONS MADAME BUZIN POUR CETTE  »LÉGION D’HONNEUR » QUI VOUS SERA REMISE PAR LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE QUI S’HONORERA DE CE GESTE DONT IL SERA LE SEUL A EN POSSÉDER LE SECRET….

Répondre
Obeguyx 4 janvier 2022 - 11:04

Le scandale de la Légion d’Honneur d’Agnès Buzyn
Pour moi, la Légion d’Honneur aujourd’hui est devenue la remplaçante de la francisque de Pétain. elle est décernée aux personnes ou aux copains en accord avec les dirigeants en place. La FRANCE, là-dedans n’a plus sa place. Si, par hasard, on me proposait cette distinction, je me ferais un devoir de la refuser.

Répondre
Arlet 4 janvier 2022 - 11:09

Le scandale de la Légion d’Honneur d’Agnès Buzyn
Légion d’Honneur à Buzyn ,
Ce n’est qu’un affront supplémentaire sous la Présidence de Macron et son gouvernement , qui s’ajoute à la multitude des scandales depuis 2017 – dont le dernier en date – le drapeau de l’Europe sous l’Arc de Triomphe , injure à nos soldats tombés pour la France , leur patrie .

Répondre
Arlet 4 janvier 2022 - 12:59

Le scandale de la Légion d’Honneur d’Agnès Buzyn
@ Obeguyx,
Excellent .
Je partage entièrement votre point de vue , y compris le « devoir de refuser la Légion d’Honneur .  » dans pareille circonstance .

Répondre
JR 4 janvier 2022 - 1:35

Le scandale de la Légion d’Honneur d’Agnès Buzyn
Bonjour, point de vue entièrement partagé. Si Mme A. Buzyn a un tant soit peu d’honneur, elle devra refuser cette médaille, elle remonterait dans l’estime de nos concitoyens contribuables. Aussi, il devient nécessaire de rétablir clairement la définition des actes de bravoures ayant été menés par les récipiendaires de cette illustre médaille. E. Macron & sa cours de néophyte n’en loupe jamais une, il est pourtant plus facile de ne rien faire que de faire des âneries.
Pourquoi ne pas donner aussi une médaille à E. Philippe qui a mis le pays à feu et à sang pendant 18 mois à cause de ses panneaux 80 km/h et de sa taxe éscrologique dite Carbone ? Merci. Bien à vous

Répondre
AlainD 4 janvier 2022 - 2:47

Le scandale de la Légion d’Honneur d’Agnès Buzyn
La Légion d’Honneur ? Que vaut aujourd’hui cette décoration que Macron et ses ministres distribuent comme des sucettes ou comment dévoyer une institution…

Répondre
GUY 0324536080 CHAINEUX 4 janvier 2022 - 3:06

Le scandale de la Légion d’Honneur d’Agnès Buzyn
 » la légion d’honneur dont il s’agit doit être sollicitée par le futur récipiendaire ! CQFD en conséquence celle-ci ne la refusera pas !!

Répondre
PhB 4 janvier 2022 - 4:02

Le scandale de la Légion d’Honneur d’Agnès Buzyn
Honte à tous ces gens!
La Légion d’Honneur a été crée par Bonaparte pour récompenser (sans avoir besoin de « lâcher » de finances) les actes de bravoure des soldats ayant vaillamment combattu pour la France.
Par la suite elle a été complètement « dévoyée ».
Ayons une pensée pour toutes les personnes, comme celles pendant la guerre, qui par leur acte de bravoure ont risqués leur vie pour la France. J’ai un oncle et un ami de mes parents qui doivent se retourner dans leur tombe.
Ces usages fallacieux sont des insultes envers toutes ces personnes, y compris touts les autres
méritantes, qui n’ont pas été décorées.
PhB

Répondre
out 6 janvier 2022 - 9:14

Le scandale de la Légion d’Honneur d’Agnès Buzyn
Proprement effarant, piteux .
Bien sûr à la tête de plusieurs organismes prestigieux mais comme elle en a présidé cela révèle aucun travail en profondeur mais bien une carrieriste que gère qes paies ou cherche à les influencer en temps que cheval de Troie de ses sponsors.
Être sous le coup de la justice de la république c’est pas rien, en attendre le rendu était le minimum.
Ça pue

Répondre
Henri de Richecour 8 janvier 2022 - 10:23

Le scandale de la Légion d’Honneur d’Agnès Buzyn
Je partage toutes ces réactions d’indignation envers ce geste qui en effet est une démonstration de plus de la république des coquins dont M Macron est le nouveau grand manitou.
Je trouve cependant cocasse de lire ces réactions dans l’IREF qui par ailleurs a abondamment défendu la politique vaccinale systématique laquelle a été à son tout début initiée par Mme Buzyn (je serais curieux du reste d’en connaitre les termes exacts ie. contenu des contrats signés). Laquelle politique vaccinale, parce qu’elle s’est voulu maximaliste et non ciblée sur les véritables situation à risque, est d’une part un échec (rien à voir entre la promesse initiale et le constat aujourd’hui) et d’autre part devenu une énorme escroquerie politicienne de M Macron et consorts (chantage, menaces et insultes de ces derniers jours). Et tout cela générant une gabegie en milliards (tests inutiles menés en ce moment). Je ne trouve dans tout cela rien de responsable ni rien de libéral.
Du coup, en effet, la légion d’honneur de Mme Buzyn est soit honteuse soit la marque d’appartenance à un club devenu (je veux mettre à part ceux nombreux l’ayant obtenu pour de véritables et belles raisons) club de malfaiteurs.

Répondre
Obeguyx 10 janvier 2022 - 5:54

La légion d’honneur peut-être effectivement demandée par le récipiendaire, mais peut également être décernée sur demande du Président de la République. Comment alors se fait-il que certaines personnalités aient pu la refuser ? Encore une fois on ergote sur les détails et on oublie l’essentiel (le bocal, les cailloux, les graviers, le sable et la bière). Continuons comme ça, nous sommes sur le bon chemin !!!

Répondre

Laissez un commentaire