Accueil » Valérie Pécresse est-elle crédible dans sa vision de l’Histoire de France ?

Valérie Pécresse est-elle crédible dans sa vision de l’Histoire de France ?

par Aliénor Barrière

Durant les six premiers mois de l’année 2022, la France préside le Conseil de l’Union européenne. Afin de célébrer cet événement, Emmanuel Macron a installé un drapeau européen sous l’Arc de triomphe durant deux jours. Certains, partisans de la droite nationale, plutôt eurosceptiques, ont fustigé un « grand remplacement » du drapeau tricolore. Rien d’étonnant ni de détonnant : c’est conforme à leur positionnement habituel. La surprise est venue de Valérie Pécresse qui a joint sa voix à ce concert anti-drapeau étoilé.

Outrée, choquée, scandalisée, la Présidente de la région Ile-de-France n’a pas supporté la présence solitaire du drapeau européen sous l’Arc de triomphe et a accusé le Président Macron d’effacer l’identité française et d’avoir un problème avec l’Histoire de France. Jusqu’alors Valérie Pécresse était plutôt une européiste convaincue, et désireuse de mettre en place « une société métissée » en abandonnant « notre regard toujours nostalgique sur un passé rêvé, une sorte d’âge d’or qui, en réalité, n’a jamais existé »… (Le Monde du 22 août 2006). Serait-elle en train de changer d’avis et de s’opposer à la déconstruction de l’Histoire de France en déclarant sur RTL ce lundi 3 janvier que « tous les pays ont besoin de mythes, tous les pays ont besoin d’être fiers de leurs héros » ? Ou bien ne fait-elle qu’adopter une position électoraliste pour se démarquer du (probable) candidat Macron ?

Espérons que la campagne électorale qui va bientôt démarrer nous permette d’y voir plus clair !

Vous pouvez aussi aimer

11 commentaires

Jean-Pierre MISSISTRANO 4 janvier 2022 - 6:39

Valérie Pécresse est-elle crédible dans sa vision de l’Histoire de France ?
Pourquoi Mr. Macron serait-il plus crédible, en enlevant de l’Arc de Triomphe de Triomphe le drapeau français, pour le remplacer uniquement par le drapeau européen ? On peut trouver la symbolique choquante, une faute de goût, une mégalomanie déplacée, même à l’égard des partenaires européens, sans être ni de droite, ni de gauche, ni d’ailleurs, pas davantage pour raison électoraliste, ce qui est par ailleurs bilatéralement exploitable et exploité… La France en présidant le parlement européen à dater du 1/1/2022 ne devient pas Présidente de l’Europe. Il aurait été plus judicieux et éthiquement correct de faire flotter les 2 drapeaux côte à côte sous l’Arc de Triomphe… N’oublions tout de même pas que sous la Présidence de Mr. Macron, on a laissé les Black Blocs, saccager impunément le symbole de la République, sous les caméras télévisées filmant pendant des heures, et repassant en boucle leurs sinistres images, alors que les forces de l’ordre, n’avaient pas la possibilité de former une souricière autour des portes de sortie, et cueillir une à une les souris, prises la batte de baseball à la main… Ensuite ne chercher seulement dans la réaction de Mme. Pécresse une faute réactive, n’est-ce pas aussi une prise de position crédible et partisane ?

Répondre
André Roullé 4 janvier 2022 - 8:12

Valérie Pécresse est-elle crédible dans sa vision de l’Histoire de France ?
Vous oubliez, chère Madame, que l’Arc de Triomphe a été construit entre 1806 et 1836 pour célébrer les victoires de la Grande Armée Napoléonienne. Devenu aussi  » Tombe du soldat inconnu  » ce sanctuaire est strictement français. Il eut été plus intelligent de mettre le drapeau européen, à côté du drapeau français à l’Elysée.

Répondre
ambelouis 4 janvier 2022 - 9:16

Valérie Pécresse est-elle crédible dans sa vision de l’Histoire de France ?
« Crédible’’ … Probablement pas, mais est-elle la seule candidate crédible….
Est-elle une « cheffe d’État »… probablement pas, mais est-elle la seule candidate de stature de cheffe d’État…?
Alors, à deux maux, il faut choir le moindre sans trop se poser de questions, là où il n’y a pas de solution….
Le Titanic France continuera à « manœuvrer » dans son brouillard …. Avec des pompiers maritimes en alerte pour éviter le pire…
Pour ma part, j’ai quitté le bord depuis 2017, par mesure de sécurité…et de survie selon mes valeurs enseignées que je veux perpétuer à mes enfants….
N’avons-nous pas qu’une seule vie, les pieds sur terre…?

Répondre
REEL 4 janvier 2022 - 9:55

Valérie Pécresse est-elle crédible dans sa vision de l’Histoire de France ?
CECI DEPASSE LA POLITIQUE
UNE EVIDENCE NOUS SOMMES EUROPEENS ‘la FRANCE n’est pas une île !!! LA FRANCE A PLUS DE 2000 ANS D’existence et bien sur nous ne savons pas tout mais risque de vouloir l’effacer de l’ATLANTIQUE a l’OURAL elle est !!!
BLEU BLANC ROUGE
BLEU que l’on se joue des nuances peu importe c’esr le BLEU de l’INFINI de MARIE Reine du monde
BLANC c’est la pureté de notre JEANNE D’ARC !!!
ROUGE c’est le sang de nos anciens qui ont fait le sacrifice de leur vie où on veut s’arrêter sur une époque pour ne plus enseigner ses pages et oui il y a eu des pages sombres les abrutis du pouvoir on toujours existés mais un poète a toujours raison pas vrai LAMARTINE

Répondre
Obeguyx 4 janvier 2022 - 10:57

Valérie Pécresse est-elle crédible dans sa vision de l’Histoire de France ?
La prêtresse est la même que Jupiter. Ils vont faire semblant de se chamailler, mais les dés sont d’ores et déjà pipés.

Répondre
JR 4 janvier 2022 - 1:22

Valérie Pécresse est-elle crédible dans sa vision de l’Histoire de France ?
Bonjour, cet incident, n’est qu’un incident, certes, mais cela devient suspecte vis-à-vis du garçonnet qui ne loupe jamais une occasion de mélanger volontairement les genres.
L’arc de triomphe est un symbole dédié à la Grande armée. Le drapeau Européen n’a rien n’a y faire, surtout sous la forme sous laquelle s’oriente cette institution tentaculaire et parfois opaque, qui échappe même aux états. Tout au plus, le drapeau Européen pouvait y être associé, cela pouvait avoir un sens; la France préside l’UE d’où les deux drapeaux. Pourtant toute ma vie pro-européen, je renie désormais l’institution pour ce qu’elle est devenue, une chimère d’origine verdâtre qui nous mène dans le mur. Au fait les Suisses et les Anglais sont-ils plus malheureux que nous ? Rappelons qu’en 20 ans notre PIB par habitant est passé derrière les USA et derrière l’Allemagne. C’est normal, nous ne faisons que donner et nous produisons de moins en moins. Cela étant dit, nous ne voyons toujours pas la France revenir a son plus haut niveau, le fond du problème est essentiellement là. A part vilipender le C02, rien n’avance sur le plan de la réindustrialisation, de la simplification et de la baisse fiscale. Merci. Bien à vous

Répondre
JACQUELINE LELIEVRE 4 janvier 2022 - 5:17

Valérie Pécresse est-elle crédible dans sa vision de l’Histoire de France ?
Que l’on fasse flotter le drapeau européen à côté du drapeau français, pourquoi pas. Mais supprimer notre drapeau, fut-ce temporairement, est à mes yeux scandaleux.
Tous est bon à M. Macron pour tenter de se valoriser avant les élections, mais à quel prix ?
En laissant faire ici et là des gestes qui hélas semblent à certains anodins, on piétine peu à peu tout ce qui représente nos valeurs, notre histoire, en un mot on piétine la France…

Répondre
montesquieu 4 janvier 2022 - 6:49

Valérie Pécresse est-elle crédible dans sa vision de l’Histoire de France ?
En fait, Macron veut soumettre les pays européens à sa volonté en les mettant sous la protection incontestable de la France comme le firent chacun à leur manière les dirigeants autoritaires des siècles passés! Le drapeau européen est donc mis sous la garde de notre arc de triomphe. Si je n’étais pas ressortissant français, je m’insurgerais contre cette décision et mettrais Macron sous étroite surveillance!
Ce qui n’empêchent pas que c’est inadmissible pour les patriotes non belliqueux!

Répondre
CASALIS Arnaud 5 janvier 2022 - 2:11

Valérie Pécresse est-elle crédible dans sa vision de l’Histoire de France ?
Lors du défilé du 14 juillet, chaque année, présidé par le Président Macron, ce ne sont que drapeaux français sur tous les Champs-Elysées pour grandir la fonction du chef de l’Etat. Cette profusion de drapeaux est d’un chauvinisme navrant à l’heure européenne, surtout qu’y défilent de plus en plus des troupes étrangères. Le soudain remplacement du drapeau européen sous l’Arc est pire : c’est l’accaparement de l’Arc de Triomphe à des fins personnelles, cette fois ci pour hausser le chef de l’Etat à la fonction de Président de l’Europe. Un signe du mépris de la fonction présidentielle française pour la troquer pour mieux : celle de Président de l’Europe mais en faisant i de l’histoire de France. C’est en cela que la pratique est choquante.

Répondre
JR 5 janvier 2022 - 6:30

Valérie Pécresse est-elle crédible dans sa vision de l’Histoire de France ?
@Arnaud
Bonjour, changement d’époque, changement d’homme, changement de paradigme, hélas aussi changement d’ambition pour la France et ses concitoyens.
Il y a 50 ans Pompidou s’exclamait « arrêter d’emmerder les Français ».
Aujourd’hui, un Président élu sur une confusion ce permet de reprendre (d’un grand homme) une mauvaise parodie dont il inverse le sens et la relation avec les Français
 » Je veux emmerder les Français ».
Le paquebot France n’est plus gouverné que par la haine, la jalousie, la médiocrité, l’incapacité et la fameuse chasse stupide & ruineuse au C02. Charles au secours ! Merci. Bien à vous

Répondre
LEGRAND JEAN MARIE 9 janvier 2022 - 9:18

Valérie Pécresse est-elle crédible dans sa vision de l’Histoire de France ?
Valérie Pécresse n’a pas joint sa voix à celle des eurosceptiques de la droite nationale, elle a demandé le déploiement des deux drapeaux, européen et français, comme l’avait fait en son temps Nicolas Sarkozy.
Votre publication est inexacte et fallacieuse…
Désolé.
Bien cordialement.

Répondre

Laissez un commentaire